AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Mar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Mar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» Postulation pour la béta
Ven 31 Aoû - 12:14 par Themis

» salle @
Lun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Lun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Dim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Sam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Sam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Ven 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Ven 26 Mar - 13:01 par Une alienette


 

 Bordel remuez vous le derche camrades!

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Message Auteur
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Ven 7 Nov - 13:58

Alors que je rêvassais, ça oui, aux mots du petit zumin glissés à mon oreille en passant, la caisse sur laquelle siégeait l'autre grande saucisse éclate , comme ça, ça oui, d'un coup.

Ça réveille, ah ça oui !
J'ai pas pas bien vu, ça non, mais j'ai entendu. Et avant de bien comprendre ce qui se passe, je me retrouve à bords du navire. Je ne sais pas trop comment j'ai put monter aussi vite, ça non, et en dépassant Neil qui rampait sur la planche, ça oui. J'ai dû lui marcher dessus, sans doute...

Enfin là n'est pas le problème, ça non ! Il faut se tirer d'ici, ça oui, VITE !

"Planquée" au pied du mat, je lève les yeux vers un des membres de l'équipage qui beugle, ça oui, et ça me fout le vertige.
Quoi ?! On n'est pas encore parti que j'aurais déjà le mal de mer ? Ah ça oui, ça commence mal.
_________________

Ah ça oui
Nerine

avatar

Féminin Age : 30
Gang : ...
Race : gobelin
Date d'inscription : 21/07/2008

Nombre de messages : 794


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Sam 8 Nov - 2:53


Vërsiflai était en train de préparer son cocktail lorsque retentirent plusieurs bruits sourds , qu'il identifia tout de suite comme étant des tirs de canons lourds , normalement réservés aux navires de guerres .

Sa bouteille glissa de sa main droite dans un moment de grande surprise et de réflexion quant à l'identité probable des aggresseurs,
mais fut ratrappée in extremis , ayant calmé le flux d'interrogations et de réponses simultanées qui fusaient dans sa tête , par sa main gauche à quelques centimètres du sol .

Vërsiflai se rendit en toute hâte sur le pont où il sembla chercher
quelqu'un . Son regard se fixa sur les silhouettes de navires au loin tandis que ses jambes le conduisaient à toute vitesse au pied du mât ,
devant lequel il s'agenouilla , le regard toujours porté au loin , et posa une main sur l'épaule de la personne blotti là , comme pour s'assurer de sa présence .

Par la suite se fit entendre une demande d'assistance hurlée dans le chaos général . Woah ! Un timpan persé! Un ! Et un nez débouché ! Un! En effet Vërsiflai se releva juste devant la bouche de Neil , en train d'hurler son ordre . Aussitôt il se mit à participer à la tâche demandée durant laquelle il demanda au chef des opérations temporaire :


-
Si je comprend bien , même stratégie qu'à Port Tarnelo , hein ?

Vërsiflai se mit à hurler de rire , lâchant la corde qu'il serrait , et bientot
des larmes se mirent à couler de ses yeux . Ne pouvant contrôler son fou rire il se mit à tomber à terre en se tenant les côtes .
Il n'arrêtait pas de se tordre de rire tout en riant , en riant ...

Vërsiflai

avatar

Masculin Age : 26
Race : Humain ou gnome, au choix
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 22


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Sam 8 Nov - 20:07

*Il n’est certes pas gagné d’avance que le capitaine du navire en partance ait employé là les arguments qu’il faille pour convaincre le chef.
Et de son sourire, qu’elle devinerait presque narquois, il la vend, la découvre, fait part de son nom alors qu’elle pensait bien rester là anonyme, au moins le temps de s’évader des ports puants du poisson pas frais qui s’entassait dans certains coins.

Mais surtout, comment peut-il savoir une telle chose ?
Le chef n’a pourtant fait qu’une tape accompagnée de quelques mots assez quelconques comme elle avait pu en faire elle même à certaines personnes qu’elle avait pu croiser à Lonedonne où dans les bois environnants.

Encore un mystère à résoudre du côté de cet étrange gaillard coiffé en pelouse ?

