AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Mar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Mar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» salle @
Lun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Lun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Dim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Sam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Sam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Ven 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Ven 26 Mar - 13:01 par Une alienette

» la salle sous la trappe
Ven 26 Mar - 12:49 par Une alienette


 

 La maison du Maire

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Message Auteur
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Ven 17 Juil - 15:18

Que de bruit... Que de bruit...
*Soupir*

Le chapeauté d'en face drague ma voisine de gauche. Je vois son regard, et ça finira dans les larmes à coup sûr !
Comment il a dit qu'il s'appelait dans le bar ? Ah, oui, Arlequin.
Assez approprié comme nom, je dois dire.

Le maire est présent, et n'a toujours pas expliqué les raisons de cette foule.
Je ne crois pas que ce soit bon signe, si ce n'était pas pour effectuer une requête auprès de nous, étrangers, il aurait déjà parlé.
Hum...
Cliff

avatar

Masculin Age : 46
Race : Humain
Date d'inscription : 06/07/2009

Nombre de messages : 183


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Ven 17 Juil - 16:35

Je me demande ce que je fais ici. J’ai le doute, oui le doute qui fait trembler l’esprit et donne la maladresse aux mains. Le doute quand je vois toutes ces personnes insouciantes.
Savent-ils ce qui se passe dans ce village ?
Ils sont là à boire et à manger, mais personne ne pose les bonnes questions. Je crois qu’ils ont peur. Quand on a peur sans savoir de quoi, on fait semblant que tout va bien, on se voile la face, on regarde par la fenêtre au lieu de regarder ce qu’il y a en face et qui crève la vue.
On se parle pas ici.

Moi, je voudrais té parler Isabella, mais jé té fais pas confiance.

Je parle à voix basse, la main devant la bouche. Je ne sais pas si elle comprend ce que je lui dis.

Je… je peux pas té parler, pas ici… Trop de monde, trop d’oreilles indiscrètes.
Tou comprends ça ?


Je glisse la main sous la table et je la pose sur les siennes.

C’est pas dé moi que tou dois avoir peur…

Senjo Saguimarine

avatar

Masculin Age : 38
Race : Zumin
Date d'inscription : 12/07/2009

Nombre de messages : 60


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Ven 17 Juil - 18:41

Ah tiens revoilà la menteuse !
Et votre mémoire, ça va ?


J'y peux rien je ne peux pas m'en empêcher. Cette greluche de serveuse se paie notre fiole avec ostentation, et faut en plus qu'elle se radine ici pour continuer son numéro ? Et on doit accepter ça le petit doigt sur la couture du pantalon ? Et puis quoi encore ? D'autant que j'en ai pas, de pantalon.

Je me penche pour lancer à Molluske :

Méfie-toi de son jus de fruit ! Il est pas toujours très frais. D'ailleurs les murs de sa taverne aussi sont vachement bizarres quand on y pense !

J'y peux rien je vous dit. J'ai lancé ça limite trop haut, histoire que tout le monde entende. Ca me court sur les nerfs, cette gueule couleur tout-va-bien-msieurs-dames, ça m'horripile trop.


N'est-ce pas, Miss ?

Histoire qu'on ne me prenne pas pour une folle. Parce que j'ai pas été la seule à voir ça.
Ca fait longtemps que j'ai pas eu la rage au coeur comme ça. Une sale rage mêlée d'anxiété. L'emmerde c'est que Miss a l'air vachement occupée à ne pas faire attention à Arlequin. Non mais c'est pas possible ça. Le sursaut, l'air surpris, le petit regard tout autour l'air de rien... C'est effrayant comme les gens deviennent stupides une fois qu'il y a du tripotage dans l'air. Je la regarde d'un air dégoûté.


Non mais comment tu peux bouffer ça ? Sachant que c'est ELLE qui te le sert ?

Pfffff...
Pas possible, y'a plus que moi qui ai un grain de bon sens opérationnel ici. En désespoir de cause je me tourne vers mon voisin et je lui parle d'une voix revenue à un volume plus ou moins normal. quoique frémissante de colère, et je l'avoue, de trouille...


Rassurez-moi. J'ai pas rêvé ?
Y'avait bien plein de sang sur les murs ?
Et c'était bien cette fille-là
(coup de menton vers cette... cette... de serveuse) qui a prétendu qu'aucune ombre ricanante et puante n'était jamais apparue à la porte ?
Dites-moi que quelqu'un d'autre que moi se souvient de ça, de grâce ?


Regard aussi atterré qu'indigné vers les gens qui étaient là... et qui se bourrent la panse comme si de rien n'était...
Puis retour à Lazlo.


J'y comprends rien...

Au secours, ObiWan Kenobi... vous êtes mon seul espoir...
...
Décidément pas net ce jus d'orange.
Finalement c'est ptêt moi qui pète les plombs...
Je suis vachement fatiguée tout à coup...



Dernière édition par Fyria le Ven 17 Juil - 19:30, édité 2 fois
Fyria



Féminin Age : 30
Gang : .
Race : .
Date d'inscription : 06/08/2008

Nombre de messages : 1377


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Ven 17 Juil - 18:47

Pour la première fois depuis sa rencontre avec Senjo, elle se sentait rassurée. Peut être ses propos, ou cette main sagement posée sur les siennes.
Elle fut presque tentée de lui dire la vérité…Mais.

