AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Mar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Mar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» Postulation pour la béta
Ven 31 Aoû - 12:14 par Themis

» salle @
Lun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Lun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Dim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Sam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Sam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Ven 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Ven 26 Mar - 13:01 par Une alienette


 

 Une nuit fortement agitée

Message Auteur
MessageSujet: Une nuit fortement agitée   Mar 9 Juin - 16:17

Alwena s'était allongée sur une belle herbe entourée de forêt mais savoir pourquoi elle s'était retrouvée au paradis : là c'était un mystère qu'elle ne voulait en aucun cas élucider.

Elle ne savait que faire rester au paradis ou se joindre à cette bataille que les déesses avaient parlé, bon juste par curiosité elle décida d'y aller.
Il est vrai que les déesses avaient donné un lieu de rendez vous surement pour boire un coup avant les hostilités, ou pour se raconter de jolies histoires : elle n'en savait rien.

Donc elle se leva et sortit de la lumière pour se promener non loin de Lonedonne, puis vu que l'heure de la bataille n'avait pas encore commencé, elle continua sa balade.

Mais l'heure approcha à grande vitesse, et cette sotte d'Alwena était tellement intriguée par les boutiques qu'elle ne vit pas les ennemis si proche d'elle.

En effet, elle savait que tous étaient ses ennemis à part ceux et celles qui servaient la même cause qu'elle mais vu qu'elle avait une petite tête tous les soirs, elle devait apprendre par coeur les prénoms de ces alliés. En même temps, elle n'allait pas approcher le premier venu juste pour voir si le nom correspondait à sa liste.

Heureusement pour elle, elle avait la mémoire visuelle donc les visages, elle connaissait, donc le premier visage qui ne lui disait rien. : elle se mit à courir à toutes jambes. Car elle ne voulait en aucun cas mourir avant d'avoir croisé les siens.

Le seul hic à tout cela fut le lieu de rendez vous, les déesses l'avaient donné à moins qu'elle avait encore rêvé à ce moment là. Enfin bref, vu qu'elle ne connaissait que les boutiques de ce monde, les lieux et elle cela faisait un nombre qu'elle ne préférait pas imaginer.
En clair, elle était paumée avant l'heure, elle se rappelait d'avoir croisé ClimbX puis Naru puis ClimbX mais croyez vous que ces individus seraient venu l'aider : bien sur que non, ils devaient rigoler qu'elle soit si perdue mais peut être qu'elle se faisait des idées une fois de plus.

En conclusion, Alwena n'arriva jamais au lieu du rendez vous !

Tout d'abord parce qu'elle était tellement intrigué par les boutiques, en se disant "Tiens j'achèterais bien cette robe, ou cette jupe, ou ces chaussures et ce chapeau il est pas mal !" et ensuite, le fait de rencontrer ces personnes inconnues à sa mémoire. Elle ne prit pas la peine de vérifier si elle avait tort ou raison donc elle se mit à courir dans tous les sens et c'est ainsi qu'elle sortit de Lonedonne pensant que sa vie était sauve.

Elle était même prête à repartir, car ce petit jeu ne l'amusait guère, il fallait dire qu'on jouait à se courser après, elle n'aurait pas mis ces chaussures.

Puis elle entendit une voix, la déesse Lymbia qui la réclamait, elle se rappelait aussi avoir entendu Heeliad : à ces deux là ne pouvaient pas se passer d'elle finalement, pourquoi elle n'en savait rien puis une idée pas très plaisante lui vint.
Peut être qu'ils l'attendaient de pieds fermes pour la jeter à la fosse aux lions ainsi leurs adversaires la taperaient et eux sortiraient de leur cachette pour faire le nettoyage. Elle secoua la tête en se persuadant qu'elle se trompait.

Elle prit donc son courage à deux mains et retourna donc à Lonedonne, et là miracle, elle croisa ses chers compagnons d'armes : ils étaient en train de chasser apparemment. Elle suivit le mouvement, elle ne s'attaqua point à ces gens endormis, elle se rappela son dur réveil de tout à l'heure et ne souhaitait guère cela à ceux et celles qui avaient voulu profiter de la vue du ciel pour s'endormir.