Mais déjà ses pensées sont arrêtées sous le bruit de coups de canon et de bâtiments qui s’effondrent.

Elle voit l’illusionniste entraîner sur le bateau la gobeline qui traînait là et les matelots bizarres qu’il avait présenté.

Ni une, ni deux, la naine attrape son chef par le bras et l’attire à plat ventre derrière un muret pour l’instant épargné.*



Il semblerait que l’étranger
N’ait pas tout dit des dangers
Mais si l’on veut accompagner
Il nous faut vite nous décider

Pensez vous donc qu’il vaille la peine
De risquer d’évacuer de nos veines
Tout le sang qui nous compose
Et de quitter la vie en prose

Ou vaudrait-il mieux peut être
D’éviter fourbes et traîtres
Et en tous bons Cartels de Gascogne
Prendre Lonedonne en pogne ?



*En elle les sentiments se mêlent.
Fallait-il donc qu’elle prenne en compte le gang avant tout et qu’elle reste avec le chef pour le protéger mais également l’aider dans leurs plans ou devait-elle en savoir plus sur ces richesses et ce diable de joueur de cartes si étrange ?

Décidément, c’était bien compliqué !

Oh après tout, le chef saurait lui ! C’est bien pour cela qu’il était chef non ?*
Arkadia del Balach

avatar

Féminin Age : 33
Gang : Cartels de Gascogne
Race : Naine
Date d'inscription : 17/09/2008

Nombre de messages : 250


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Dim 9 Nov - 15:02

Tiens, c'était bien parti.
En tout cas du point de vue d'utiliser mon langage pour me convaincre, j'y suis toujours nettement plus sensible. Bon, on admettra que même avec une jolie forme, le fond ne fait que contredire ce qu'il disait peu avant, vu qu'il se posait en même temps en capitaine et en laissant à quelqu'un d'autre le soin de tenir la barre, bref.

Mais ensuite, deux erreurs, deux grossières erreurs. D'une, croire qu'il ne suffit que d'une bonne introduction pour tenir mon attention, et d'arrêter tout de suite l'effort d'un langage fleuri sinon rythmé. De deux, sortir un argument totalement à côté de la plaque. Un capitaine, môssieur, se doit surtout d'être un bon juge de caractère, celui de ses hommes. Et là, ça pèche, drôlement.

Et là... tout à mes analyses de sa réponse, armant mes pistolets du tac-au-tac, fourbissant mes armes de répliques qui tuent, il me faut quelques instants pour me rendre compte du boum.

Ah ben c'est malin, la postérité ne profitera même pas de ma réponse au guignol.
Mon bras rencontre celui d'Arkadia, et une impulsion nous fait nous retrouver à couvert. Je me rappelle alors qu'un mur, devant un boulet de canon, ça fait le même effet qu'un bout de papier pour se protéger d'une brûlure de cigarette: au mieux, ça ne fait rien, et au pire, en plus du boulet on se prend les briques sur la gueule en dommage collatéraux.
Pas bon plan.

En étudiant la situation, deux navires qui semblent avoir la puissance de feu d'un croiseur et des canons de compèt', j'écoute Arkadia. Très bien posé les choses, mais le choix n'en est pas un.

C'est moi maintenant qui prend son bras.
C'est tout vu. On ne tirera rien de ce gars.
Vu ses arguments, je ne donne pas cher de sa saga.
Et de toutes façons, on prendra moins de dégats
Sur terre, que dans le rafiot de ce renégat.


Moi j'adore me faire tirer dessus à boulet rouges.
Et j'adore servir de cible, si si. La preuve, un zumin, c'est pas très gros, c'est presque dur à toucher. Pour être sport, mieux vaut donc augmenter la section efficace de rencontre avec le boulet, à savoir monter dans un bateau, mille fois plus facile à toucher, mille fois plus dangereux si il brûle... Si je n'étais pas certain de me retrouver en face de mes copains les requins marteaux qui pullulent dans le coin et qui aimeraient prendre mon nez pour un clou, franchement, je sauterai dans le bateau moi aussi.
Arf, bonne blague!