…Je ne dois pas prendre de risques…peut-être après…peut-être

Elle leva son regard vers lui, et avec un sourire timide, elle hocha la tête lentement, susurrant sur un ton conciliant

Je comprends…

....même si beaucoup de choses sont encore nébuleuses pour moi, depuis que je suis ici…

Bien qu’il avait laissé en elle de nombreux doutes, elle ne chercha pas à approfondir sa réflexion, sachant qu’il était n’allait pas répondre tant qu’ils seraient dans ce lieu. Mais, ses questions, elle les gardait au fond de sa mémoire. Et tôt ou tard, au moment propice, ils ressurgiront.

Puis, comme si elle venait de se rendre compte de quelque chose, elle retira vivement ses mains, bien que le contact de celle de Senjo l’apaisait. Sensation contradictoire.

Ne voulant pas paraître troublée, elle chercha maladroitement de sa main gauche, la coupe de vin. Tandis que son autre main s’égarait sur son ventre. Puisqu'il fallait faire comme si de rien n'était, alors allons y.


A la vida…A la vie…Alors trinquons.
Isabella Athory

avatar

Féminin Age : 29
Race : humaine
Date d'inscription : 14/07/2009

Nombre de messages : 83


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Ven 17 Juil - 19:20

Il est resté dans l'entrée, un peu désorienté. La femme blonde s'est installée à table, ainsi que la sylpheline, le docteur, les deux derniers venus, le ratling et l'autre blonde... mais lui est resté près du maire, à l'entrée, à scruter l'intérieur d'un air suspicieux. Le luxe de l'endroit ne lui fait pas moindre effet, évidemment, ce n'est jamais que l'opulence sans goût d'un maire de campagne...

Mais ses yeux vides... et le sourire artificiel de cette fille qui amène les plats...
C'est insensé... Croient-ils que nous avons déjà oublié ?
Mais qu'est-ce que c'est que cet endroit ?
Et ces gens ?
Autochtones ou allochtones, entre les mystérieux et les décérébrés, lesquels sont les plus à craindre ?


En effet, rares sont ceux qui semblent se poser des questions. Ils festoient gaiement, rient, mangent, boivent. Même ceux de la taverne, du moins certains d'entre eux... alors que lui a encore les entrailles nouées de ce qu'il a vu à peine quelques minutes plus tôt...

En désespoir de cause, il cherche les regards. Et l'un des seuls qui affiche le doute et la méfiance, est, par chance, l'un des plus proches de lui. La gobeline renfrognée semble ronger son frein, elle questionne sa voisine, une vieille rabougrie et probablement à la limite de l'incontinence...

Donnons-lui autre chose à ronger. Les gobelins sont connus pour leurs facultés d'analyse... Peut-être y a-t-il dans tout ceci une logique qui m'échappe.


Il s'approche de la gobeline et s'incline rapidement. Puis il débite rapidement, à mi-voix, en la fixant dans les yeux.

Mademoiselle, permettez...
Je me nomme Valkoinen, voyageur échoué ici.
Je n'ai pu m'empêcher d'entendre vos questions... et il se trouve que je me pose aussi un certain nombre de questions concernant cet... endroit. Les gens qui y vivent. Ainsi que cette étrange et remarquable profusion d'invités...


Il laisse planer le silence une ou deux secondes, cherchant dans le regard de la gobeline une lueur d'assentiment. Il est rare qu'il aborde les inconnus et qu'il leur assène de tels discours... mais la situation n'a rien d'habituel.

Je... nous avons vu un certain nombre de choses alarmantes, et apparemment
(geste vague vers la salle du festin emplie de rires et de lumières) nous sommes les seuls...
Pardonnez ma hardiesse, mais vous plairait-il que...
(il réfléchit quelques instants) ... que nous échangions ce que nous savons ? J'aimerais y voir plus clair et...

... et il s'interrompt.
Tout en parlant, il a fait un pas ou deux en avant, et une sensation insidieuse s'est glissée en lui... Quelque chose qu'il n'avait pas senti approcher, pas senti exister, avant qu'elle soit toute proche. Il pivote, et découvre la femme à la voilette. Il l'a entendue parler, mais n'y a pas prêté attention. C'est seulement maintenant qu'il s'est avancé vers la gobeline qu'il identifie enfin l'origine d'un malaise latent qui l'a gagné depuis quelques instants... un malaise léger, passé inaperçu au milieu de tout le reste.

Et là, tout en la détaillant d'un regard rapide, il sait que ça vient d'elle.
Une impression de danger.
Une menace.
Une image le traverse, une impression, grondement, échine hérissée, tension...
Si fugitive...
Il fait un pas nerveux pour s'écarter d'elle, et tout s'efface.

Mais qu'est-ce qui m'arrive ?
Tout à l'heure dans la taverne, et maintenant... C'est plus fort.
Ca devient plus fort...
Mais qu'est-ce que c'est ?...
Qu'est-ce qui m'arrive...

Concentre-toi...


Il lève un regard décidé sur la gobeline, se forçant à ignorer la femme à la voilette. Il englobe dans ce regard la vieille femme à son côté.

Pourrions-nous parler un instant ?

Tant que nous en avons le temps...
Valkoinen

avatar

Masculin Age : 39
Race : Elfe... principalement
Date d'inscription : 08/07/2009

Nombre de messages : 425


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Ven 17 Juil - 20:00

Ah bah enfin quelqu'un qui sait quelque chose, ça oui !

-Ah ça oui, moi aussi j'aimerais y voir plus clair.
Des évènements alarmants, ça oui ? de quel genre ?
Vous aussi vous avez reçut une invitation comme celle-là ? Vous savez de qui elle vient, ça oui ?


