AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Mar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Mar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» salle @
Lun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Lun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Dim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Sam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Sam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Ven 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Ven 26 Mar - 13:01 par Une alienette

» la salle sous la trappe
Ven 26 Mar - 12:49 par Une alienette


 

 Qui veut la fin...

Message Auteur
MessageSujet: Qui veut la fin...   Mer 20 Mai - 20:54

C'est nécessaire.
Alors que j'avance dans la pénombre entre les mondes, je me répète ces mots, inlassablement.
C'est nécessaire.
Et je suis la seule à pouvoir faire ça. Lymbia ne pourrait jamais. Je ne lui en ai même pas parlé, c'est inutile, je pressens sa réaction. Elle n'en supporterait même pas l'idée.
Alors c'est à moi de le faire.
Parce que c'est nécessaire.

Le pas du guerrier s'étouffe à mon côté, il m'accompagne en silence, du reste il parle peu, c'est son habitude, et il ne pose pas de question.
Tant mieux.
J'aurais détesté avoir à lui répondre, mais il n'a rien demandé. J'ai ordonné, il a obéi. Et puis c'est tout.

Nous y serons bientôt.
Là où ma soeur rassemble ses quelques fidèles, là où elle se débat contre ses réticences et ses rancoeurs. Ils sont très peu pour le moment, c'est donc maintenant qu"il faut le faire, car c'est eux qui la renforcent. Leur amour, leur compassion, leur bonté. Plus ils seront nombreux, plus ce sera difficile. Le temps presse.

Il m'a fallu des jours, des semaines, des lunes pour m'y résoudre.
Mais nous n'avons pas le choix.
C'est nécessaire.
Son attitude leur donne l'illusion qu'ils peuvent échapper à la guerre, qu'ils peuvent échapper au choix. Mais il faut qu'ils choisissent. Il le faut.

Alors j'emmène avec moi celui qui l'abattra. Il ne sait pas au juste pourquoi je lui ai dit :"suis moi". Il a ramassé son épée et m'a suivi, sans un mot. Il n'aura pas besoin de son épée. Mais ça il l'ignore.
Heeliad Yhtula. L'homme vide. Le gouffre froid. Celui en qui la compassion ne trouve aucun écho, la bonté aucun reflet. Elle s'engouffrera en lui, poussée par son illusion que tous peuvent être sauvés, tous peuvent être guéris. Et c'est vrai, c'est possible. Mais que d'énergie elle y perdra... Quelle faiblesse sera alors la sienne.
Et à la faveur de sa faiblesse, je frapperai.

Il le faut.
C'est nécessaire.
Ma soeur, tu dois tomber.

Nous approchons, je sens sa présence. Comme elle doit sentir la mienne. Un regard à Heeliad, un mot murmuré, "tiens-toi prêt".
Nous voici en sa présence, et l'anxiété me fait vibrer, le remord, déjà, alors que rien n'est fait.
Tout ce qui tremble dans ma voix...


Ysalena...
Banda
Divinité
avatar

Féminin Age : 108
Race : Déesse des Sens
Date d'inscription : 13/07/2008

Nombre de messages : 167


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Qui veut la fin...   Jeu 21 Mai - 14:19

Ma soeur...

Que vient-elle faire ici? Et pourquoi venir avec cette chose sans âme, sans coeur, cette aberration de la nature? Que me veut-elle? Elle a changé d'avis? C'est elle rendue compte que cette guerre était absurde et n'avait aucun sens pour les mortels? Mais alors pourquoi ce toutou?


Que me veux tu ma soeur? Tu te rapproche doucement, presque sur la défensive, je le sens. Douterais tu de mon amour pour toi? Crois tu vraiment que je serais capable de te faire du mal pour amener ton garde du corps sans âme à tes cotés?

Qu'as tu à me dire de si important pour te déplacer en personne? Belle et douce Banda que tu étais... Où donc as tu été te perdre pour douter de moi ainsi?