Je me relève, la tire sur ses jambes, et recule du port. Un oeil sur les bouches brûlantes qui crachent leurs glaviots de métal. Je connais un gars qui disait que si on se fait tirer dessus, on a peut-être une seconde pour réagir et sauter dans la direction inverse du boulet de canon. Mais je sais plus quel était son truc pour reconnaître dans quel sens sauter pour sauver sa peau. En tout cas, je reste à distance des murs, ya peu de chance que l'on se prenne un canon sur la tête (si c'était le cas, faudrait rapidement que je me souvienne de mes lectures du Baron de Munchaüsen), mais bien plus de se prendre une brique qui joue les filles de l'air.

Au moins, je pars sans aucun doute sur cette affaire.
En partant avec lui, nous allions en enfer.
Je préfère bien la fraîcheur de notre atmosphère.
Nous laissant libres pour nos désirs à satisfaire.


Finalement, nous sommes prêts pour LoneDonne, à prendre en pogne comme elle dit.
Et je suis sûr qu'il y aura d'autres satisfactions de désirs le long du chemin.
Sire Anno

avatar

Masculin Age : 39
Gang : Cartels de Gascogne
Race : Zumin
Date d'inscription : 21/07/2008

Nombre de messages : 719


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Dim 9 Nov - 20:45

Les défences du port ripostent.
Les tirs se font entendre du large et de la cote, les boulets fusent des deux cotés.
Cependant les tirs des assaillants se font moins aléatoires, ils se dirige plus particulièrement sur les tours de garde à bombarde du port.
Mais viser avec un canon en mer est loin d'être aussi précis qu'une sarbacane, l'orage de destructions est toujours aussi apocalyptique.


Notre navire n'est pas épargné par le déluge.
Un projectile de métal cylindrique d'une cinquantaine de centimètre de diamètre propulsé par une détonation réalisée à l'aide de poudre noire...oui un boulet de canon, vint transpercer le "filet" de cordes qui permettait de monter sur le mât principal et par la même occasion fit chuter Land, celui ci, étant en train de gouter aux joies de la gravité, d'un reflex fulgurant arriva à se ratraper aux cordes restantes. Suspendu à environ 2 mètre du sol il lacha prise, puis fit une arrivée sur le boit du navire, les deux pieds posé impecablement, les bras légèrement écarté. Il se redressa, fière comme jamais attendant des aplaudissement. Mais un autre boulet qui faillit lui dire bonjour de très près le sortit de sa rêverie et il courut vers Neil en beuglant.


-Bordel de pamplemousse à queue c'est du suicide de sortir les voiles!!

-Je saiiis!! Rentre vite et descent à la cuisine! Discute pas j'ai besoin de toi la bas!!


D'un rapide coup d'oeil le joueur de carte analysa la situation et se mit à hurler.

Vërsiflai arrette de dire des conneries!


Les siamois qui avaient finit de remonter l'encre, se dirigèrent également à l'interieur du navire à la suite d'un geste de Neil.

Le monstre des cavernes de Balach! Il est la et il va falloir que tu lui prépar ta mixture verte pour qu'il nous sorte de la!!
Vite à la cuisine! Prend Nerine avec toi!!


Il s'appretait à gueuler, beugler, hurler d'une puissance incroyable vu la tête qu'il faisait, mais il vit que Yve venait de terminer de détacher les cordes qui retenaient le navire au quais et avait entendu les consignes, il se dirigeait ainsi lui aussi vers la cuisine, drôle d'endroit pour faire partir un navire en catastrophe.
Le chapeau jaune affreusement ridicule était resté sur le quais et recouvrai un malheureux qui avait rendu l'âme, celui ci était alongé sur le dos, de violent éclats lui avait transpercer le ventre et le couvre chef le rendait malgré l'atrocité de sa blessure, ridicule. Petit détail totalement inutile qu'il est bon de préciser dans ce genre de situation pour détendre un peu l'atmosphère
Neil

avatar

Masculin Age : 28
Race : Humain
Date d'inscription : 06/10/2008

Nombre de messages : 39


Voir le profil de l'utilisateur yann.revillion@hotmail.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Lun 10 Nov - 22:24

Vërsiflai se dirigea à toutes jambes vers les calles en saisissant par le bras Nerine au passage . Une fois à l'abri il déserra son bras et se jeta dans le local à provisions à la recherche du nécessaires à sa décoction : un gros sac de farine , tout le lard fumé qu'il lui est possible de trouver , de l'huile en grandes quantités et une bouteille d'alcool à pharmacie .