Lui aussi il a l'air nerveux, ah ça oui. Et même... il m'a semblé un peu ailleurs, ça oui, à un moment. C'est cette femme, ça oui qu'il regardait comme ça ? Et c'est quoi ça, ça oui ? J'ai cru voir quelque chose, ça oui, dans son expression, son visage. Un détail qui me chiffonne mais j'arrive pas à savoir quoi, même en regardant par dessus mes lunettes colorées.
Il m'a l'air louche, ça oui.
Mais il a l'air de savoir des choses, ça oui. Impatiente, ça oui, je ne lâche pas son regard et attends des réponses.

-Je vous écoutes, ça oui.
_________________

Ah ça oui
Nerine

avatar

Féminin Age : 30
Gang : ...
Race : gobelin
Date d'inscription : 21/07/2008

Nombre de messages : 794


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Ven 17 Juil - 20:21

Un regard mauvais vers la sylphe en rouge. La serveuse commencerait-elle à perdre patience ?
Non, même pas, elle reprend son sourire colgate.

-Ne vous inquiétez pas. Je n'ai pas oublié que je vous dois un jus de fruit. Encore toutes mes excuses.
Un peu de jus d'abricot ? Il est excellent vous savez. Vous m'en direz des nouvelles.
Elìna
PNJ
avatar

Féminin Age : 40
Race : oreilles pointues
Date d'inscription : 09/07/2009

Nombre de messages : 14


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Ven 17 Juil - 21:22

Au temps pour l'amabilité.
L'ado en crise ne me répond pas et continue de regarder son assiette d'un air mauvais.

Je goûte le vin. Pas trop mauvais.
Par contre, au final, malgré la faim, l'assiette ne me dit rien. Je pique un morceau de viande séchée d'un air dubitatif.
Je me remémore les événements depuis mon arrivée quand la petit sylph interrompt mes pensées.

Je lui tapote la main et lui répond à voix basse, me penchant vers elle :
Oui, c'est exact. Les murs ont suinté le sang, une ombre ricanante a surgi a l'entrée de la taverne, la serveuse nie le fait et elle et le maire font mine de rien, font comme si tout était normal, ce qu est suspect...
Mais c'est probablement ici que nous sommes le plus en sécurité...


Vague geste englobant la salle.

Ne vous inquiétez pas, je n'ai rien oublié, je ne suis pas rassuré et j'ouvre l'œil.

Une gorgée de vin.
Mais il ne faut pas leur en vouloir. Il y a plein de façons différentes de lutter contre l'angoisse... Les plaisanteries, le sexe, l'agressivité... Vous connaissez l'expression : fight, flight freeze...
Profitons de l'instant... Tout en surveillant les alentours..
Lazlo

avatar

Masculin Age : 38
Race : indéterminée
Date d'inscription : 08/07/2009

Nombre de messages : 68


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Ven 17 Juil - 22:01

Du sang sur les murs?? Une baston? J'ai manqué ça bordellll Qui? Qui? Qui?!!!

Oh oui! J'aimerais bien dire ça, mais j'préfère siroter mon jus d'abricot, trop bon, trop doux...

Toujours je fixe la serveuse.. surtout je suis du regard ce qu'elle va en faire de mon jus d'abricot! Vachement aimable la meuf.. Trop, son expression fugace ne m'a pas échappé..

-"Hum.. S'pas pour des nouvelles en fait.."


Je montre mon verre vide.
Mol'Luske



Féminin Age : 68
Gang : Ange d'Ailes!
Race : Chieuse Humaine :o
Date d'inscription : 22/01/2009

Nombre de messages : 213


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Sam 18 Juil - 0:44

Tout le monde à l'air sur les nerfs... du moins ceux qui sont arrivés en derniers ! Pfff ça m'fout l'bourdon ces lopettes v'là qu'ils ont peur d'une ombre aperçue d'vant une porte, sûrement un mec qui passait par là !

Bon c'est pas l'tout d'ça mais j'commence à avoir la dalle d'les voir bouffer, en plus ça a pas l'air dégueu c'qu'ils servent à bouffer ! J'ai bien fais d'venir! Même si bon... j'aurais preferé un petit comité plutôt qu'tout c'monde !

Bon un peigne cul enfariné se dirige vers la place devant laquelle j'etais, je decide donc d'aller à l'opposé pour poser mon cul grailler un morceau.

Mon verre toujours à la main, je traverse la pièce en contournant la table et là c'est le drame ! Je trébuche je n'sais trop comment et le contenu de mon verre atteri sur une zailée rouge et son voisin de table !

P'tain merde le... la con ! Désolée ! J'sais pas comment j'ai trébuché, un pli dans l'tapis sûrement !


Je choppe une serviette sur la table et commence à eponger les dégats qu'je viens d'causer !

J'vais arrangé ça !
Ydryssia

avatar

Féminin Age : 28
Race : Beautée
Date d'inscription : 08/07/2009

Nombre de messages : 302


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: a   Sam 18 Juil - 12:22

Bon d'accord les toilettes n'étaient pas une bonne idée. Mais bon je n'ai pas reçu d'invitation, je l'ai juste un peu trouvée par terre..enfin sur quelqu'un qui gissait pas terre, ce qui en soit revient au même.

