AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Mar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Mar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» Postulation pour la béta
Ven 31 Aoû - 12:14 par Themis

» salle @
Lun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Lun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Dim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Sam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Sam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Ven 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Ven 26 Mar - 13:01 par Une alienette

Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
 

 Bordel remuez vous le derche camrades!

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Message Auteur
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Sam 18 Oct - 21:54

Vërsiflai laissa apparaitre une léger sourire qui , pour une fois , n'avait aucune
signification douteuse , juste un sourire .
Ils vagabondèrent quelques minutes avant de trouver un lieu assez animé ,
malgré l'heure tardive , une taverne dans laquelle on jouait toutes sortes
de musiques différentes , passant de rythmes structurés à l'anarchime le plus total
presque instantanemment .
Ils entrèrent dans l'établissement et s'asseyèrent à une table située en fond de salle .
Une fois commandées les boissons , Vërsiflai se tourna vers la gobeline :


- Alors tu voyage beaucoup apparemment . Ca nous fait au moins un point commun ,
mais j'espère qu'au cours de cette soirée nous en découvrirons d'autres .
Pourrais-tu me dire ce qui te plait dans l'idée de voyage permanent ?
La découverte de nouveaux horizons , de nouvelles coutumes , ou peut-être
tout simplement l'appat du gain ?
Vërsiflai

avatar

Masculin Age : 26
Race : Humain ou gnome, au choix
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 22


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Sam 18 Oct - 22:50

-La découverte, ça oui. Étudier les choses sur le terrain et ainsi obtenir une meilleurs connaissance du monde qui nous entoure, ça oui. Observer, comprendre, comparer... de l'insignifiante parcelle de mycose sur un bout de pain, à l'organisation d'un peuple entiers et complexe, ha ça oui. Et pour en savoir plus, il faut parfois aller chercher plus loin, ça oui, là où on a pas encore mis les pieds.
Et puis, tout simplement la curiosité, ah ça oui.


A propos de curiosité...

-Et toi, ça oui, qu'est-ce qui te pousses au voyage ?

Un question après l'autre ça oui. Une réponse s'accompagne bien souvent de plus de renseignements qu'on s'y attend. Infos qui suscites de nouveaux questionnements, ça oui et... et c'est comme ça, en général que se forme une conversation, bah ça oui. Voyons si notre poète à la langue bien pendue.
_________________

Ah ça oui
Nerine

avatar

Féminin Age : 30
Gang : ...
Race : gobelin
Date d'inscription : 21/07/2008

Nombre de messages : 794


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Dim 19 Oct - 12:39

Après une grande inspiration qui lui permetta de réfléchir à sa réponse ,
Vërsiflai répondit :


- La recherche de nouvelles formes d'art ,
Faire découvrir mon talent au monde extérieur ,
Les grandes émotions que suscite un départ ,
Et qui vont parfois jusqu'aux pleures ,
Les richesses et la gloire je les accepte ,
Sans pour autant en être un fervent adepte .

Suite à ces paroles , Vërsiflaisembla hésiter un moment , se demandant sans doute
si c'était bien prudent de se livrer à cette gobeline .
Il s'approcha alors de son oreille et lui murmura quelques mots .
Il se releva ensuite et se dirigea vers le tavernier .
Ils discutèrent quelques minutes , le gérant semblant scandaliser par les paroles
de Vërsiflai . Le tavernier finit par donner une paire de clé au barde .
Il retourna à la table un sourire non-dissimulé qui traduisait une auto-satisfaction
flagrande .

-
Je me suis débrouiller pour nous débloquer une chambre pour cette nuit ,
mais ils ne leur restait qu'une chambre avec lit double , alors j'ai dû être contraint
d'accepter tu comprends , enfin c'est comme tu le sens .
Vërsiflai

avatar

Masculin Age : 26
Race : Humain ou gnome, au choix
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 22


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Dim 19 Oct - 20:37

Ah ça oui, ça aussi c'est assez louche, ce qu'il vient de me souffler au creux de l'oreille. Voilà qui suscite bien des interrogations dans mon petit crâne fatigué, à cet heure avancée de la nuit.

Si on se retrouve dans un endroit un peu moins fréquenté, ça oui, peut-être aura-t-il d'autres petits secrets à me murmurer au creux de l'esgourde.
Il paye la piaule, ça oui ? C'est bien ça.
Comme par hasard, il ne reste soit disant qu'une chambre à un lit deux places... et ça n'a pas l'air de le contrarier, ah ça non.
... est-ce que par hasard... ?
enfin, on verra bien.

-Ça ira bien, ça oui. C'est toujours mieux que de dormir dehors, ah ça oui.
_________________

Ah ça oui


Dernière édition par Nerine le Lun 20 Oct - 1:26, édité 1 fois
Nerine

avatar

Féminin Age : 30
Gang : ...
Race : gobelin
Date d'inscription : 21/07/2008

Nombre de messages : 794


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Dim 19 Oct - 21:58

Après une demi-heure de discussion les deux " petites tailles " décidèrent de se retirer
dans la chambre .
Quand ils entrèrent ils virent sur leur droite un lit double par-dessus lequel il y avait
plusieurs couches de couvertures de laine , d'un qualité médiocre mais qui de toutes
façons tenaient chaud . Sur leur gauche unegrosse armoire massive et au fond de
la pièce , près des fenêtres un petit pupitre .
Vërsiflai , dont le lit semblait attirer le regard , se dirigea vers le pupitre devant lequel
il s'assit . Il sortit de sa poche un petit calpin qu'il ouvrit à la moitié de son épaiseur .
Il commença alors à écrire , semblant avoir oublié la gobeline .
Au bout de quelques minutes les signes de fatigue ne manquèrent pas :


