AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Mar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Mar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» Postulation pour la béta
Ven 31 Aoû - 12:14 par Themis

» salle @
Lun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Lun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Dim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Sam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Sam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Ven 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Ven 26 Mar - 13:01 par Une alienette


 

 La génèse

Message Auteur
MessageSujet: La génèse   Mer 27 Aoû - 18:18

Je dandine d’un pied sur l’autre, pressée d’avancer et pourtant incapable de me décider. Demain … Demain, il est devant moi. Pas si loin … Juste derrière ces grands arbres qui me cachent la vue.

Hier … Est-ce hier ce que je dissimule dans mon dos ?

Hier … Hier, je n’avais pas encore décidé. Rien du tout.

Rien prémédité, rien voulu.

Hier … Si proche et si lointain déjà …

Je quitte tout !

Tout.

Absolument tout !

Ma vie d’avant, ma vie cloitrée, ma vie perdue dans un mélange d’habitudes qui ne contentent que ceux qui n’ont pas d’ambition.

Moi, moi je veux autre chose !

Autre chose oui mais quoi ?

Je veux … Oh c’est tellement compliqué ce que je veux ! Tellement compliqué et pourtant si simple. Je veux oui, je veux vivre ! A mille à l’heure, sans même savoir où je vais, sans se poser de questions. Foncer tête baissée, mue par l’instinct, l’envie, la curiosité. Prendre des risques. Oser ! Oui, oser ! Oser pour enfin vivre …

J’ai tout plaqué, pire, j’ai tout cassé …

Que m’est-il arrivé ? Pourquoi un jour, une nuit, un soir, pourquoi tout à coup avoir si profondément changé ?

J’étais moi … dans le même corps, dans la même vie qu’hier … Mais là dans la tête, une tempête, un ouragan s’était levé.

Ravagée …

La tempête est passée, le calme est revenu … Mais tout a été tellement chamboulé que je n’ai rien retrouvé …

J’ai regardé cette maison où je vivais depuis quinze ans, mes enfants si jeunes encore, plus assez pour me retenir. Mon mari … Je ne l’ai pas reconnu … Il était l’heure, l’heure de partir, de dire adieu à tout ceci.


Pas d’effusion. Pas de sang. Juste ma décision.


Enfin !

Enfin libre !

Libre !

Libre.

Libre de rester là, au milieu du chemin, libre de me demander quelle voie choisir, où partir.

Oui, où aller ?

Là ! Devant moi.

J’y vais ?

Oui ! J’y vais…


J’ai tout plaqué à l’aube de mon trentième anniversaire…
MareJoly

avatar

Féminin Age : 40
Race : Humain
Date d'inscription : 27/08/2008

Nombre de messages : 2


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La génèse   Mer 27 Aoû - 18:25

Et puis mes pieds, mes jambes, mon corps tout entier, ont décidé de se mettre en mouvement. Un pas … un autre … encore un …

Trente ans ! Et me voilà à courir comme une damoiselle sur ce chemin défoncé sous le poids des années de labeur.

Je cours … Quinze ans ! A nouveau quinze ans ! Je cours et ne m’arrête pas !

Je suis essoufflée, mon cœur va s’arrêter, et je n’entends que la plante de mes pieds nus marteler le sol derrière les battements effrénés de cet organe qui m’a fait croire en la vie tout ce temps où j’étais prisonnière. Je n’entends que ma vie qui reprend ses droits, que l’avenir qui me tend les bras.

Je ris ! Je pleure ! Je crie !

Un cri qui s’élève pour saluer le petit matin, le renouveau, le soleil qui brille et me fait tourner la tête.

J’en veux !

J’en veux encore ! Des jours comme ça.

Des jours d’espoir, des jours où tout peut arriver parce qu’on est prêt à tout.

Attentive au moindre bruit dans les fourrés, au premier signe qui dira que le destin est en marche pour me rejoindre, moi qui n’y croyais plus, j’écoute …

Silence …

J’attends ….

Mes pieds se sont arrêtés … Je reprends souffle …

J’attends …

Je sens …

La vie … qui monte, le long de mes jambes …

J’ai mal !

J’ai trop couru.


Assise à même le sol, ma jupe épaisse m’entoure de sa rugosité, me rappelant que la liberté crée plus de problèmes qu’elle n’en abat.

Où aller ? Que faire ?

Marcher encore jusqu’à l’épuisement ? Rester là, les jambes recouvertes de boue et le visage rouge comme une écrevisse ?

Que faire ?

Et si je priais …


« Dieu tout puissant ... Dis moi ... Dis moi quel est mon chemin ? »


… Silence …

Et si tout arrivait ?

Et si même ça c’était possible ? …

Et si dieu m’avait vraiment entendu ? …


Si …

Quinze ans …

Quinze ans de moins …


Tout se brouille … Tout s’efface …

Dormir …

Je suis tellement fatiguée …

Demain …

Un nouveau jour …
MareJoly

avatar

Féminin Age : 40
Race : Humain
Date d'inscription : 27/08/2008

Nombre de messages : 2


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 

La génèse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë ::  :: Bibliothèque :: Munuroë V1 :: Au commencement il y eut les dieux, et puis… - RP :: Autour des personnages... -