AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Mar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Mar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» Postulation pour la béta
Ven 31 Aoû - 12:14 par Themis

» salle @
Lun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Lun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Dim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Sam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Sam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Ven 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Ven 26 Mar - 13:01 par Une alienette


 

 Chasse à l'homme... (reservé à la Cour)

Message Auteur
MessageSujet: Chasse à l'homme... (reservé à la Cour)   Dim 11 Jan - 17:39

Ce soir, pas de bosse… mais toujours prêt, faut toujours se préparer au pire et se défendre, tordu comme un ver crevé, la bosse qui se redresse dans le dos, omoplate déformée et puis marcher à cloche pied, la tête penchée comme soudée à l’épaule, pantin maladroit, grotesque et ridicule, pour leur faire croire.

Ce soir, je marche le long des murs, profitant de la nuit à peine tombée, je rase la pierre, dos au mur, et je siffle pour appeler les autres…

Ce soir méfait en tête toujours, les Miraculés sortent de leur Cour pour prendre d’assaut la cité, tous ensembles comme un ballet minuté, chaque pas, chaque geste, l’un après l’autre, l’un derrière l’autre, les uns protégeant les autres, chacun a appris son texte par cœur, la chorégraphie des miraculés.
La nuée des miraculés s’écoulent dans la ville de Lonedonne comme le filet s’étend et se désenveloppe, aussi discret que l’animal en traque, les chats de gouttière se rependent et cherchent leur proie…

Au coin de la rue, je m’arrête dos au mur. Je fais corps avec lui, noyé dans l’ombre que la lumière du réverbère n’atteint pas.
Un sifflé, un geste, un signal pour les autres et la traque commence.



Dernière édition par Arlequin le Dim 11 Jan - 20:36, édité 2 fois
Arlequin

avatar

Masculin Age : 40
Gang : Les Paillard du désert
Race : Zumain
Date d'inscription : 17/07/2008

Nombre de messages : 1108


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme... (reservé à la Cour)   Dim 11 Jan - 18:46

J'étais posé contre un mur, dans une petite ruelle, la tête cachée et détournée pour ne pas attirer le regard, en attendant le signal.

Ça y est... il est donné.

Je me mets en marche au milieu de la rue, aussi insignifiante que chaque passant, je me fonds dans la masse, adoptant la même démarche pressée que la nuit tombante leur inspire, je passe parmi la foule de ceux qui vont de leur emplois à chez eux, ou au bar du coin. Chacun dans son sens, la foule est dense, ralentissant nos marches, créant un sentiment d'énervement et de frustration propre à l'homme stressé. Ils maudissent tout ce monde, moi cela me facilite la tâche. J'ai le temps de balayer d'un rapide coup d'œil les visages de ceux qui vont à contre-sens pour moi, et bientôt je sais que c'est le sien qui apparaitra. De plus, au milieu de la foule, tout ce fera en toute discrétion tellement chacun est rivé sur son objectif, un verre bien fort ou un bain bien chaud dans leur confort respectivement associé.
Je marche toujours, mais son visage n'apparait pas, et je sais qu'il y a un point que je ne dois pas dépasser, mais ce point se rapproche dangereusement... Peut-être que le timing est mauvais, ou alors il a eu un contre-temps. Je commence à m'inquiéter et je m'efforce de ralentir mon pas... L'esprit de la foule envahit aussi mon esprit, je deviens aussi stressée et réactive qu'eux... sur les nerfs...

Mais heureusement, enfin je le vois, nettement sur ma droite. Je me décale pour arriver en face de lui, je passe à ses côtés sans qu'il ne détourne le visage vers moi, et avec un naturel surprenant, je laisse glisser le châle posé sur mes cheveux. Le tissu jaune-doré monte légèrement dans un claquement sourd, donnant ma position et un signal aux miens, puis il vient s'échouer délicatement au sol, effleurant la cible au passage qui se retourne et se baisse pour ramasser le tissu replié sur lui-même, puis se relève et me le tend, les yeux baissés, je saisis le tissu, sans lui ôter des mains...
La cible est maintenant immobile, à un endroit précis et donné.
Et il n'y a plus qu'à attendre, juste une fraction de seconde...
Milena

avatar

Féminin Age : 33
Gang : La cour des Miracles
Race : zumin
Date d'inscription : 08/11/2008

Nombre de messages : 164


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme... (reservé à la Cour)   Dim 11 Jan - 19:20

Une fraction de seconde, et c'est maintenant.
J'ai suivi de corniche en rebord de fenêtre, collée aux murs sales, à quelques mètres d'elle, même pas.
Tendue et détendue, précise, pas un seul geste de trop, ou c'est la chute.
Les yeux rivés sur elle, chacun son travail, c'est elle qui le cherche, moi, d'ici, avec tous ces chapeaux, je ne le reconnaîtrais pas.