- Whoaaaaaa ( baillement ) ! Ah désolé j'aime bien écrire quelques lignes avant
d'aller rejoindre mes songes , cela m'apaise .
Vërsiflai

avatar

Masculin Age : 26
Race : Humain ou gnome, au choix
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 22


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Lun 20 Oct - 0:09

Mais qu'est-ce qu'il fabrique ça oui ? C'est quoi ce calepin ? Il écris quoi dedans, ça oui ?
Comme c'est un artiste, il s'agit peut-être de quelques vers, répliques, portées ou je ne sais quoi du genre.
Si cette chambre miteuse l'inspire, ça oui, je ne vais pas le déranger.

Et pendant qu'il semble absorbé par son ouvrage, je me glisse au chaud sous les couvertures, ça oui.
Je m'installe, bien calée dans le matelas, pliée sur moi-même comme une crevette cuite pour avoir plus chaud et m'apprête à roupiller. C'est que je suis bien un peu fatiguée, ça oui.
Mais alors, je l'entend bailler et rouvre les yeux.

Me tortillant pour regarder dans sa direction :

-ah ça oui ? Qu'est-ce que tu écris ?
_________________

Ah ça oui
Nerine

avatar

Féminin Age : 30
Gang : ...
Race : gobelin
Date d'inscription : 21/07/2008

Nombre de messages : 794


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Lun 20 Oct - 19:47

L'attente du bon moment.
Les plans, les observations, les conjonctures... Pas encore, trop tôt, un peu de patience...

Je travaillais seul, dans notre repaire, les coudes sur la table, la tête soutenue par mes doigts, les caractères et signes sur les cartes et autres parchemins étalés devant moi commençant à se brouiller dans ma tête.

Un bruit humide et une sensation fraîche sur le bout du nez me tirent de ma rêverie.

Arkadia se tient devant moi, dans la légèreté de sa tenue plus qu'estivale. Je n'ai pas encore réussi à la convaincre de porter quoi que ce soit de plus couvert. Non pas que la vue me déplaise, mais je me suis toujours dit que ça devrait lui apporter des ennuis, de se balader comme ça, les fesses à l'air.

Je réplique à sa bise d'un oeil qui se veut plein de feinte remontrance. Heureusement que les autres Gascons n'étaient pas là, ça n'aurait vraiment pas fait sérieux!
Je réplique silencieusement, donc, et je l'écoute.

Mes yeux se rétrécissent à son récit.
J'y vois de l'intérêt, et des zones sombres.
A un autre moment, la proposition aurait été refusée d'un non catégorique. Dépêcher les Gascons dans cette aventure incertaine alors que nous avons bien mieux à faire, et besoin de tous les bras, aurait été hors de question.
Mais quelque part, l'argument ne tient pas pour l'instant.
Et la perspective de trouver d'autres façons d'amasser quelques trésors supplémentaires pour financer nos plans ne me déplait pas le moins du monde.

Des nouvelles intéressantes, effectivement.
Qui méritent de s'y attarder, assurément.
Pourtant, d'informations, il faudrait un complément.
Je ne connais point ce gars-là, peut-être qu'il ment?

Je ne suis pourtant pas, à cette idée, hostile.
Peut-être qu'au détour des mers nordiques, une île
Sera découverte, qui, de trésors, serait fertile.
La chasse n'aurait donc pas lieu d'être futile.

En temps normal, je t'aurai choisie comme émissaire,
Sachant que même seule, tu ne crains pas d'adversaire.
Mais me changer les idées aussi, m'est nécessaire.
Je t'accompagne donc, pour jouer les corsaires.


Je me lève, la rejoint de l'autre côté de la table.

Allons donc, prenons une bonne nuit de repos,
Pour que nous soyons demain tous frais et dispos.
Et partir, à l'aventure, tenter notre peau,
J'espère pour lui, que son discours n'est pas du pipeau.


Et pour mettre fin à la discussion, et sonner l'extinction des feux, j'assène, à sa fesse exposée, une claque bien sentie.
Sire Anno

avatar

Masculin Age : 39
Gang : Cartels de Gascogne
Race : Zumin
Date d'inscription : 21/07/2008

Nombre de messages : 719


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Mar 21 Oct - 11:31

*Tiens, le voilà tout de même sorti de ses pensées et de ses plans, avec un regard qui ferait pâlir un mort... mais pas elle !

Elle regardait le chef d'un air taquin alors qu'il l'écoutait attentivement, la dévisageant du regard, sans doute encore à se dire qu'elle devrait s'habiller d'avantage, mais à quoi bon sous cette cape qu'elle utilisait actuellement ?*



Je puis avec certitude assurer
Qu'il le sentirait diablement passer
S'il osait de sa lange fourchue
Faire oeuvre de bonimenteur de rue.

J'ai d'ores et déjà eu la chance
De combattre avec lui mon ignorance
En découvrant cet énergumène
Qui a l'air de ne connaitre ni mensonge ni haine

Et quel meilleur moyen de le découvrir
Que de l'accompagner tout sourire
Dans cette aventure prodigieuse
Où il promet richesses merveilleuses ?