Je fait semblant de ne pas entendre les commentaires de Nerine sur mon envie d'aller au toilette, le fait que j'ai soi-dissant trop bu et j'en profite pour regarder les autres. Ils boivent, ils mangent sans se méfier. Et puis cette odeur qui devient de plus en plus entêtante et qui maintenant me gêne. Je m'approche de Nerine pour lui en toucher un mot mais un jeune homme original se ramène vers nous. Son air dégoûté en m'approchant me signale qu'il ne m'a pas à la bonne. Alors je m'écarte faignant l'envie de discuter avec les autres, tout en écoutant ce qu'il a à dire. Il en saurait plus sur l'invitation. Humm pourquoi lui plutôt qu'un autre? Enfin, ne nous en melons pas, et puis de l'air, il me faut de l'air frais je n'en peux plus. Je m'enfonce dans l'ompbre et rejoins la porte le plus discrètement possible. J'essaye de l'ouvrir tout doucement. Rien ne bouge. J'essaye un peu plus fort. Encore rien. J'essaye alors plus fort. Rien n'y fis. Soit mes muscles me lâchent, soit la porte ne nous laisse qu'entrer. La deuxième solution ne m'enchante pas plus que la première. Prenant la résolution d'attendre que quelqu'un rentre pour sortir, je m'intérroge sur le fait de prévenir tout le monde ou seulement ceux de ma connaissance? Ils sont tous occupés, il y en a même un qui s'étale sur la table en se prenant le pied dans le tapis, je souris. Puis je regarde un par un ceux que je connais mais ils sont bien trop occupés pour faire attention à moi.
ramen

avatar

Féminin Age : 27
Race : humaine
Date d'inscription : 04/03/2009

Nombre de messages : 14


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Sam 18 Juil - 12:36

Je l'ai bien entendu le vieux qui s'est assis à coté de moi. Mais le temps de réfléchir entre lui dire la vérité, sachant que je ne sais pas qui est mon agresseur, et inventer un super mensonge dont j'ai le secret, je suis partie dans une toute autre réflexion. A chaque goute qui tombe, la petite flaque de sang dans mon assiette prend de nouvelles formes. Alors je penche la tête, je fronce le naseau, pour voir quel dessin se fait.

Je jette un regard amusé à mon voisin de table. C'est un vieux, mais bon, sur le coup, je suis tellement dans mon trip que je pourrais me fendre la gueule avec des nazes. D'ailleurs...

Hey! Si vous voulez, j'vous lis votre avenir dans mon sang de nez!

Et je me marre. Je me marre tellement que j'avale de travers ce petit bout de pain qui me trainait sous la main. Vite, boire pour faire passer. J'attrape une bouteille, et je bois directement au goulot. Pour aller plus vite, je penche ma tête en arrière. Trop énergiquement. Faut croire que j'ai le cerveau trop lourd, puisqu'il m'entraine vers l'arrière. La chaise se couche sans ménagement. Je me retrouve donc assise, mais sur le dos, la bouteille toujours en bouche. Si je pouvais parler...

Matez moi ça! Je bois sans les mains!

Les bras en croix, les jambes en l'air, la bouteille enfoncée dans la gorge, je me marre. Tiens, je peux mater sous les jupes. Je regarde tour à tour les gens présents. Vus d'en bas, ils ont un air grave et sérieux.

C'est quoi cette histoire de sang sur les murs, de lumière qui s'éteint, de bruits zarbis? P't'être que je suis tombée dans une colo extrême. Génial si c'est ça!

Snif... Snif...
Hiiiiiiirk!!!

Je ne sais pas d'où ça vient, mais une odeur bien pire que ce que je suis capable de produire dans mes jours de grande forme qui me remplit les sinus. Je me relève d'un bond. En fait, non, ça serait l'idéal ça. Je me débats plutôt avec ma chaise et ma bouteille pour reprendre une position plus normale.

Pitain qui c'est qu'à laché une caisse pareille??? Qu'il ou elle se dénonce! Il sera mon idole!

En disant ça, j'ai attrapé une cuisse de volatile non identifié mais parfaitement cuit et l'agite au dessus de ma tête, avant de l'enfourner dans ma bouche. C'est que ça creuse toutes ces aventures. Et en plus, j'ai comme qui dirait la tête qui tourne. Y'avait quoi dans cette bouteille?
Jenny Jane

avatar

Féminin Age : 23
Race : Emmerdeuse
Date d'inscription : 09/07/2009

Nombre de messages : 54


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Sam 18 Juil - 12:42

Juste devant elle, dans la salle, elle remarque un homme genre balaidansleq qui parle avec une gobeline au lunette étrange. Vu leurs mines sérieuse et inquiéte, ils avaient l'air de se poser pas mal de question. Rassurée de voir que d'autres personnes semblaient se préoccuper de ce qui pouvait se passer.
En assez gros pour qu'ils puissent lire mais assez petits pour que ça passe inaperçu plus loin, elle écrit sur la fenêtre avec de la terre.

Faites attention à "Il"! Dangereux

Mais elle n'oublia pas d'écrire à l'envers pour que de leurs côtés ce soit lisible normalement.
Puis elle tenta vainement d'attirer leurs attentions en grattant à la fenêtre juste derrière eux.

Pourvu qu'ils comprennent le message et si ils ouvrent un peu la fenêtre je pourrais communiquer avec eux... je leurs demanderaient après, déjà il faut qu'ils voient mon message.

Elle continua de gratter sur la fenêtre en priant pour qu'ils y fassent attention.

Elle remarqua également une autre sylpheline qui n'avait pas l'air contente, elle jetait des regards noirs à la serveuse et ne semblait pas tranquille, malheureusement elle est trop loin, peut être que l'homme avec qui elle parle s'inquiéte aussi.

Il faudra que je trouve un moyen pour lui parler à elle aussi, plus on est mieux ça vaudra je pense!