Le châle, c'est lui.
Maintenant.

Je me coule au sol, c'est si facile, un coup de rein, une glissade, la main au bord du vide, chute brève, et le sol. Le tout dans une encoignure encombrée de poubelles, le recoin sombre, idéal. Mes vêtements sombres, mes cheveux couverts me rendent à peine visible, alors qu'ils marchent si près de moi.

Et brusquement c'est comme si je marchais depuis une heure d'un long pas régulier à travers la foule. Une allure rapide, décidée, l'allure de qui va à ses affaires et n'a pas un instant à perdre. Un grand coup d'épaule qui le fait tournoyer sur lui-même, il ne m'a pas vue venir, il n'était pas prêt. Une exclamation, des excuses protestées à haute voix alors que je croche son pied pour qu'il trébuche. Sa chute l'amène plus près du mur encore, ce mur où s'ouvre une ruelle ombreuse où brillent plusieurs paires d'yeux en attente.


Laissez, monsieur, que je vous aide, je suis confus, vraiment, je ne regardais pas...

Et je l'empoigne au bras et à l'aisselle, pour en le relevant l'entraîner plus près d'eux encore. Plus qu'un mètre ou deux avant l'ombre.

Je suis si maladroit, pardon vraiment...

Ma voix la plus grave, celle qui me ferait passer pour un adolescent, celle qui explique mes poignets frêles et mon peu de force physique. De cette voix je l'étourdis, le soutenant pour le relâcher l'instant d'après en me désolant de ma bêtise.

Nous y sommes presque.
Djaya

avatar

Féminin Age : 33
Race : ... te r'garde pas.
Date d'inscription : 07/08/2008

Nombre de messages : 207


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme... (reservé à la Cour)   Dim 11 Jan - 19:57

Tout est rôdé, calculé, tout est huilé.
La cible est maintenant hors de vue, isolée dans cette ruelle. Personne n'a rien vue de la supercherie. Tout s'est déroulé comme la Cour l'avait espéré.
Parfait ...

L'homme, grand, plein de prestance, qui arbore tout le temps un air très respectueux, cet homme est maintenant entre les mains des culs-terreux, des mal-propres, des malandrins et des miséreux. Surement ne sait-il pas comment réagir.
Hurler ?
Oh non messire ne point hurler.
Se débattre ?
Pas la peine il sait déjà que c'est peine perdue.

Nous sortons tous de l'ombre. Lentement. Chacun notre tour.
Ce soir point de costumes. Point de visages blafards. Point de malades et point d'infirmes.
La Cour sous son plus beau jour.

J'approche à mon tour.
Je m'incline.
Petite révérence pleine de respect à ce monsieur.


"Messire Teroy.
Ce soir la Cour vous fait honneur.
Nous vous avons choisi. Laissez vous porter et vous serez émerveillé comme jamais."


Sa bouche s'ouvre, il veut parler mais d'un geste rapide mon index vient se poser sur ses lèvres.

"Chut messire !
Laissez-vous porter ..."


Un pas en arrière et un sourire empli d'une grande malice au coin des lèvres, je laisse mes frères et soeurs continuer la mélodie que nous orchestrons avec brio ...
Miss Anthrope

avatar

Féminin Age : 37
Gang : ... Alone ...
Race : Zumaine cleptomane
Date d'inscription : 15/12/2008

Nombre de messages : 1967


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme... (reservé à la Cour)   Dim 11 Jan - 20:27

Le châle. Comme la flamme qui s'allume.
Le signal. Si proche.

Je finis de vider les poches de celui-là. Même pas le temps de finir le travail.
Tant pis, celui qui vient est encore meilleur. Bien que j'aurais apprécié de mettre le feu à ce tas de chairs, grossier personnage.

Je ne suis pas seule dans cette ruelle étroite et sombre. Nous attendons.
J'entends déjà les mots maladroits de l'adolescent, ses pas trébuchants sur le trottoir.
Un frisson parcourt mon échine. L'ivresse du danger, de l'action rondement menée.