Il trouva un tonneau vide et le remplit de tous ces ingrédients et demanda de l'aide pour le rouler au plus profond de la calle où l'on pouvait très nettement voir une immense corne à travers la coque .
Une sorte de canalisation ouverte situé à coté de la corne était la cible de Vërsiflai . Avec l'un des jumeau il versa le contenu du tonneau , auquel avait été de l'eau auparavant .
Les 2 hommes se reculèrent ensuite pour attendre sa réaction ...


Vërsiflai

avatar

Masculin Age : 26
Race : Humain ou gnome, au choix
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 22


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Mer 12 Nov - 0:43

Ah la cuisine ça oui ?! C'est quoi ces conneries ? Est-ce que c'est là qu'ils planquent la poudre et l'artillerie ?

Alors je me fais embarquer par Vërsiflai, ça oui. Il est pas bien grand pour un zumin, mais il a quand même de sacrées enjambées, ah ça oui !
Arrivée en bas, j'ai le cœur qui cogne.
Et... mais qu'est-ce qu'il fout ? Du lard, de la farine, de l'huile...

-Tu crois vraiment que c'est le moment de faire la tambouille, ça oui ?

Ils foutent ça dans quoi ? Pour quoi faire ? Pourquoi ces ingrédients là ? Pourquoi de l'alcool à pharmacie ? Pourquoi ils reculent ?

-J'aimerai qu'on m'explique, ça oui.
_________________

Ah ça oui
Nerine

avatar

Féminin Age : 30
Gang : ...
Race : gobelin
Date d'inscription : 21/07/2008

Nombre de messages : 794


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Ven 14 Nov - 18:32

*Quelle conne, mais quelle conne !
Depuis quand un pauvre petit muret protège quoi que ce soit des boulets de canon tirés n’importe comment ?

La naine sent le chef la tirer par le bras les jambes et tout ce qu’il faut pour l’attirer loin du carnage quand elle entend soudain un nom familier de la bouche de l’illusionniste.

Ni une ni deux, elle relève la tête et répond au cris de Neil sans même prendre le temps de répondre au chef.*



Balach ? Vous avez dit Balach Neil ?


*Elle lance un regard vers le sire et chuchote vers lui*


Vous n’ignorez pas mon sire
Que de ma famille je n’ai que des dires
Et cet individu étrange qui se veut capitaine
Semble avoir des informations qui valent la peine.

N’avons nous point un bateau
Sur lequel je pourrais revenir aussitôt
Que j’aie tiré de lui ce qu’il sait
De cette famille, de ces lieux et de leur passé ?
Arkadia del Balach

avatar

Féminin Age : 33
Gang : Cartels de Gascogne
Race : Naine
Date d'inscription : 17/09/2008

Nombre de messages : 250


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Mer 19 Nov - 19:29

Arf, j'étais si bien parti...

Mais non, on entend des cris qui dépassent le bruit des canons, et des ordres qui tentent d'enrayer la course inexorable des boulets.

Mais moi, j'avoue, je n'avais pas fait le lien, entre ce que beuglait le capitaine du bateau dont je ne donne pas cher de la coque, et l'arbre généalogique d'Arkadia. Del Balach, elle disait, maintenant que je m'en souviens, oui. J'avais plutôt fixé Arkadia, sachant que chez les Gascons, le gang est comme le famille que l'on n'a jamais eue. Ou j'avais rangé à côté de princesse Pim, qu'il valait mieux oublier pour ne pas la faire fumer des narines...

Attention, Arkadia, je pense que tu le sais.
C'est prouvé que peu de vérité il connaissait.
Je ne voudrais pas qu'il te mène à ton décès,
Par un mensonge. Mais tu ne peux refuser l'essai.


C'est vrai. Moi je ne crois pas en lui, mais peut-être qu'il sait quelque chose.
Et s'il ne sait rien, il vaut mieux que tu t'en rendes compte toute seule plutôt que d'avoir à le croire de ma bouche, et garder tes doutes.