Approche voyons ne craind rien et viens m'embrasser toi qui m'a tant manqué. Tout comme les autres me manquent... Stoppez cette guerre inutile par pitié et laissez les mortels en paix...
Ysalena
Ad'min
Ad'min
avatar

Féminin Age : 37
Race : Déesse
Date d'inscription : 28/02/2009

Nombre de messages : 49


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Qui veut la fin...   Jeu 21 Mai - 23:27



Son sourire, ses mots de bienvenue, la chaleur qui émane d'elle...
Elle me salue, m'accueille, m'attire à elle, la joie de me revoir est vraie, le manque qu'elle a éprouvé est vrai, d'autant plus vrai qu'il trouve écho en moi, elle est ma soeur, elle aussi, ma tendre soeur si fragile et si forte... Ysalena, tes tendres reproches me blessent au fond de l'âme... Si tu savais...

Et j'appréhende ton regard, la peur, la colère, la déception... Souiller tant de confiance et tant d'amour, c'est immonde et pourtant...

Je ne dois pas, je ne dois pas...
Je ne dois pas...
... faiblir...

Je ne lui parle pas, je la regarde le moins possible, et d'un signe, d'un mot, j'ordonne.


Avance-toi...

Et je sais qu'Heeliad à mon côté s'est avancé, docile et froid comme la machine sans émotion qu'il est, l'homme vivant caché très loin au fond de lui, si loin, si solidement enfermé que je n'ai pu que l'effleurer, à peine.

Et je sais que dès qu'elle posera les yeux sur lui, elle cherchera le contact, comme je l'ai fait. Et qu'à son habitude, elle le sondera pour trouver son coeur.

Et ne trouvera rien.

Alors elle basculera, parce qu'elle croit tellement en eux, suprise, comme je l'ai été, surprise par l'absence de résistance qu'il oppose, et elle tombera. A cette seconde elle sera vulnérable.
A cette seconde je la tiendrai à ma merci.

Je la guette à présent, par-dessus l'épaule du guerrier, et je suis prête.
Il a cessé d'avancer, il me tourne le dos, et elle, perplexe, hésite, ne comprend pas.
Il faut qu'elle plonge en lui.
Il le faut...


Son nom est Heeliad Yhtula.

Son nom.
Sa mère l'a tenu dans ses bras et lui a donné un nom, ou son père. Il appartient à une famille, à un clan. C'est un homme, un zumin, un mortel, un être de chair et de sang, il y a un coeur qui bat dans sa poitrine, regarde-le Ysalena.

Elle le regarde.
Son expression change.

Elle est perdue.
Banda
Divinité
avatar

Féminin Age : 108
Race : Déesse des Sens
Date d'inscription : 13/07/2008

Nombre de messages : 167


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Qui veut la fin...   Ven 22 Mai - 0:11

Il ne bougera pas. Il reste de marbre, figé comme un bronze, le regard froid et distant, pourtant si profond, si intimement ancré dans celui de la Déesse Ysalena.
Il devrait avoir peur
Il ne la connaît pas, la peur.
C’est une déesse
Il ne lui obéit pas.
S’il faut frapper, il frappera
S’il doit mourir, il mourra
Tel est son destin, la vie la mort, peu importe, il ne connaît que les combats et leurs issues. Jusqu’alors, une seule issue pour lui, la vie au prix de celles de tant d’autres.
Il ne s’en souci pas, il n’a pas été élevé pour penser, encore moins pour compter les têtes tombées.

Sa chevelure rouge est battue par les souffles, peut-être sont ils divins, peut-être sont-ils malsains. Une mèche aurait pu masquer ce regard de glace, mais les souffles emportent les mèches et laissent rayonner ce regard noir comme l’infini, profond comme l’abysse, sans foi, sans la loi de la douce Ysalena, sans cœur, sans la pitié pour éveiller l’étincelle de compassion dans son regard du néant.

Il la regarde dans les yeux, sans bouger un cil, sans frémir devant la toute puissance d’une déesse, sans faiblir devant l’immensité de sa miséricorde. Il ne connaît ni la peine, ni l’émotion, les rires, les chants, les joies, les pleures, les sarcasmes, toutes ces choses banales pour le commun sont une inconnue dans l’équation du guerrier Yhtula.
Il ne bougera pas.

