AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Mar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Mar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» salle @
Lun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Lun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Dim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Sam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Sam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Ven 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Ven 26 Mar - 13:01 par Une alienette

» la salle sous la trappe
Ven 26 Mar - 12:49 par Une alienette


 

 Et tout devient poussière

Message Auteur
MessageSujet: Et tout devient poussière   Ven 17 Juil - 23:57

un peu de musique

Les dieux doivent avoir un sérieux soucis pour mettre le paysage dans cet état.
Je suis sortie quand j'ai entendu des bruits et les gens s'enfuir en criant. J'ai vu des bâtiments s'effondrer et des hordes de rats se précipiter hors de leurs trous. Ils vont tous dans la même direction, l'opposé du chemin que je prend.

Moi, je vais à la rencontre de ces dieux qui souffrent. Car je ne connais que la souffrance pour engendrer une telle colère.
Peut-être que j'arriverais à les soulager de leur douleur, à les soigner avec ce pouvoir que j'ai acquis avec tant de difficulté mais si efficace.

Le paysage se fait de plus en plus désolée à mesure que j'avance vers le temple. Un vent violent soulève des nuages de poussière. Je ne voit même pas la maison du seigneur à l'horizon.
L'air me semble mauvais. Quelque chose ne va pas. Il n'y a plus un bruit d'oiseau et la végétation est sèche. Les arbres morts perdent leurs feuilles, l'herbe jauni et les fleurs dépérissent.
Ma gorge aussi est sèche, elle me fait mal quand je respire. Mes yeux également me brûlent.

J'aperçois des ruines. Où est le temple ? Je me suis encore perdue ?
La tête me tourne un peu. Tout ce vent, ce sable qui s'envole et tournoie dans la tempête. Et cette douleur.
Difficile de garder les yeux ouverts.
Je m'assois un peu sur une grosse pierre et passe ma main dans mes cheveux. Une sorte de poudre jaune se dépose sur mes doigts. Je ne sais pas ce que c'est. Du sable fin ? De la poussière ?

Là bas, quelque chose s'approche. On dirait un petit animal blanc qui vient vers moi en clopinant.
Mais c'est...

-SOLEEEEEIL !!

Je cours à sa rencontre. Il se tient bizarrement, pas comme d'habitude, la tête penchée sur le côté.
Il se couche avant que je n'ai le temps de le rejoindre.

-Mon lapin, tu m'a tellement manqué. Mais tu as l'air tout faible.
Je suis si heureuse de te retrouver.


Délicatement, je prend l'animal dans mes bras. Et je pleure. Ma vue se trouble, les larmes coulent. De petites gouttes vertes tombent sur sa fourrure immaculée. Je lève les yeux au ciel avec peine. La lumière me paraît forte malgré les voiles de poussière et de sable qui nous entourent. Je ne sent pas la pluie mais juste ce vent chargé qui me fouette le visage. De toute façon, je n’ai jamais vu de pluie verte. C’est quand je me frotte ma joue irritée que je comprend. C’est la première fois que je pleure des larmes vertes. Et me yeux me font toujours plus mal.
Après le vert de mes yeux, ce sont les poils de Soleil qui tombent sous mes caresses comme on enlève de la poussière sur un vieux bibelot.

-Soleil, qu’est-ce qui nous arrive ?

Je ne sais pas Lorraine. Mais il ne faut pas rester ici. Allons nous mettre à l’abris. Vite !


Le lapin, blottit contre ma poitrine, enfouie sa petite tête sous mon bras. Je sais qu’il a mal. Alors ce soin que je réservais aux dieux, je le lui donne à lui.

-Tient bon mon ami. Ça va aller.


De mes mains jaillissent la lumière aussitôt absorbée par son petit corps tout chaud. Il soupir contre mon cœur qui bat ma poitrine comme s’il voulait en sortir.
A peine rassurée, je me lève en le tenant précieusement contre moi et nous traversons les éléments déchaînés pour aller trouver refuge, ses souffles guidant mes pas.
Tout est désolation autour de nous, sur cette terre tourmentée.
Mais peu importe, je t’ai retrouvé, toi, mon Soleil. Et peu importe où nous irons, nous irons ensemble, je l’espère vers un autre jour qui se lève.

Lorraine

avatar

Féminin Age : 30
Gang : au chômage
Race : elfe de laboratoire
Date d'inscription : 23/08/2008

Nombre de messages : 349


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

Et tout devient poussière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë ::  :: Bibliothèque :: Munuroë V1 :: Un pas après l’autre, une histoire s’écrit... - RP :: Au Nord de Lonedonne :: Le temple des dieux :: La guerre des Dieux -