*Le chef semblait convaincu et avait apparement décidé de se joindre à la naine pour ce voyage qui s'annonçait passionnant.

Il se leva et la rejoingit en intimant la suggestion d'aller se coucher, ponctuant cela d'une claque sur les fesses d'Arkadia qui se mit à nouveau à rougir de plus belle.*



Il me semble idée judicieuse en effet
De rejoindre sans tarder Morphée
Mais si vous commencez de tels faits
Vous risquez de ne pas rejoindre les rêves et fées



*De couleur pivoine, elle se détourna sur cette allusion, consciente que son sommeil allait encore être troublé.*


~J'aurais pas du dire ça... j'aurais pas du dire ça...~
Arkadia del Balach

avatar

Féminin Age : 33
Gang : Cartels de Gascogne
Race : Naine
Date d'inscription : 17/09/2008

Nombre de messages : 250


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Mar 21 Oct - 17:52

Alors que Nerine se tournait pour observer Vërsiflai , elle constata qu'il s'était
tout naturellement endormi sur le pupitre , la plume en main , la tête dans son calepin .

- ZZZZZZZZZZZZZZZZZZ ....
Vërsiflai

avatar

Masculin Age : 26
Race : Humain ou gnome, au choix
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 22


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Mar 21 Oct - 19:05

Scrotum, il s'est endormi.
Mais il m'a pas répondu. Qu'est-ce qu'il peut bien avoir écrit, ça oui ?
Remarque, je pourrais aller jeter un œil...
Ce ne serait pas très correct, ça non. C'est peut-être très personnel.
...
mais qu'est-ce que ça peut être, ça oui, si c'est personnel ? Quel genre de petit secret... ?

Est-ce que j'oserais ?
Il a l'air de dormir profondément, ça oui.
Bon allez, rien qu'un petit coup d'œil et je dors.

Je me lève doucement, et sur la pointe des pieds, je m'approche du pupitre.
Scrotuuuum ! Il c'est endormi la tête sur la page. Je vois rien, ça non.
Et si j'essaie de tirer un tout petit peu, par le coin... comme ça... ça oui...? ... pour en voir un peu plus... encore un peu... doucement...
_________________

Ah ça oui
Nerine

avatar

Féminin Age : 30
Gang : ...
Race : gobelin
Date d'inscription : 21/07/2008

Nombre de messages : 794


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Mar 21 Oct - 19:49

La mer , étendue magistrale et sereine ,
Souvent colérique , parfois pleine de haine ,
Envers les hommes qui te respecte trop peu ,
Certains par besoin , certains par jeu ,
Car aucune de tes vengeances est prodiguée au hasard ,
elles permettent la plupart du temps à nourrir mon art ,
Et bien sûr , de temps en temps ,
Aide à l'occupation de gens ,
Qui , en pleine nuit , fourrent partout leur nez ,
A tel point que ....
Vërsiflai continua son poème , les yeux grands ouverts , fixant la Gobeline :

- ... d'autres ont la possibilité de se réveiller,
Et ce dû au manque de discrétion d'une petite gobeline ,
Qui en pleine nuit se plait à jouer la fouine !
Mais bon , dès le premier regard ,
Je sus qu'elle était la perle rare ,
Celle que je recherche depuis tant d'années ,
Celle à qui je veux donner un baiser ...

"L'endormi" se releva doucement et avança ses lèvres vers la Gobeline .









Vërsiflai

avatar

Masculin Age : 26
Race : Humain ou gnome, au choix
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 22


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Mer 22 Oct - 0:45

C’est joli ce qu’il écris ça oui. Est-ce que je me trouverais un goût pour la poésies, ça oui ?

Puis méga sursaut !!
Scrotum ! Il s'est réveillé, ça oui ! Je suis prise la main dans le sac.

Et mais... qu'est-ce qu'il a dit ?

Ah ça non, je ne sais plus où me mettre et lui, il se lève et il s'approche.
Alors surprise, je recul un peu, je cherche un appuis, rate le coin du pupitre et sur le point de me casser la gueule, je me rattrape à sa chemise par réflexe.

...de mieux en mieux ! Me voilà encore plus embarrassée.
Et lui, il veux m’embrasser ?
Ça oui, et maintenant, qu’est-ce que je fais ?
C’est ce que je n’aime pas dans ces situations là. Je me sent tellement gourde, ça oui. Moi, une gobeline, ça oui, la race la plus intelligente de ce monde, dotée d’une grande vivacité d’esprit, je ne sais pas comment réagir dans ces cas là (il faut dire aussi, c'est pas comme si ça m'arrivais tous les jours).
Alors je suis là, toute confuse, ça oui, à le regarder avec des grands yeux sans savoir quoi faire.
Il va oser, ça oui ?
_________________

Ah ça oui
Nerine

avatar

Féminin Age : 30
Gang : ...
Race : gobelin
Date d'inscription : 21/07/2008

Nombre de messages : 794


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Mer 22 Oct - 15:38


La chute de Nerine sembla davantage motiver Vërsiflai qui continua dans sa lancée
et se rapprocha de la gobeline .
Alors qu'il se trouvait à quelques centimètre d'elle , la dernière bougie allumée finit
sa combustion et s'éteigna , plongeant la pièce dans le noir complet ...
Vërsiflai

avatar

Masculin Age : 26
Race : Humain ou gnome, au choix
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 22


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Mer 22 Oct - 21:47

Scrotum ! Et maintenant, on y voit plus rien, ça non.