Embarque donc, vu qu'à toi-même tu te le dois.
Mais avant qu'il ne soit trop tard, écoute ton petit doigt.
Pour rentrer à la nage, faudrait des pattes d'oies.
Ton bateau-retour, il faudra que tu le soudoies.


Ben oui, j'ai pas un bateau pliable dans ma poche, moi. Et vers le nord, il y a une raison pour appeler ceux qui y vont des aventuriers, c'est qu'il n'y a pas la même sécurité qu'ici.
Euh, sécurité, oui, enfin ici on ne risque pas de se faire bouffer par un requin, de cogner un iceberg et de se choper des gelures à tous les bouts qui dépassent, tout en même temps. Même si à LoneDonne autant qu'à Aster Damné, j'ai déjà été témoin de ces joyeusetés, une à la fois...

Bon, une dernière chose alors.
Ah, tu en auras besoin, prend donc cette bourse! Quelques pièces. Pour lui donner un peu plus de chance de revenir saine et sauve. C'est que j'aime pas me séparer de mes p'tits gars de Gascogne moi... surtout les girondes...
Pour te débrouiller toute seule, tu as les ressources.
Fais attention à toi, pendant cette folle course.
Et prend garde de pas te faire croquer par un ours!
Une dernière phrase en clin d'oeil, pour lui mettre un sourire aux lèvres avant de partir.

On repoussera rien qu'un peu nos plans alors. A peine.
C'est que je comptais sur elle pour un boulot moi.
Et pas que pour les nuits fraîches...
Sire Anno

avatar

Masculin Age : 39
Gang : Cartels de Gascogne
Race : Zumin
Date d'inscription : 21/07/2008

Nombre de messages : 719


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Ven 5 Déc - 20:20

Les mains toutes effarinées , l'oeil alerte , Vërsiflai répondit à Nerine sanslâcher des yeux la corne :

- Ho Nerine ma douce pensée ,
Si vous penser que le simple vent fait avancer ce rafiot ,
Ma foi vous vous trompez ,
En effet sous le navire , dans l'eau ,
Une créature titanesque , et ce par sa corne prisonnière ,
Fait avancer , depuis des siècles , cette galère .

Il fit par la suite une bise sur le front de nerine et s'en alla à bonne
allure sur la grève .
Vërsiflai

avatar

Masculin Age : 26
Race : Humain ou gnome, au choix
Date d'inscription : 12/10/2008

Nombre de messages : 22


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Dim 7 Déc - 22:01

-... quoi ?!

Petit mot suivi d'une bruyante déglutition.
Mais... c'est pas possible, ah ça non.

Je m'approche de ce qui ressemble effectivement à une énorme corne et commence à en faire le tour.
J'en reviens pas, ah ça non. C'est une blague...
Ce truc se prolonge vraiment en dessous de la coque ?

Je regarde dans le trou, juste à côté, ça oui. Cette espèce de tuyaux servirait à le nourrir ?
En tout cas, ça refoule, là-dedans, ça oui, et c'est pas que l'odeur de la marrée, ça non.

Je reviens arpenter la corne et... bon sang, mais c'est comme bête ?
En tout, une chose est sûre, ça oui, ça viens pas de notre continent, ah ça non. Mais où est-ce qu'il sont allé pêcher ça ?

Ça pourrait être un canular, mais est-ce bien le moment ? Et puis, ça fait quand même très vrai, comme matière, ça oui.

Mais cette chose est docile au moins, ou bien... ?
Ça non, je préfère même pas y penser !
Et pourtant, j'y pense, ça oui ! Scrotum !! Ça fout les glandes !
Il est bien attaché au moins ? C'est assez étanche ?

Je recule de quelques pas et lève les yeux pour mieux appréhender les dimensions de la corne. Scortum ! L'animal doit avoir une sacrée envergure, ça oui ! sans doute même plus gros que le bateau.
Là, juste sous mes pieds, ça oui...
Il me vient comme une furieuse envie d'aller voir ce qu'il y a sous les planches.
Mais en même temps, l'idée de plonger pendant qu'il pleut des bouler de canon et la bestiole est en train de prendre son gouter ne me réjouis pas trop, ça non.
Mais quand même ça, il faut que je sache !