Alianae

avatar

Féminin Age : 30
Race : Sylpheline
Date d'inscription : 08/07/2009

Nombre de messages : 424


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-gratuit.com/exprimonsnous/ alianae@windowslive.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Sam 18 Juil - 14:32

J’ai posé mes pas dans les siens jusqu’à cette maison. Il est homme que l’on suit, droit dans ses bottes et l’air déterminé. La nuit tombée, je ne reconnais pas ce village. Il faut dire que je n’ai pas eu le temps de mémoriser le décor avant de perdre connaissance. Il n’est pas allé jusqu’à la grande tables où nombre d’ouillages sont installées. Alors moi aussi, je me suis figée. Et j’observe l’assemblée. Leurs mouvements sont bien différents d’une personne à l’autre. Certains semblent se repaitre en totale décontraction, alors que les autres boivent difficilement, les lèvres pincées et le regard inquiet.

Deux chutes quasi simultanées me font quitter des yeux les visages des invités. Mes bras se sont tendus, comme pour amortir la chute de la grande brune. Quant à la jeune fille, son comportement me vole un sourire discret. Elle me rappelle celle que je n’ai jamais été.

Tout au long de mon observation, j’essaie de comprendre qui sont tous ces gens. Ils ne peuvent être ici pour la même raison que moi, et ils ne semblent pas être des habitants du village. Lui est peut être natif de la région, mais j’en doute. Non, à part l’homme au crane proéminent qui nous accueille, et la serveuse qui s’agite dans tous les sens pour satisfaire les besoins des attablés, personne ne semble à sa place. C’est d’ailleurs étrange.

Je ne quitte jamais mon serviable chevalier bien longtemps du regard. J’ai cru le voir prononcer son nom. Valko… Je n’ai pas compris la suite. Je ne suis même pas certaine qu’il s’agisse de son nom. Et comme il est en discussion avec d’autres personnes, je ne me permettrai pas de l’interrompre. Je regrette mon impolitesse en silence, en espérant pouvoir la rattraper rapidement, en me présentant de bonne manière, et en le remerciant comme il se doit.

Derrière la fenêtre, une petite chose s’agite. Même en plissant les yeux, je ne perçois pas distinctement ce dont il s’agit. Il faudrait que je m’avance, pour mieux voir. Mais quelque chose m’en empêche.
Sklelijen

avatar

Féminin Age : 33
Race : Elfe
Date d'inscription : 04/06/2009

Nombre de messages : 15


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Sam 18 Juil - 16:02

Je suis d'un caractère calme et pondéré.
Ajoutez à ce naturel indulgent une couche onctueuse d'éducation éclairée, faite de tolérance, de bonnes manières et de politesse et vous comprendrez que je suis quelqu'un qu'on peut facilement qualifier de débonnaire, compréhensif et tolérant.

J'ai été insulté, gifflé, mordu par des patients sans que cela n'affecte en rien mon flegme 100% made in England.
Quand l'ado qui saigne du nez se retrouve à montrer sa culotte à la table entière en s'enivrant avec une bouteille se schnaps puis en s'attaquant sauvagement au membre inférieur de feu une poule, cela n'a déclenché chez moi qu'un haussement de sourcil vaguement interrogateur.

Sans me vanter et en toute objectivité, je suis une bonne pâte.
Sauf quand on s'attaque avec félonie à mes habits.
Notamment à mes vestes sur mesure et faite main.
S'en prendre à des vêtements innocents, je trouve ça lâche et misérable.

Alors, quand l'espèce de chose brune avec des gros seins répand sur ma veste le contenu ô combien coloré et probablement indélébile de son verre, il y a comme un minuscule claquement qui se produit dans ma tête
un grésillement
un craquement.
Tout petit
tout petit petit

Mais c'est pas possible, pauvre Biiiiiiip de Biiiiiiiip issue du croisement d'un Biiiiiiiiip sans Biiiiiiiiiiiip avec une grosse Biiiiiiiip qui suce des Biiiiiiiiiiiiiiip, tu peux pas regarder où tu vas, s'pèce de Biiiiiiiiip à bipppppppp qui biiiiiiiiiiiip biiiiiiiiiiip bippppppppp à plusieurs !!!

Kes qui ont tous avec ma veste ?!!! hein ?
Ne me touchez pas. Ne vous approchez plus.
Vade retro !!!
mais... cette odeur....


Je renifle ma manche...
Non,, ouf, déjà ça.... c'est pas elle qui sent...
Bon, elle est fichue.... foutue... morte... décédée;....un chiffon...une serpillère.... Je suis défiguré...mutilé....
Vivement que tout ça se termine, que je puisse me changer....
Lazlo

avatar

Masculin Age : 38
Race : indéterminée
Date d'inscription : 08/07/2009

Nombre de messages : 68


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Sam 18 Juil - 20:48

Un ou deux secondes, le souffle suspendu.

Que taire ? Que dire ?
...
Tout.
Tout, ça vaut mieux.
Tout ce que je sais.


Je n'ai pas été invité, mon cheval s'est mis à boiter à peu de distance d'ici, et son fer a fini par se décrocher. Je suis entré dans ce village à la recherche d'un forgeron. Il n'y en a pas. C'est du moins ce que cette fille m'a dit.


Mouvement de menton plein de colère rentrée vers la serveuse qui s'active, le visage peint d'un sourire factice, chiqué.