Je sent à son souffle léger qu'il est tout près, ça oui.
J'ai le cœur qui bah à cent à l'heure et fait du bruit dans l'obscurité.
Puis un contact, ça oui. Ces lèvres sur les miennes me provoque un long frisson qui remonte jusqu'à la pointe de mes oreilles courbées et ah ça oui, ça en fait du trajet.
Mais finalement, ce n'est pas mauvais.... ça non.
Toujours agrippée à sa chemise, ça oui, je me laisse aller.
_________________

Ah ça oui
Nerine

avatar

Féminin Age : 30
Gang : ...
Race : gobelin
Date d'inscription : 21/07/2008

Nombre de messages : 794


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Dim 26 Oct - 21:10


Port D'Aster Damné
7h34
Quelques courageux lèves-tôt sont déjà en train de faire vivre le port, déchargeant des navirs, préparant d'autre à partir, coupant le poisson, déplaçant des caisses de marchandises, livrant le pain, la bière, nettoyant les terrasses, les tables.
L'un d'entre eux, notre homme exentrique qui a mit le "merdier", navré mais c'est le mot, la veille dans la taverne du cochon bouilli, s'avance, tout joyeu, fredonnant une chanson.
Il s'est trouver un magnifique chapeau aussi ridicule que voyant. Un "chapeau mexicain" jaune vif décoré d'une magnifique plume de pan multicolor.
La chanson qu'il fredonne a un petit air connu.
La mélodie est douce, enivrante, une douce chanson qui donne envie de se vautrer sur un canapé et de l'écouter calmement en souriant.


-Ma p'tite mandigotte
Je sens ta menotte
Qui cherche ma mainnnn
Je sens ta poitrine
Et ta taille fine
J'oublie mon chagrinnnn...
Je sens sur tes lèvres
Une odeur de fèvre
de gosse mal nourrit
Et sous ta caresse
Je sens une ivresse
Qui m'anéantiiii...


La voix douce qui commence a être connue du joueur de carte se déplace lentement le long du port.
Elle s'arrette enfin, devant un navir.
Un trois mats des plus banal, a une exeption près, il n'a pas de drapeau.
La coque a l'air en bon état, les canon sont fermé, les voiles rangées, le batiment a fière allure sans être pour autant tape à l'oeil.
On ne peut pas en dire autant de notre apprenti chanteur et son chapeau qui lui tape l'oeil, et très fort!
Une caisse qui se trouve devant le navir lui serre, comme la veille d'estrade.
Toujours aussi ridicule, il a toute de même une certaine prestance.
Il recommence a chanter, une carte tournoyant dans sa main gauche, les bras écartés, paumes vers le ciel,
cette foi d'une voix grave, forte, puissante, qui donne envie d'allumer...un...un je-ne-sais-quoi...


Tourner le temps à l'orage
Revenir à l'état sauvage
Forcer les portes, les barrages
Sortir le loup de sa cage
Sentir le vent qui se déchaîne
Battre le sang dans nos veines

Il suffiraaaaaaaaaa!
D'une étincelle
D'un rien, d'un geste
Il suffiraaaaaaaaa!
D'une étincelle,
Et d'un mot d'amour
Pour...
Neil

avatar

Masculin Age : 28
Race : Humain
Date d'inscription : 06/10/2008

Nombre de messages : 39


Voir le profil de l'utilisateur yann.revillion@hotmail.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Dim 26 Oct - 21:37

Cette nuit là , le sommeil de Vërsiflai débuta très tard pour finir très tôt.
En effet il s'était réveiller dès l'aube , sans doute l'âme chahutté par les évènements de la nuit passée , et marchait sur les quais face à la mer .


- Face à la mer ,
J'aurais dû grandir !
Face à la mer ,
J'aurai pu mourir !
Je me relève ...
Je prend mon dernier rêêêve ...


Suite à cette petite fredonnade improvisée , une autre mélodie
se fait entendre sur le port ...
Vërsiflai saute alors sur la même caisse que Neil et les deux
compères firent un puissant saut sur la caisse avant de continuer
le refrain ...


- ALLUMEEERRRRR LE FEU !
ALLUMEEERRRRR LE FEUUUU !
ET FAIRE DANSEEERRR LES DIABLES ET LES DIEUX !
ALLUMEEERRRR LE FEU !
ET FAIRE GRANDIR LA FLAMME DANS NOS YEUUUX !
Vërsiflai

avatar

Masculin Age : 26
Race : Humain ou gnome, au choix
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 22


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Dim 26 Oct - 22:09

Pas beaucoup dormi, ça non...

La tronche endormie, les yeux en utérus de fourmis, ça oui, je suis le poète hors de l'auberge.
Et voilà que ça chante, ça oui... ou plutôt que ça braille, ça oui !

Il est jamais fatigué ?!

Puis enfin, j'ouvre grand les mirettes en voyant le machin que l'autre cinglé à sur la tête, ça oui.
Il n'arrêtera donc jamais de me surprendre...
Et dire que je vais voyager avec ça...

Enfin, pourquoi pas. Aussi ridicule soit-il, ce n'est qu'un chapeau, ça oui.
Mais je suis d'un humeur, ce matin ça oui... Je lui cramerais bien sont galure, ça oui... et les cartes avec par la même occasion.
Mais bon... de toute façon, je ne pourrais pas l'atteindre, il est beaucoup trop grand, ça oui. Ce qu'il m'agace !