Vërsiflai pourrait peut-être m'en dire plus, ça oui.

-Vërsif...

Scrotum ! C'est vrai, il est déjà parti.
Ah, mais ça oui !! J'oubliais la bataille !
Ouh pitain ! On va tous mourir !
...
Mais, ça non, ma ptite Nerine, reprend toi. On va se sortir de là... peut-être...

Bon, déjà, j'aime autant pas rester là, ça non. Parce que si on coule et que la porte se retrouve coincée par des débris, je risque de ne pas faire long feu.

Scrotuuum ! J'ai la trouille !!!
Où il est passé, l'autre ?

-VERSIFLAI, me laisse pas !


Je me dirige vite fait hors des cales.
_________________

Ah ça oui
Nerine

avatar

Féminin Age : 30
Gang : ...
Race : gobelin
Date d'inscription : 21/07/2008

Nombre de messages : 794


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Mer 17 Déc - 18:06

*Une hésitation ...
Un regard ...*


~Mais pourquoi me donne-t-il cette bourse ?
Non décidément, je ne peux pas ... ~



*Les yeux dans les yeux.
Sa main qui frôle la sienne en hésitant à prendre la bourse
Coup de canon
Les débris volent autour d'eux et un éclat vient entailler la joue de la naine.

Juste un instant, les yeux fermés...*



Non ... ce serait trop con de mourir ici !
Il ne répond pas, est dans son monde d'illusions...
Je n'en apprendrai pas davantage avec lui
Que ce que j'ai appris en vagabondant sans abri ni maison.



*La naine attrapa le bras de son chef et se mit à courir vers la ville, loin de ce port empli de sons tonitruants et de débris volants, loin de cette pagaille et de cette aventure incertaine vers nulle part et ailleurs à la fois.

Dans sa course, elle ne voit plus le paysage mais s'arrête à l'entrée d'un lieu délabré où elle entre avec le Sire avant d'essuyer sa joue sur laquelle coule un filet de sang qui se perd dans son cou.*



Trop de folie que cette aventure
Peut-être ne voulait-il que nous jeter en pâture ...
Arkadia del Balach

avatar

Féminin Age : 33
Gang : Cartels de Gascogne
Race : Naine
Date d'inscription : 17/09/2008

Nombre de messages : 250


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   Sam 20 Déc - 0:34

Bien souvent femme varie, bien fol est qui s'y fie.
Ben c'est la même chose des naines! fussent-elle élevées par des elfes, palsambleu!

C'est finalement d'un commun accord que nous prenons le large, mais pas en bateau, à l'opposé. Vers la terre ferme, loin du douteux magicien, de son improbable équipage, et de ses aventures qui promettaient plus de rocambolesque que de bourses bien lestées.

Tu auras encore toutes les occasions d'apprendre,
Hors de ce bateau, où tu n'aurais trouvé que cendres.
Mais maintenant, on a du boulot à entreprendre,
Qui je pense, tes recherches, ne sauront suspendre.


Je ne lui demande après tout qu'une bonne partie de sa journée.
Et probablement de ses nuits aussi.
Mais je ne suis pas un mauvais boss, je sais laisser du temps libre, et le reste du temps, si elle veut retrouver ses origines, ce ne sera pas moi qui l'en empêcherai.

Allez donc, retour à LoneDonne.
Ca nous aura fait humer un peu d'air frais de la mer, les embruns, tout ça, s'oxygéner avant de marcher sur la ville et s'imposer.
Ouais, maintenant qu'on s'est bien ressourcés, au boulot, et au trot!!!!
Sire Anno

avatar

Masculin Age : 39
Gang : Cartels de Gascogne
Race : Zumin
Date d'inscription : 21/07/2008

Nombre de messages : 719


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bordel remuez vous le derche camrades!   

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

Bordel remuez vous le derche camrades!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë ::  :: Bibliothèque :: Munuroë V1 :: Un pas après l’autre, une histoire s’écrit... - RP :: Le port D'Aster Damné -