AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Mar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Mar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» Postulation pour la béta
Ven 31 Aoû - 12:14 par Themis

» salle @
Lun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Lun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Dim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Sam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Sam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Ven 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Ven 26 Mar - 13:01 par Une alienette


 

 Non

Message Auteur
MessageSujet: Non   Mar 9 Juin - 9:51

Non…
Un petit non, un petit mot, un mot qui dit non, un mot pour dire non !! Un mot qu’on entend quand on ne fait pas la sourde oreille, quand on n’est pas une ordure nommée destin, un destin volé par la force.
Il y en a des « non » de toutes les formes, de toutes les couleurs, de toutes les sortes, des qui font rires tellement ils sont justes et à mourir de rire, des qui font peur parce qu’on les prend dans la figure comme un rejet de soi, des qui font mal parce qu’ils viennent de ceux qu’on aime et qu’on croit qu’ils ont toujours la foi de nous, ceux qui s’aiment et sèment cette bien étrange chose que l’amitié amour. Il y a ceux qui veulent rien dire parce qu’ils sont stupides, parce que leur propriétaire est bien trop con pour en connaître le bon usage.
Et puis, il y a ceux qu’on n’entend pas, ceux qu’on refuse d’entendre, et il y a celui qui les prononce.
Deux personnes. L’une dit non, l’autre n’entend pas. Il fait le sourd ! Il a mieux à faire que de s’occuper d’un si petit non venu de nulle part ou de cette petite chose qu’il écrase entre ses mains. Il s’en fout, de son non. Un non mal venu, un non qui dérange et pourrait arrêter ce qu’il fait, ce qu’il impose, ce qu’il vole à grands coups de rein. Un non, qu’il ne veut pas entendre, un non qui vient comme un cheveu sur la soupe, un non qui dit stop et que lui... n’entend pas.

Pourquoi l’entendrait-il ? Pourquoi s’en soucier quand personne ne peut l’entendre, même pas lui, surtout pas lui. Il est si prés du non pourtant, si proche d’elle, et son souffle il l’entend, ses mains qui le repoussent, il les sent, ses mains qui referment ses habits quand lui les enlève avec sa force et son envie qui fait voler sa cervelle en éclats. Il écarte les habits qui le gênent, les mains qui le repoussent, mais il n’entend pas le non qui le dérange.
Finalement, ce non, il veut rien dire. C’est juste un mot pris au hasard pour embêter l’autre, un mot qui ne sert à rien et qu’on dit pour passer le temps entre un rendez-vous Mc Do et le ciné, la rue Guillempierre, et le canal sainte Martin. Un truc pour tuer le temps.
Sauf que quand on dit non, c’est pas pour écarter les cuisses en souriant, c’est pas une invitation mais un refus, un refus…
Mais non, faut pas se leurrer, qui dit non veut dire oui ! C’est pas ce qu’on nous enseigne dans les écoles de l’an quarante pour chimpanzés attardés ?
Moi, quand je vais boire un café et que le serveur me dit « vous voulez du sucre ? » si je dis non, c’est pas pour que ce con m’en foute plein la tasse. J’ai pas été assez convaincant ? Mon non était trop discret ? Il est dur de la feuille le champion de la course des garçons de café ? Pourtant quand il a voulu le foutre dans ma tasse, j’ai poussé la tasse et le sucre est tombée sur la table. Il a pas compris ce con ? C’est un autiste ou quoi !

Vous avez dit non ? Dit-il en reboutonnant sa braguette. J’ai rien entendu, j’ai bien senti les mains qui me repoussaient, mais un non… non, rien entendu.
Elle a dit non.
Comme j’ai dit non au serveur et à son sucre de merde.
Sauf que le serveur n’a pas mis de sucre dans mon café.
Pourtant, j’ai fait un non discret avec la tête.
D’ailleurs, je sais même plus si j’ai dit non, je sais même plus si j’ai hochet la tête. Je crois qu’il a simplement posé le sucre sur la table, parce que si je veux du sucre, je me sers, c’est mon choix.

Arlequin

avatar

Masculin Age : 40
Gang : Les Paillard du désert
Race : Zumain
Date d'inscription : 17/07/2008

Nombre de messages : 1108


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Non   Sam 13 Juin - 10:14

Avez-vous entendu la pluie dans le caniveau ? Ses claques et ses gifles sur les flaques, plic plac. Un écho dans la boue qui s’amoncelle au tournant du ruisseau, le caniveau d’une vie, la place des déchus, le lieu commun des hommes, ceux qui pissent en riant dans le caniveau.

Plic… Plac.

Faut y aller petite sœur, petit ange.
Décolle tes ailes, elles sont toutes froissées, pleine de boue, ça colle et ça poisse, c’est pas dans l’air du temps que de se balader froissé et l’air pas là, la tête enfouie dans les épaules et les épaules qui tombent par terre.
Tu vas t’effondrer si tu continues à avancer les mains dans les chaussettes et les pieds dans la boue.

Tu traînes dans la boue et l’eau sale, tu vas sans voir, sans savoir, sans entendre, tu vas là où te porte le caniveau sans plus ni moins.
Plic… Plac.
Foutue boue.

Viens petite sœur, prend ma main et redresses-toi. Je sais, ça fait mal, c’est pire qu’un réveil en Alaska, pire que le cap Horn et ses pestes de vagues, mais tu verras après la pluie le beau temps, c’est ce qu’on se dit pour se rassurer quand tout va.. j’entends la chamade dans ton cœur et ton ventre noué, tes yeux de Saint Bernard et la gorge serrée, tu vas encore et sans voix.
Viens petite sœur, viens !
Je te montrerai qu’il existe des voix qui portent et qui sont plus justes que celles des bons curés des paroisses, je te montrerai que la faim justifie les moyens et que celui qui t’a fait ça ne mérite pas la boue que tu as sur les pieds et qui t’enlise à chaque pas.
Je te montrerai qu’on peut changer les choses et rendre la boue à celui qui la déverse, je te montrerai qu’on peut se laver les pieds sans avoir envie de se laver sous la peau.
Je sais, ça fait mal c’est cruel et injuste.

Plic... Plac
Un instant… l’instant suivant. Tout bascule dans le ruisseau de la vie et s’en vient la boue.
Un instant de plaisir volé.
Relèves-toi !
Tu vas te noyer si près de l’eau.

J’en ai vu des pires mais lui c’est pas mal.
Ne le laisse pas gagner, ne lui laisse pas la victoire, pas deux fois, pas ça, s’il te plait. Relève toi et dresse les poings comme je te l’ai dit, dresse les si haut qu’il ne pourra jamais t’atteindre, plus jamais petite sœur, plus jamais.
Laisse lui la boue, laisse lui la place, le caniveau c’est pas fait que pour les chiens, c’est fait pour les ordures.

Si tu veux, je te parlerai de lui.
Ils se ressemblent tous.

Arlequin

avatar

Masculin Age : 40
Gang : Les Paillard du désert
Race : Zumain
Date d'inscription : 17/07/2008

Nombre de messages : 1108


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

Non

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë :: Un pas après l’autre, une histoire s’écrit... - RP :: Histoire libre -