-Quand est-ce qu'on embarque, ça oui ? Sont où les autres ?
Pas que ça à faire, scrotum !

_________________

Ah ça oui
Nerine

avatar

Féminin Age : 30
Gang : ...
Race : gobelin
Date d'inscription : 21/07/2008

Nombre de messages : 794


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Ven 31 Oct - 10:09

*Quelle nuit !
Ah ça oui, quelle nuit !

Il y a eu et il y aura bien d’autres nuits, mais jamais comme celle qui vient de s’écouler.
Le repos n’était pas vraiment de mise, mais elle se sent pourtant en forme.
Elle a remis sur son dis sa cape noire à capuche et se remet ainsi à voyager sans qu’on la repère trop.

Elle ne l’a pas attendu son cher chef mais elle sait qu’il viendra.
Elle, elle avait besoin de l’air frais du matin et d’une certaine solitude pour mieux peser les derniers événements et ceux, bien différents, qui étaient à venir.

Sur les docks, l’ambiance était déjà au travail en bien des lieux où des hommes aux musclés bandés transportaient diverses cargaisons alors que des pêcheurs rentraient déjà au port et débarquait leur produit du jour.

Arkadia observait tout depuis sa capuche sombre qui voilait son visage.

Non loin, le magicien avait sauté sur une caisse comme s’il eut s’agi de la dernière scène où il avait été convié comme artiste et il s’époumonait à tue-tête très vite rejoint par un autre nabot qui était déjà là le jour avant. *

~On est cerné par les dingues on dirait …~

*Plus elle l’observe et plus elle le pense en effet en voyant l’accoutrement fort singulier du grand échalas d’illusionniste.*

~C’est quoi ce chapeau ridicule ? Nom d’une épée acérée ! ~

*Tant pis pour le ridicule… Elle s’approche quand même de ce couple atypique et fait un léger salut de la tête aux deux compères et à la troisième personne présente, une gobeline avec une manière étrange de parler.*

~Décidément, ce ptit gars est vraiment étrange et étonnant ! Je vais te tenir à l’œil toi !~

*Elle regarde alentour et cherche le navire qui est sensé les emmener vers la richesse promise. Il est là devant eux, un trois mâts de bonne allure.
Elle s’approche et tape quelques coups sur la coque pour en vérifier l’état. Il semble pouvoir voguer sans mal et elle rejoint à nouveaux les voyageurs déjà présents.*


Chose promise, un compagnon nous rejoint
Il sera là à l’heure en ce point
Tout est-il prévu pour le voyage
Ou risquerons-nous en tout temps le naufrage ?

Quant à la distribution des quartiers
Comment cela va-t-il se passer ?
Et pour le travail à effectuer
Sera-t-il entre nous tous équilibré ?
Arkadia del Balach

avatar

Féminin Age : 33
Gang : Cartels de Gascogne
Race : Naine
Date d'inscription : 17/09/2008

Nombre de messages : 250


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Ven 31 Oct - 14:10

Ahhhhh, ya mieux qu'un réveil après une nuit chahutée et pleine de débauche d'énergie? Après s'être endormi du sommeil du juste, totalement vanné, le sourire au lèvres et la tête reposant sur un coussin de chair bien molletonné?
Aie si, ya mieux qu'un réveil trop tôt en tout cas.
Saleté de rideaux pas fermés, avec le soleil qui joue les intransigeants.
Mais hé ho, c'est quoi ça, ya pas de repos pour les braves, j'y crois pas!

Et ya même pas une demoiselle pour avoir pensé à fermer les rideaux la veille? Je rappelle, le contrat, c'est mon boulot de réchauffer les extrémités féminines sous les couettes, mais pas de faire les travaux ménagers, hein? J'ai signé là, c't'officiel!

En plus, je peux même pas gueuler sur elle, l'est déjà partie.
Sans me préparer mon café, en ouvrant les rideaux (parce qu'évidemment suis sûr qu'elle l'a fait exprès hein? ), sans même se demander si j'avais pas besoin d'un remontant matinal avant de me lever (non, pas le café, d'jà dit, ça...).

L'a fait exprès...
Pour me réveiller avant les poules. (enfin après elle quand même...)
Et pour quoi?
Hein, je vous le demande?
Pour que je sois réveillé tôt...
Réveillé tôt... ça me rappelle un truc.
Rien de bien agréable en tout cas, l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, mais moi c'est le présent qui m'intéresse hein?

Je cherche sous le lit, ma fidèle petite bouteille de requinquant matinal. Extrait de café pour la pêche, alcool pour le combustible, et c'est reparti pour une journée...
Tilt.
Café, remis les idées en place.
Ce matin, bateau, trucmuche du nord, se lever tôt... Meeeeerrrdeeeeeuuuuhhhh!
Ouais, enfin je vais pas me presser non plus, hein? Partirons pas sans moi! Hein, partir tout seul c'est pas du jeu. Pi c'est pas ça que je t'ai appris, Arkadia, tu te souviens hier soir? Les deux, ou pas du tout, c'est ma règle à moi.

Débarbouillage sous un peu d'eau, pour me donner une gueule plus présentable.
Avalage d'un quignon de pain, parce que le son de mes gargouillis d'estomac m'empêchaient de penser.
Habillage de bonnes bottes pour tenir sur le pont (et surtout quand ça glisse), un pourpoint solide mais sans fioriture (yen aura toujours un pour le dégeulasser avec son mal de mer, c'est tout vu), ma rapière bien aiguisée (celle que j'ai piquée au coiffeur qui coupait les cheveux en quatre), mon baluchon, et je suis parti pour le port.