D'après ce que j'en ai compris, pas mal de gens ont été "invités", mais aucun ne sait précisément par qui, ni pourquoi. L'une des clientes de la taverne était ici pour ses études. Cet homme qui hurle, là, est médecin apparemment, ou thérapeute, et ce serait "un confrère" qui serait son hôte. Un confrère thérapeute, là où il n'y a personne pour faire office de forgeron... Une fille était là pour ses études. Et la sylpheline en rouge, pour rechercher sa soeur qu'on lui a dit être ici, en danger.

Il la regarde dans les yeux, franchement.

Tous pour des raisons différentes, ou par le plus grand des hasards.
Mais tous au même moment.


Son regard se défile un moment et sa voix s'assourdit.

J'ai voulu partir.
Tout ceci me semblait par trop étrange... trop de coïncidences, je ne sais. Une impression difficile à décrire...
Mais cette dame arrivait comme je quittais le village, et son malaise m'a ramené à la taverne. C'est là que...

Va-t-elle me croire ?

Quelque chose est apparu à l'entrée de la taverne. Une forme sombre, inhumaine, une chose... glaciale et puante comme le tombeau. Il a ricané comme un fou, puis il a disparu. La sylpheline et ses deux voisins l'ont vu, ainsi qu'une ou deux autres personnes, si vous tenez à confirmer mes propos... Mais le pire est à venir.

Peu après, tout s'est éteint. Et quand la lumière a ressurgi...


Il déglutit, encore affecté... par quoi ? Par la vision, ou par sa propre réaction ?

Le mur du fond saignait à gros bouillons. Nous nous sommes enfuis, et nous sommes venus tout droit ici...

Il relève les yeux sur elle. Quand les avait-il baissés ?

Quelque chose... quelque chose de noir traîne ici.
Quelque chose qui a attiré tous ces gens... nous a tous attirés.
Pourquoi, je l'ignore...
...


Il finit par se taire, ce long discours débité à mi-voix, posément mais avec la tension palpable dans certaines intonations qui filent vers le rauque... il n'en est pas coutumier. Tout comme il ne doit pas souvent confier autant à une parfaite inconnue.

Mais son regard est sans détours, et sans indulgence.
Peut-être que c'est pour ça que je lui fais confiance...


Absorbé, il n'a pas prêté attention au grattement proche, et semble avoir oublié la femme à la voilette.
Valkoinen

avatar

Masculin Age : 39
Race : Elfe... principalement
Date d'inscription : 08/07/2009

Nombre de messages : 425


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Sam 18 Juil - 21:00

Ah ben il aime pas du tout.

Comparé à ce qu'il m'a crié dessus, c'était des mots d'amour à côté de ce qu'il sort à la brune qui vient de lui... de NOUS balancer son pinard dessus !!!!


Mes ailes !!!

J'ai fait un bond en l'air, réflexe... et puis je suis redescendue tout doucement, visiblement les ailes sont OK, c'est la jupe qui a morflé... Alors je me pose, et je constate l'étendue des dégâts avec un stoïcisme que mon voisin n'a décidément pas... lui il l'engueule comme du pus !

Considérant qu'elle a son compte et plus, j'évite d'en rajouter question engueulades et je me contente de tordre le bord de la jupe, posément, puis d'attraper une serviette de table et d'éponger, avec juste un petit sourire façon c'est-rien à la brune...


Rouge sur rouge... Ca devrait aller...

Puis je lève le nez sur le type, blanc de rage.
Blanc...
Ca me donne une idée.


Je chope un verre de blanc devant moi (sans doute à l'un de mes vis-à-vis, mais j'm'en fous, ils se feront resservir) et je le tends à Lazlo.

Il paraît que le vin blanc détache le vin rouge... Oui bon c'est encore du mouillé en plus mais...

Hum.
Je dépose le verre à sa portée, il vaut mieux éviter de jeter de l'huile sur le feu ou du pinard sur le thérapeute échaudé...

Et j'ignore superbement cette enflure pourrie de serveuse.
Son jus d'abricot elle peut se le verser dans l'oreille.
Ou pire.
Je ne TOUCHERAI A RIEN de ce qui se mange ou se boit dans ce village de dingues. Niet. Catégorique.
Fyria



Féminin Age : 30
Gang : .
Race : .
Date d'inscription : 06/08/2008

Nombre de messages : 1377


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Sam 18 Juil - 21:57

Il sort de la taverne, ça oui, mais il n'a pas l'air saoul, ça non.
Peut-être juste fou ?
Ça non, il y a bien un truc, ça oui, même si toute cette histoire semble peu rationnelle.
Des murs qui saignent, une créature étrange et sombre, les lumières qui s'éteignent et se rallument toutes seules...

Il est nerveux, ça oui, ça ce voit. Il a l'air sincère.
Pourtant, il y a toujours un je ne sais quoi qui ne me plais pas chez lui. Est-ce que ça vient de son regard tantôt franc tantôt filant, ça oui ?
Enfin, il m'a dit ce qu'il savais, ça oui, à mon tour d'en faire de même, c'est la moindre des choses.

-Ah ça oui, ya bien un truc...
J'ai vu, ça oui, le coup des lumières, et cet espèce de cri aussi, ça oui. C'est pas le bruit d'une bête que je connais, ah ça non, et pourtant, j'en connais, ça oui, de la faune.
A part ça, je ne sais pas grand chose, ça non sur ce village. J'ai reçut cette invitation avec une carte mal faite et une adresse très imprécise, ça oui. Pas de nom d'expéditeur, ça non, ni motif d'invitation. Je ne sais même pas pourquoi je suis là, ça non, si ce n'est par curiosité. Et les gens d'ici n'ont pas l'air de vouloir nous en dire plus, ça non.


