AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Mar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Mar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» Postulation pour la béta
Ven 31 Aoû - 12:14 par Themis

» salle @
Lun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Lun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Dim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Sam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Sam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Ven 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Ven 26 Mar - 13:01 par Une alienette

Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
 

 L'horreur Lagomorphique

Message Auteur
MessageSujet: L'horreur Lagomorphique   Dim 3 Mai - 13:01

« Je les aient vu.

Ma santé mentale ressemble désormais à une toile qui aurait été déchirée, mais je les aient vus. c'est la seule certitude qui me reste et à laquelle je me raccroche pour ne pas tomber dans le trou gluant et insondable de la folie.

Ils sont là, prêt à nous éviscérer afin de se repaitre de nos organes encore chaud et palpitant, affamés et luisant de rage !
La chair est leurs seuls besoin, si elle s'accompagne de sang.
Leurs yeux féroces étincelle d'un éclat qui n'est pas de ce monde. Tout à fait normal, dans la mesure ou ces êtres immondes n'en viennent pas.


Ces aberrations, vous les connaissaient déjà, pas vrai ?

Dans les armoires, sous le lit, ce sont eux qui étaient là quand vous tentiez de dormir, en vain. Vous ne dormiez pas, car même les enfants possède cette peur primale qui se trouve encore ancrée dans les gènes, une peur transmise depuis la création, une peur étroitement liée à l'instinct de survie. Cette même peur qui vous pétrifiait d'horreur la nuit, vous intimant de ne plus bouger, ne plus respirer, de crainte de les attirer vers vous.

Aujourd'hui, cette peur est devenue justifiée.

J'ai vu un passant mourir à leurs rencontre. Il se défendit bravement, en tuant un premier, puis un deuxième, mais fut, malgré son courage désespéré et ses hurlements de panique et de douleurs, bientôt engloutit sous la marée de créatures infernales qui se déversa sur lui et se pressèrent à lui nettoyer méthodiquement les os.

Devant la bouche béante des enfers et de ces serviteurs lagomorphes, je préférais prendre la fuite.

Si vous lisez ces quelques notes, ne cherchez pas ces choses que même le pandémonium préfère régurgiter. Ne cherchez pas à tuer un de ces monstres !
Il en va de votre vie et de votre esprit !

Cependant, n'oubliez jamais que votre pire cauchemars possède ( en plus de ces cruelles incisives qui éclipserait le sadisme du plus dévoué des tortionnaires, et d'un pelage qui pourrait servir en fourrure à faire de votre femme la plus heureuse des femmes ) un nom. un nom que l'on ose chuchote même à porte close : "Lapyre" !

Ne l'oubliez jamais...

Quand à moi, je reste enfermé, en attendant que ma porte faiblisse sous leurs assauts, J'ai fermé les fenêtres, barricadée les portes, poussé les meubles devant les murs. Je ne tiendrais pas longtemps, mais je tiendrais. Pour l'instant, seul le silence m'assaille, mais ils ne tarderont pas. Je suis convaincu qu'ils m'ont suivi et qu'ils se cachent derrière chaque palissades de cette ville.
L'apocalypse, avec un grand H approche ! Fuyez, fuyez pour le salut de votre âme ! »



- Texte retrouvé Chez Ron le Paranoïaque, trois jours aprés son écriture.
Il est mort de faim aprés avoir mangé ses chaussures.
danahel

avatar

Masculin Age : 26
Gang : Danseur d'Horizons
Race : Ratling
Date d'inscription : 21/07/2008

Nombre de messages : 268


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

L'horreur Lagomorphique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë ::  :: Bibliothèque :: Munuroë V1 :: Un pas après l’autre, une histoire s’écrit... - RP :: Sur les pavés de Lonedonne -