Mon ombre quitte doucement la précédente victime, je m'approche de la lumière crue de cette artère bondée. Les yeux mis clos, telle le prédateur prêt à sauter sur sa proie. J'écarte la bête. Il règlera les affaires courantes plus tard, pour l'instant, il faut l'attirer jusque là. Et plus que son attention, c'est de sa personne dont nous avons besoin.
La cape glisse sur mes épaules. Jouons. Et puisque je suis passée Maître dans l'Art de la provoc'. Provoquons.

Le voilà, pénétrant dans la ruelle étroite et sombre, soutenu par un adolescent malingre et suivi par la prude aux yeux fuyants.
Je roule des hanches, glisse un regard brûlant dans celui du Sieur. Puis, doucement, je le laisse filer jusqu'à celle qui l'a attiré jusque là. Un sourire éclaire mon visage, et d'une main douce j'attrape son poignet, si fragile. De l'autre côté, le Sieur qui sans mot dire se livre à la Cour. Il ne sait rien de tout cela. Il en reste silencieux.

En quelques instants, nous l'avons subtiliser. Maintenant nous l'emmenons. Dans ce lieu incertain dont tout le monde a déjà entendu parler. Sans jamais y avoir pénétrer.
La Cour des Miracles. Notre Cour.

Un rire éclate, c'est le mien. Je tire à moi Djaya déguisée et... Cours, cours la Farandole, à travers le labyrinthe de nos ruelles mal famées.
Piping

avatar

Féminin Age : 26
Race : Fantôme...
Date d'inscription : 28/07/2008

Nombre de messages : 456


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme... (reservé à la Cour)   Dim 11 Jan - 23:17

*Elle observe non loin,
Tout est prévu
Tout est huilé
Tout comme cette mécanique militaire qu'elle connait si bien !

Le foulard qui tombe ... ainsi c'est lui la proie du jour ?

Elle se rappelle l'avoir vu !
Où ça ?
Oui ... cette auberge en haut d'un arbre ! Il dormait avec une zumaine, une naine et une sylph !

Pfff, pété de tunes, encore une proie qu'elle préfèrerait vider de son sang ... mais là, l'arlequin risque d'être fâché !

Tant pis, une autre fois peut-être !

Elle se glisse dans les ombres auprès de ses compagnons d'infortune, reste à prudente distance, surveillant les alentours pour occire au besoin tout gêneur.

Ombre noire parmi les ombres.

Garce parmi ce monde cruel.

Elle ne comprend pas bien cet engouement pour celui-là, mais pourquoi pas ?

Elle suit ... cherche encore à comprendre les sentiments qui les animent quand elle n'a plus que la haine et le goût du sang...

La farandole se met en place et ils dansent et courent dans les rues alors qu'elle les couvre, la mort au bout des lèvres pour ceux qui oseraient intervenir dans la chasse ... *

~Venez seulement mes petits gibiers... Osez déranger ! J'ai soif de votre sang !~
Goth Karina

avatar

Féminin Age : 29
Race : Humaine
Date d'inscription : 31/12/2008

Nombre de messages : 28


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme... (reservé à la Cour)   Lun 12 Jan - 0:39

Un châle, une réaction réflexe de courtoisie.
Un visage inconnu.
Une bousculade.
Un visage connu là qui feint l'ignorance et prétend m'aider.
Je suis entraîné.
Je le sens.
Mais tout va si vite.
Un autre visage connu, un peu moins mais connu déjà vu quand même m'invite au calme.
Derrière, de nouveau des visages.
Toujours féminin!
Un est connu l'autre à peine.
Oui! Je suis piégé! Et bien!
Me défendre?
Difficile. Certes un coup de massue ferait un beau ménage. Mais ce sont des FEMMES! Et LeKris répugne à frapper les femmes. Sauf légitime défense. Mais ici personne n'est en danger. Du moins pour le moment. Non! Si elles avaient voulu le tuer ce serait déjà fait! Non! Celui ou celle qui a fomenté cet enlèvement savait très bien ce qu'il faisait! Il a choisi des femmes pour ce faire car il connaît manifestement la faiblesse de LeKris.
Que faire?
Son argent? Elle ne le lui ont pas demandé.
Ce n'est donc pas le motif non plus! En tout cas le premier.
Que faire?
On veut emmener LeKris? Quelqu'un veut peut être le voir? Et bien qu'il le voit! LeKris n'a jamais refusé de voir qui que ce soit!
Il se relève alors de toute sa hauteur.
Non mesdames. Ne craignez rien, on ne se rebelle pas! Inutile de prendre une position défensive.
LeKris pose un regard perçant dans les yeux de chacun de ses intercepteurs.
Puis, calmement, il se retourne. Pas vers la sortie. Mais vers le fond de la ruelle sombre où on veut l'emmener. Et il avance. De lui même. Franc comme Job!
Puis la tête se retourne avec un petit sourir.