Apparemment, il suffit de suivre les éclats de voix, et les mines mi-enthousiasmées mi-résignées des matelots engagés pour la traversée, pour retrouver le bateau prévu. Deux inconnus dont un serait le commanditaire, une gobeline vieille connaissance, et ma p'tite paire de fesses de la nuit.

Je m'approche du groupe, et ponctue les coups d'Arkadia sur la coque par un, bien ajusté, sur son postérieur. Ben voui, moi j'aime découvrir de nouvelles habitudes.

Salut Arka, bien dormi aussi j'imagine? un clin d'oeil amusé et complice
L'appel de l'aventure, ça te donne bonne mine! et pas qu'aujourd'hui...
et en me retournant à la cantonade
Bon, alors, qui d'autres on va attendre comme gamines?
J'ai pas l'intention que ça devienne la routine!


Comment je viens juste d'arriver? Comment je pousse pour que ça avance déjà?
Ben oui, on peut partir là, non? j'y suis...
Bon, certes, quelques matelots en plus avec leurs biceps de fillette, si c'est vraiment nécessaire...
Sire Anno

avatar

Masculin Age : 39
Gang : Cartels de Gascogne
Race : Zumin
Date d'inscription : 21/07/2008

Nombre de messages : 719


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Sam 1 Nov - 23:52

Le ridicule de tue pas, heureusement que cette phrase est vrai, sans cela notre joueur de carte chanteur serait mort et enterré.
Il enleva son chapeau, ravie de voir son équipage se rassembler.
D'un signe de la main il fit approcher 4 hommes.
Les 2 premiers avaient un air de famille entre eux, comme deux frère avec au plus 2 ans de décalage. De fort gaillards habillé comme notre joueur de carte d'une chemise blanche légèrement ouverte et d'un pantalon en cuir, sans le chapeau jaune et la veste violette, avec chacun une barbe brune asser mal entretenue et des cheveux mi-long dans le même état, on leur donnerait 35 ans bien vécus.
Ils semblaient tout aussi heureux de partir que de rencontrer les personnes ici présentes.



-Bien le bonjour!
Nous sommes les Frères Heujack!
Marins ayant fait 4 fois le tour du monde alors que le gignol la avec son chapeau jaune était encore en couche! MOUHAHA!


Ils parlaient en complétant en totale symbiose leur phrase, un peut étrange au début mais on s'y habitue vite. Si si!
Le 3e homme arriva. En fait, le 3e et le 4e arrivèrent en même temps.
En même temps dans la mesure ou ce fut des siamois qui approchèrent.
Ils étaient "soudés", "collés", "joins", "réunit" (dieux que la langue française est riche!) au niveau de la taille.
Une paire de jambe pour 2 torses.
Des bottes noires, puis en remontant un pantalon maron semblant fort épais, puis une ceinture argentée avec une tête de lion au centre, puis les deux torses, chacun légèrement penchés sur le coté, l'un habillé d'un gilet maron sans manche, l'autre noirs sans manche également. Si on continue de remonter notre regard on voit leur tête, Si si!, chacun avec de long cheveux blonds dans le même était que ceux des frères Heujack, a savoir dispensé de douche depuis quelques semaines déjà, des visages osseux, resemblant à celui de Neil sans pour autant qu'on puisse penser à un lien de parenté, et des yeux d'un bleu ciel intense.
Ces siamois sont un peu choquant a première vue mais ne vous sont pas inconus. Vous avez pu les croiser lors d'une balade sur le port, ils sont des ouvriers réputé à Aster Damné, qui font parler d'eux du fait avant tout de leur étrange lien physique.
Beaucoup moin bavard que les deux frère, le Siamois de droite fait un petit signe de la main pour saluer tout le monde et l'autre, d'une voix fort grave se présente.


-Josh et Halan, enchanté.

Le joueur de carte s'était assis sur sa caisse.
Il se frotta les mains en souriant, regardant tout le monde l'un après l'autre.


-Alors oui pour la distribution des rôles dans ce batiment que vous avez derrière moi,
Yve sera le quartier maitre, il s'occupera de la coordination des manoeuvres.
Il faudrait quelqu'un pour seconder Land sur le mat principale, vertigeux à éviter évidament, et une autre personne s'occupant du mat avant, le 3e étant peut fiable pour l'instant.
Un barreur qui ne louche pas serai le bien venu également.
Et pour finir, bien sur, quelqu'un aux cuisines!
Dont les réserves sont chargé pour 10 personnes sur 2 semaines.
C'est peu, mais des escales seront possible durant notre trajet.
Mes petits HalaJosh l'ancre est a levée dès que tout le monde sera sur bateau.


Les 4 dernières phrases de Neil fut dites rapidement et avec la même inspiration, une longue bouffé d'air lui permit toute foi de ne pas mourir d'asphyxie.

-Je dois surement oublier des tas de choses, donc posez moi vos interrogation je vous en prit.
RHO!
Excusez, je ne suis pas connu de tous.
Je suis Neil Floyd, votre capitaine.