Donc lorsqu'on lui dit qu'elle pouvait faire un petit tour d'horizon, elle le fit, surement qu'elle ne supportait pas de voir ce massacre ou ces jolis vêtements déchirés, ou elle en voulait qu'un tel ou une telle avait ce joli habit.
Elle partit donc, pour une fois de plus, faire du lèche vitrine, non pas que cette guerre la désintéressait, en fait un petit peu. Elle se rendit compte qu'on lui avait donné des directives et qu'elle les avait suivies comme un robot, un mouton, un toutou qui attend son sucre : elle fut catastrophée de voir qu'elle était une moins que rien.

L'heure de la confession avait sonné, elle devait se rendre à cette cathédrale mais elle ne fut pas surprise que les portes soient encore fermées, décidément son ame serait corrompu jusqu'à la moelle.

Elle repartit donc rejoindre les autres à la fameuse auberge, quand elle entra elle fut assez surprise de voir plusieurs danses macabres. Elle s'approcha doucement, sans se faire remarquer mais apparemment pas assez discrète qui l'aurait fallu.

Bang... un coup violent et la voila sonné, des petits étoiles tournées autour d'elle, et puis le noir complet : Arlequin l'avait frappé. Bon d'accord, c'était la guerre mais voila que cet imbécile recommence deux fois, il lui en voulait apparemment : surement qu'elle lui avait piqué sa place, à moins qu'elle lui ait marché sur son pied sans qu'elle s'en soit rendu compte ou tout simplement sa tronche ne lui revenait pas.

Elle n'avait pas le temps de réfléchir qu'un autre coup lui vint, elle pensait que c'était encore ce maudit Arlequin mais non c'était un certain Six : décidément, elle ne savait pas si cette place était maudite ou sa tronche était si catastrophique, peut être qu'un sosie d'elle leur avait fait du tort et qu'ils se vengeaient. Elle n'irait pas le vérifier après tout, elle devait soutenir la déesse Lymbia et Banda bien sur mais surtout Lymbia.

Mais là ses pensées furent encore écourtées par d'autres coups : Feather et Kalys, deux demoiselles, là elle ne savait pas pourquoi elle lui en voulait si sa tronche était si catastrophique, elles n'avaient pas à s'en faire. A moins qu'elles étaient jalouses de ces vêtements mais là c'est moins sur car elle avait la bas de gamme donc personne ne pouvait envier cela.

Ah oui c'est vrai ! Il y avait cette fichue guerre, oui Alwena, attérissait quand elle le souhaitait dans ce petit monde chaotique.

Elle tenta donc de se faufiller par ci, par là, elle tentait de rejoindre le comptoir pour s'écrouler de toute cette fatigue mais surtout des coups qu'elle venait de recevoir.
Enfin, elle atteignit le comptoir, elle s'installa donc et s'écroula sur le comptoir en s'y accrochant de peur que quelqu'un veuille l'y arracher.

Elle réfléchit à tout cela, tous avides de sang, de coups, de violence et tout le tralala qu'une guerre peut engendrer. Elle soupira et regarda la pièce, elle vit qu'une danse macabre se faisait entre Heeliad et une femme.

Si elle avait pu manger un morceau et sirotait une boisson, elle se serait délecter du spectacle mais elle n'avait pas d'argent sur elle. Elle baissa la tête, si elle avait su elle serait restée au paradis, ou elle aurait tenter de faire du shopping mais bon les magasins ouverts en soirée c'était si rare.

Elle s'écroula donc de nouveau sur le comptoir en maudissant ses décisions et sa petite vie.
Alwena

avatar

Féminin Age : 33
Gang : Temple des Geishas
Race : Humaine
Date d'inscription : 15/01/2009

Nombre de messages : 120


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

Une nuit fortement agitée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë ::  :: Bibliothèque :: Munuroë V1 :: Un pas après l’autre, une histoire s’écrit... - RP :: Au Nord de Lonedonne :: Le temple des dieux :: La guerre des Dieux -