Un coup d'œil à la serveuse, ça oui. Aimable, ça oui, serviable... irréprochable. Pourtant, ça oui, il n'a pas l'air de l'apprécier, ça non et la sylpheline en rouge l'a traité de menteuse, ça oui. Peut-être pas si irréprochable que ça, en fin de compte, ça non.

En même temps, quand je regarde autour de nous, ça oui, ils ont tous l'air plus ou moins louche, ça oui... ou stupide, selon les cas.
Et mon interlocuteur me file la chair de poule.

-Vous venez d'où, ça oui ? Et pour aller où, en traversant ces montagnes ?

Et c'est quoi, ça, ça oui, qui dépasse de ses lèvres ?
Non... ce n'est quand même pas...
C'est qu'il est beaucoup plus imposant qu'un lapyre, ça oui.
Mes yeux se fixe un moment sur ce détail, ça oui, espérant que ce n'est pas ce que je crois, quand un bruit, derrière, ça oui me fait sursauter.

Je me retourne, ça oui et vois ces mots sur la vitre : Faites attention à "Il"! Dangereux
"Il" ? Qui c'est Il ?

Je me lève, ça oui, et m'approche de la fenêtre, passant machinalement les doigts sur mon cou, comme si je sentait encore cette vieille cicatrice.
Allons, Nerine, tu te fais peur pour rien, sans doute. C'est un elfe, pas une bête féroce.

De l'autre côté de la vitre, ça oui, une sylpheline. J'ouvre la fenêtre et lui demande :

-"Il", ça oui ? C'est qui Il ? Un invité, un habitant du village ? Et vous, ça oui, vous êtes qui ?
_________________

Ah ça oui


Dernière édition par Nerine le Dim 19 Juil - 12:39, édité 1 fois
Nerine

avatar

Féminin Age : 30
Gang : ...
Race : gobelin
Date d'inscription : 21/07/2008

Nombre de messages : 794


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Dim 19 Juil - 1:28

Ouf, la femme au lunette étrange me remarque...

Dès que Nerine a fini ses questions, Alianae entre dans un grand récit, elle regarde nerveusement autour d'elle tout en parlant, pas trop fort afin que la serveuse n'entende rien.

Ben, c'est "Il" c'est tout ce que je sais,
"Il" est déjà là qu'elle ma dit... mais il est très dangereux d'après la femme dans l'arbre avec un drôle de visage, l'arbre hein, pas la femme...
Bref, elle n'osait même pas me parler de lui car elle savait qu'il le saurait et elle avait peur. Il doit être très, très dangereux vu comme elle avait peur de lui.
C'est à cause de "Il" que nous sommes tous là, je suis sûr que "Il" nous a fait venir ou alors le maire pour que nous servions de repas à "Il"... Surement pour ça qu'ils nous ont préparés un aussi bon repas, ils nous font engraisser...
On doit faire quelque chose... je la sens mal, mais alors très, très mal... Et...

Elle avait tout raconté d'une traite, reprenant à peine son souffle, une fois fini, elle ouvra la bouche encore une ou deux fois, puis rajouta avec un grand sourire nerveux.

Non enfaite c'est tout...

[Pfff dernière fois que j'écris si tard... devoir édité 3 fois car on loupe des fautes bêtes...
What a Face ]
Alianae

avatar

Féminin Age : 30
Race : Sylpheline
Date d'inscription : 08/07/2009

Nombre de messages : 424


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-gratuit.com/exprimonsnous/ alianae@windowslive.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Dim 19 Juil - 12:49

Premier sursaut quand un verre est venu arrosé copieusement mes deux voisins. Fyria et Lazlo.
Sur ce coup là j'ai eu du bol, j'étais pas ciblée. Juste placée comme il fallait. Ouf.
En tout cas ça m'a direct remis les idées en place.

Deuxième sursaut quand le doctor s'est mis à hurler sur la détentrice du verre. Et quand je dis hurler je dis pas les mots à moitié. On aurait cru un hystérique. Je croie bien qu'à trop fréquenter ses patients, il a déteint sur eux.

Alors je me suis redressée.
PAF deuxième coup de guibole involontaire dans le tibia de mon voisin d'en face.
Petit regard à la "oups désolée" et clin d'œil gentillet.

Après analyse des dégâts il s'avère que ce n'est finalement pas si catastrophique que ça. Déjà Fyria trouve un remède de grand-mère pour enlever la tache de Lazlo. Ce qui devrait le ravir.
Je les regarde tous les deux. Et tente de m'immiscer pour désamorcer la situation ... explosive.



Pourquoi ne pas essayer ...
Après tout.



Un morceau de serviette en tissu fera l'affaire.
Je repousse mon assiette, j'ai plus faim de toute façon ... pis c'était bien pour remplir un p'tit creux mais c'était pas non plus Byzance ..., et lui tend ma propre serviette pour qu'il tente de réanimer sa chemise abimée ...

_________________

Voler est un art.
Art dont je suis la maitresse avide et passionnée.

Miss Anthrope

avatar

Féminin Age : 37
Gang : ... Alone ...
Race : Zumaine cleptomane
Date d'inscription : 15/12/2008

Nombre de messages : 1967


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Dim 19 Juil - 13:05

-"Il", ça oui...
La femme dans la arbre...