Son regard s'était posé sur Sire Anno à qui la phrase semblait destinée.
Neil

avatar

Masculin Age : 28
Race : Humain
Date d'inscription : 06/10/2008

Nombre de messages : 39


Voir le profil de l'utilisateur yann.revillion@hotmail.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Dim 2 Nov - 14:05

Alors c'est ÇA l'équipage, ça oui ?
... bien... du moment qu'ils sont compétent, ça oui.

-De combien estimez vous la durée du voyage, ça oui ?

Que je sache combien de temps j'aurais à supporter les uns et à étudier les autres.
Je me demande comment s'organisent les organes internes des siamois. Ont-ils un ou deux systèmes rénaux, ça oui ? Je pourrais peut-être les tester un peu comme avec les skeletons ...
_________________

Ah ça oui
Nerine

avatar

Féminin Age : 30
Gang : ...
Race : gobelin
Date d'inscription : 21/07/2008

Nombre de messages : 794


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Lun 3 Nov - 19:21

Vërsiflai , emballé par ce départ qui semblait imminent , se précipita d'un
pas rapide .
En devançant Nerine , il ne pus empêcher sa main d'éfleurer ses fesses ,
tout en lui glissant à l'oreille :

- Allons ma petite salamandre bouillonante ,
Si jamais durant notre périple tu en arrive à t'ennuyer ,
Nous pourrions , de multiples manières , nous occuper ,
La musique et la poésie etsont des activités passionantes ,
Ainsi que .. enfin tu m'as compris ,
Bref je ne pense pas que l'ennui aura une place sur ce navire
Qui déjà , je le crains , semble trop petit ,
Mais bon au cours de mes voyages , tu sais ,j'ai vu pire .


Il s'avança sur le pont et observa la mât principal :

- Nous pouvons dire que je serais votre vigie ,
Vos yeux , votre sentinelle , le point culminant de ce batiment ,
Je vais de ce pas vérifier les réserves , pour le moment ,
Voir si je peux me concocter un bon Tue-L'envie !


Dernière édition par Vërsiflai le Ven 5 Déc - 20:21, édité 1 fois
Vërsiflai

avatar

Masculin Age : 26
Race : Humain ou gnome, au choix
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 22


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Jeu 6 Nov - 15:49

S'ensuit l'arrivée d'animateurs de fête foraine. Ben dis donc, avec autant de guignols sur le bateau, dont le gus aux cheveux verts particulièrement mal cachés par le sombrero ridicule, il aura de la chance de ne pas sombrer dans la demi-heure!

Blah blah répartition des tâches. Mouais, c'est pas lui que je veux aux cuisines, que je ne doute pas de ce que je mangerai tout le long du voyage.
Ah ben non, il se réserve un autre boulot, lui, et pas des moindres.
Et il a l'air de vouloir s'en assurer tout de suite, genre 'j'lai dit l'premier', éviter la concurrence, et il a eu l'oeil.
Qu'est-ce qui te dit que je vais suivre tes ordres mon gars? J'ai passé l'âge qu'on me dise quoi faire. Un guide à la limite, pour ces régions lointaines et nordiques. Mais plus que ça, va falloir essayer d'être plus convaincant, et surtout ne pas croire que se coller une étiquette sur le front soit suffisant pour devenir capitaine. Ca se mérite ce genre de chose.

Et comme tu avais l'air de dire ça rien que pour moi, je vais me faire le plaisir de t'y répondre.
Vous êtes bien prompt à vous déclarer capitaine.
Des rigolos comme vous, j'en ai vu des centaines.
Pour être chef, faut plus qu'une attitude hautaine.
Et je doute de vos capacités... incertaines.
Le sourcil relevé, jaugeant l'homme en face.
Je me souviens bien de ce qu'Arkadia m'en a dit, qu'il y a des richesses à portée de main, l'occasion de découvertes et d'expansion pour les Gascons. Mais tout ça dans les mains de ce gars-là, sorti d'un cirque?
Je commence à douter de l'histoire...

Sachez, je ne compte que sur moi-même pour ma survie.
D'ordres gratuits je n'accepte, que si j'ai envie.
Il semble que pour du vent encore, vous êtes suivi.
Sans bonnes raisons maintenant, je repars ravi.


Ravi de ne pas perdre mon temps et mon énergie à des entreprises vouées à l'échec.
Ravi de ne pas avoir à supporter sa tête qui me donne envie de lui arracher le rictus à tout moment.
Et pourtant je lui laisse une chance encore. Me convaincre. Pas impossible.
Et alors je prendrai la barre, pour diriger le vaisseau, laisser à ce Neil l'illusion de commander, alors que tout le monde sait que sur un bateau, c'est le gouvernail qui commande. Et les vents, mais ça, je ne pense pas qu'il puisse y faire grand chose non plus.

C'est vrai que l'air frais du large me ferait du bien, avant d'entreprendre mes plus grands plans.
Mais... est-ce que ça en vaut la peine?
Sire Anno

avatar

Masculin Age : 39
Gang : Cartels de Gascogne
Race : Zumin
Date d'inscription : 21/07/2008

Nombre de messages : 719


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Jeu 6 Nov - 16:51

*L’équipage commençait à se rassembler et le chef était arrivé en s’imposant auprès de la naine d’une claque sur son derrière rebondi.
Sursautant légèrement, elle se retourna vers lui dans un sourire, répondant ainsi au clin d’œil amusé de son maître de la nuit.*


Je ne sais trop si dormi
Est le terme approprié
Mais c’était une bonne nuit
Qui dans un sens m’a reposé.