Heeliad Yhtula

avatar

Masculin Age : 48
Race : Elu, Soldat de Lymbia
Date d'inscription : 27/03/2009

Nombre de messages : 54


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Qui veut la fin...   Dim 31 Mai - 15:17

C'est ton habitude, ta façon de faire, cela fait longtemps que je le sais.
Quand un mortel vient à toi, tu le touches, tu le sondes, tu cherches son coeur et son âme et tu les sens, comme on sent une fleur, pour connaître leur parfum, leur âme...
Mais tu ne trouveras rien en Heeliad Yhtula.
Ni coeur, ni âme.
Il les a cachés tout au fond de lui, très loin, hors d'atteinte...

Tu le touches et tu ne le sens pas.
Tu insistes, et tu ne rencontres rien, aucune résistance.
Et je sens le flux de pouvoir que tu projettes en lui, sans méfiance, simplement parce que tu refuses d'admettre qu'un mortel puisse être vide d'émotions, vide de sentiments positifs, pas d'amour, pas de joie, même pas un petit regret...
Et je vois le moment où tu perds l'équilibre.
J'étais prête...

J'avais déjà replié l'espace pour toi.
J'avais concentré ma puissance, contenue en moi, ramassée comme un ressort formidable, et alors que je sens ta faiblesse, je projette tout mon pouvoir vers toi.
Et toi, absorbée dans ta recherche éperdue et inutile, tu réagis trop tard.
Emportée par le flux d'énergie que je concentre sur toi, tu bascules. Et le referme l'espace sur toi...

Jamais je n'aurais pu te confiner dans le genre de geôle ignoble que notre père a réservé à Lymbia, sa fille rebelle... Ta prison à toi sera douce... Brise tiède et parfumée, soleil filtré par de hautes frondaisons, un petit recoin de paradis que j'ai préparé pour toi... même si je sais que le plus insupportable pour toi sera la solitude...
Mais je ne pouvais pas te laisser continuer, Ysa...
Il faut que les mortels fassent leur choix, il faut qu'ils s'impliquent, c'est la seule manière pour nous de savoir ce qu'ils valent vraiment, si ils méritent les sacrifices que nous consentirons pour eux.
Tu ne comprendras pas, tu es restée enfermée dans tes propres certitudes... Lymbia hurle de haine donc elle est mauvaise, Odieu ricane donc il est mesquin, je boude donc je suis capricieuse... Ton désir de répandre la paix ne pouvait mener qu'au fiasco, ma soeur...
Tu ne comprendras pas...
Mais je n'avais pas le choix...

Il ne reste plus que moi et le guerrier, ici.
Tu es ailleurs à présent, et tes troupes se disperseront, elle feront leur choix parmi les choix qui restent, mais elles se battront.
C'est ce que je voulais.

J'ai l'impression de porte deux ou trois mondes sur ma nuque.
La fatigue.
La peine.

Je fais un geste las à Heeliad, pour qu'il me suive.
Qui sait comment ton contact a pu le changer ? Je l'ignore, et je suis trop épuisée pour chercher à le savoir à présent... Ca devra attendre...

Merci pour ta loyauté, Heeliad.

Merci d'avoir obéi sans questions.
Merci de t'être laissé manœuvrer comme un pion.
Merci d'être vide au point de ne pas sembler juger mon acte.
Ton regard est resté vacant, mais je le sens sans le voir. Je ne pourrais l'affronter, ni le tien, ni celui de personne, en ce moment.
Je relève la tête, et nous repartons.
Je n'avais pas le choix, je me le répète constamment.
C'est la guerre, je n'avais pas le choix.
Pardonne-moi ma soeur.
Mais je sais que je prie en vain.
Banda
Divinité
avatar

Féminin Age : 108
Race : Déesse des Sens
Date d'inscription : 13/07/2008

Nombre de messages : 167


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Qui veut la fin...   

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

Qui veut la fin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë ::  :: Bibliothèque :: Munuroë V1 :: Un pas après l’autre, une histoire s’écrit... - RP :: Au Nord de Lonedonne :: Le temple des dieux :: La guerre des Dieux -