Quelqu'un qui sait, ça oui et qui a parlé. Ya peut-être moyen de lui en faire dire d'avantage.
En tout cas, je ne pense pas qu'on en apprendra plus en restant ici, ça non, aec ceux qui ne veulent rien dire et ceux qu'on garde dans l'ignorance.
Mais est-ce qu'elle sera toujours dans son arbre, ça oui ? Parce que bon, faire de la grimpette la nuit, ça oui, c'est pas ce qu'il y a de plus simple, à moins d'être à moitié chouette ou chauve-souris...

Un regard vers Valkoinen, ça oui.
Je repense à ce que la sylpheline viens de me dire à propos de manger les invités. Et s'il n'en était pas un ? Ça non, dans ce cas, il ne m'aiderais pas à connaitre la vérité. Ou alors c'est un plan pour... ah ça non, on va pas commencer à ce faire des films, ya déjà assez à faire avec les derniers évènements !
Je lui fais signe de me suivre et saute par la fenêtre.
Mais c'est bien parce que lui aussi veux savoir et qu'il y a la sylphe. Je n'aimerais pas me retrouver toute seule avec lui, dehors en pleine nuit.

Une fois dehors, ça oui, je m'adresse à la demoiselle :

-Intéressant, ça oui. Où elle est maintenant, ça oui, cette femme ? Tu pourrais nous conduire à elle ?

Et puis si elle n'est plus perchée dans son arbre, ça oui, c'est sans doute qu'elle est rentrée chez elle. Il n'y a pas beaucoup de maison dans ce petit village, ça non, on aura vite fais de la retrouver, à moins qu'elle se cache.
_________________

Ah ça oui
Nerine

avatar

Féminin Age : 30
Gang : ...
Race : gobelin
Date d'inscription : 21/07/2008

Nombre de messages : 794


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Dim 19 Juil - 15:18

Je contemple avec affliction les deux manches de ma superbe mais néanmoins décédée veste (sur mesure cousue main) : l'une frippée et parsemée de bouloches de papier grisâtres (merci Fyria), l'autre parsemée de taches violacées dégageant un fumet d'ivrogne allergique au savon (merci chose).

Je vais pour répondre méchamment à la sylph qui me sort sa recette de rebouteux mais devant son air sincèrement désolé, je me calme immédiatement. Cette fois-ci, elle n'y est pour rien et elle même a subi l'assaut fourbe de la brune.

Merci Fyria
Pâle sourire
Mais je ne pense pas que cela va ressusciter ma défunte veste.
Regard mauvais vers la femme.

On me tend une serviette. De tissu. Je lève les yeux. Ma voisine, la belle blonde.
Merci.
Je lui prend la serviette et tapote le tissu tâché en grommelant :
Je serai au moins sec. Sale, amputé, dénaturé, mais sec...

Une inspiration.

Excusez mon éclat.
Ceci en direction de la sylph et de la blonde. Ca doit être cette ambiance...
Cette ambiance et ma pauvre veste...


Dernière édition par Lazlo le Dim 19 Juil - 15:59, édité 1 fois
Lazlo

avatar

Masculin Age : 38
Race : indéterminée
Date d'inscription : 08/07/2009

Nombre de messages : 68


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Dim 19 Juil - 15:53

Elle vole autour de la femme au lunette étrange, tout contente d'avoir enfin trouvé quelqu'un qui s'inquiète de notre sort à tous.

Oui je le sais, dans sa maison. C'est l'arbre au drôle de visage sa maison, je vous montre.

Elle commence à avancer rapidement et reviens en arrière pour être à la hauteur de Nerine et Valkonein, puis retourne devant, ainsi de suite jusqu'à cette fameuse maison dans
l'arbre au visage et cette étrange femme.
Alianae

avatar

Féminin Age : 30
Race : Sylpheline
Date d'inscription : 08/07/2009

Nombre de messages : 424


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-gratuit.com/exprimonsnous/ alianae@windowslive.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Dim 19 Juil - 16:01

Raah, on s'ennuis ici !! A mort !
Et Aly semble plongée dans ses pensées, trop occupée pour discuter ou quoi que ce soit d'interessant...
*Sigh*

La soirée s'annonce mortelle....
danahel

avatar

Masculin Age : 26
Gang : Danseur d'Horizons
Race : Ratling
Date d'inscription : 21/07/2008

Nombre de messages : 268


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   Dim 19 Juil - 16:01

Discrètement, je m'approche de la fenêtre, le seul dialogue dans cette salle qui ait encore de l'intérêt pour moi.

étrange, les seuls villageois vivant que nous ayons croisés aujourd'hui possèdent des rôles précis dans notre accueil... Le maire, chargé de nous "annoncer quelque chose", la serveuse, et l'erreur de la nature.... Ensuite, nos invitations. Il serait sûrement bon de les comparer. Cela m'étonnerais qu'ils aient réussi à tous nous attirer avec juste un appât à curiosité.

La gobeline, l'androgyne elfique et la sylpheline s'éloignent de la fenêtre avant que je puisse m'annoncer , puis s'enfoncent dans la nuit.
Difficile de ne pas hésiter à les suivre...
Une difficulté que je ne parviens pas à surmonter d'ailleurs.

Dans de nombreux bruissements de végétation, je tente de les garder en vue. Où qu'ils aillent, cela possède suffisamment d'intérêt pour les arracher à cette maison tout aussi luxueuse que l'accueil.


[Direction l'arbre au visage]
Cliff

avatar

Masculin Age : 46
Race : Humain
Date d'inscription : 06/07/2009

Nombre de messages : 183


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La maison du Maire   

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

La maison du Maire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë ::  :: Bibliothèque :: Anim achevées :: Le Village (fermé) -