*Un autre clin d’œil avant de replonger son regard vers l’illusionniste qui appelait à lui plusieurs matelots des plus étranges, des frères et une sorte de montagne de deux en un où deux torses puissants surmontait une paire de pattes un peu courtes. Quatre mains, ça pouvait en effet être assez intéressant comme idée, et pas uniquement pour la navigation, il fallait bien l’avouer.

Neil commença à répartir les postes et à proposer. Où donc pourrait-elle donc avoir belle vue et surveillance tout en s’y plaisant ?
Un mât peut-être ?

Elle regarda vers son chef en attendant de voir où il pensait aller et s’il avait prévu d’imposer les cartels ou si elle pouvait faire à sa guise.

Le voyage risquait d’être long, il lui faudrait de la compagnie et le pomme qu’elle avait goûtée avant d’embarquer la laissait sur sa faim d’apprentissages.

Mais alors qu'elle réfléchissait déjà à tout cela, ne voila-t-il pas que le chef s'emporte, énervé qu'un rigolo puisse s'autoproclamer capitaine alors qu'il semble si ridicule.

Elle se retourna vers le chef et posa sa main sur son bras, un demi-sourire aux lèvres, bien planqué sous la capuche et visible uniquement du Sire.*



Mon cher et vénéré sire
Ne vous emportez donc point
Contre cet homme qui préfère le rire
Cela se voit de loin.



*Elle ajouta encore plus bas à l'oreille de son chef*


Il ne sera nullement ardu
Pour les cartels de Gascogne
De reprendre notre dû
Suite à notre besogne

Il suffit de voir ses rigolos
Pour se rendre compte icelieu
Que nous garderons les beaux lots
Sans devoir nous en remettre aux cieux.

Mais cependant sachez d'avance
Que si vous décidez de partir
En fidèle soldate de votre lance
Je devrais vous suivre et avec vous revenir.



*Elle espèrait bien le convaincre et profiter de ce temps pour analyser ce grand bonhomme aux cheveux verts et ses yeux pétillaient de malice lorsqu'elle glissa quelques derniers mots à Sire Anno*



Et songez à tout ce temps libre
Que nous aurons sur le bâteau
Pour que vous puissiez m'apprendre à vivre
Et continuer les leçons sur et dans l'eau.
Arkadia del Balach

avatar

Féminin Age : 33
Gang : Cartels de Gascogne
Race : Naine
Date d'inscription : 17/09/2008

Nombre de messages : 250


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Ven 7 Nov - 0:39

Neil Floyd répondit à Sire Anno, son chapeau jeune sur la tête, il cachait son regard, juste son sourire et ses faussettes étaient visibles.

-Savez vous messire
Que le capitaine d'un navire
Se doit de garder ses mains sur la barre
Et sur l'horizon doit être son regard!


Il releva un peu son chapeau, toujours souriant, fixant son interlocuteur.

-Malheureusement vos mains et vos yeux ne seront que sur une certaine Arkadia pendant ce voyage, et pour un capitaine, c'est...

Il se leva, non pas pour ce montrer menaçant ou plus imposant, mais pour regarder les siamois et les frères monter sur le navire. Il termina sa phrase sans regarder l'homme de beau language, puis le refixa de son sourire marqué.

-Andicapant...
Un très jolie Andicap je vous l'accorde, mais un andicap tout de m...


La caisse sur laquelle était le joueur de carte explosa à la suite d'un boulet de canon, qui après l'avoir détroné alla briser la porte de l'auberge juste devant.
Des bruits bien connus des marins de guerre se firent entendre de tous, des bruits de boulet fusant se fracassant chaotiquement sur tout le port. Une pluie, une rafale, un veritable déluge reveilla le tranquile port D'Aster Damné.
Une attaque était menée du large par 2 navires lourdement armée vue leur cadence de tire.
Très vite, des cris, des hurlements, des gents affolés courant partout, la milices prenant poste, les tours de défenses se remplissant, des maison, ateliers, tavernes se désintégrant sous la pluie meurtrière des deux assaillants aux pavillons inconnus, la cloche d'alarme sonnant grace à un bras tout tremblant d'un homme terrifié.


Neil est à terre, mais très vite le voila en train de se précipité sur la planche reliant le navire au quais, pas encore tout a fais debout il court à 4 pattes, puis retrouve sa posture bipède une fois sur le bateau, tou cela en hurlant pour esseyer de se faire entendre à travers les bruits de destructions, des cris et des tires de canon en rafale.

Bordel de miel Halan Josh L'encre!!
Yve on s'arrache!!


Dans la panique la plus totale les siamois se précipitèrent pour aller relever l'encre, Land était déjà en train de grimper sur le mat principale dans un filet de corde.
Yve, quand à lui couru sur les quais pour détacher les cordes.
Neil lui alla à une vitesse folle à l'interieur du navire.
On entendit très vite gueuler Land, sur son filet de corde.


-Quelqu'un avec moi pour détacher la Grand voiiiiiiiile!
Neil

avatar

Masculin Age : 28
Race : Humain
Date d'inscription : 06/10/2008

Nombre de messages : 39


Voir le profil de l'utilisateur yann.revillion@hotmail.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

Bordel remuez vous le derche camrades!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë ::  :: Bibliothèque :: Munuroë V1 :: Un pas après l’autre, une histoire s’écrit... - RP :: Le port D'Aster Damné -