Et bien? Vous venez?
LeKris Teroy
ModoGame
avatar

Masculin Age : 47
Race : Zumain
Date d'inscription : 23/07/2008

Nombre de messages : 913


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme... (reservé à la Cour)   Lun 12 Jan - 1:06

Toujours adossé au mur, dans ce recoin d’ombre, je surveille la rue et puis celle-ci, qui débouche par derrière, un piège à rats. Faut avoir l’œil vif qui regarde partout et dans tous les sens, et puis observer, ne jamais baisser la garde, être prêt à sortir sa lame et la coller sur la gorge de celui qui voudrait changer nos plans.

Pourtant, j’admire la danse des Marquises, habiles et rapides, efficaces et sans faux pas, tout dans la dentelle, rien au hasard, tout se déroule comme nous l’avions dits, la victime est dans nos filets…

Miss est parfaite, d’ailleurs elles le sont toutes, chacune à sa façon, ces façons si particulières, si propres à chacune, à chaque personnalité ; un maître mot chez les Miraculés, le respect de nos règles et l’acceptation de nos différences, rares chez les autres si indifférents au monde qui les entoure où l’intolérance est plus habituelle.

Maintenant, il va falloir amener l’animal piégé dans notre cour, au cœur de la citée des Miraculés, la cour des miracles où mêmes les flics n’osent s’aventurer.
Et puis… les dés sont jetés, sont sort est déjà écrit, tracé sur un mur en lettres de sang…

Arlequin

avatar

Masculin Age : 40
Gang : Les Paillard du désert
Race : Zumain
Date d'inscription : 17/07/2008

Nombre de messages : 1108


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme... (reservé à la Cour)   Lun 12 Jan - 12:41

Lâche-moi, crétine, c'est pas le moment de laisser la situation nous échapper...
D'un geste sec et d'un regard incisif, je me dégage de la main de celle qui se prend déjà pour une flammèche, à danser de l'un à l'autre et à courir comme le vent.
Il a les mains libres et les yeux ouverts.
Rien n'est fait, qu'est-ce que vous croyez, bande d'idiotes ?
S'il apprend le chemin il pourra revenir.
S'il revient, ce sera peut-être escorté d'hommes d'armes pressés de nettoyer la fange que nous sommes.
Tellement occupées à sourire, à séduire et à enflammer que vous en oubliez de réfléchir.
Tas de guenons...

J'ai les yeux assombris de colère, autant contre lui que contre elles, mes "petites soeurs", ces gamines irréfléchies et imprudentes. Mais je règlerai mes comptes avec elles plus tard, point de dissension ne devons révéler dans nos rangs face à lui, ce serait offrir une faiblesse à sa sagacité. Il est fier. Et il n'est pas idiot...

Un coup d'oeil en arrière, à cette fille aux yeux cernés d'ombres. Elle ne danse pas, ne jette pas son rire et ses jolis mots à la tête de l'homme. Elle guette, surveille, protège. C'est quelqu'un d'utile, au milieu de toute cette futilité adolescente. Je lui adresse un signe de tête, imperceptible. Tiens-toi prète, ça peut mal tourner...

Puis je reviens vers l'homme, la tête levée cette fois, je n'ai plus à cacher mon visage. Il est neutre et froid, mon visage. Sans peur, attentif. Et j'élève les mains, lentement, pour qu'il voie. Le foulard noir, épais. Il comprendra. Mais je préfère le dire quand même, pour la forme.


Vos yeux, Messire.
Tournez-vous je vous prie.


Avec ma voix, cette fois, pas cette voix contrefaite de jeune garçon monté en graine. Ma voix comme mon visage, neutre, lisse, sans aspérité ni émoi. Mes bras levés ont repoussé les pans de la cape en arrière, découvrant mon buste et la large ceinture de cuir qui m'enserre la taille. Les deux fourreaux, les poignées des dagues. Je ne plaisante pas. Elles non plus, derrière leurs sourires et les trilles de leur voix d'oiseau, tu trouveras de l'acier, si tu le cherches. La différence avec moi c'est que je ne le dissimule pas...

Les bras levés, j'attends.
Je sais que derrière moi, guette la fille aux yeux sombres.
Djaya

avatar

Féminin Age : 33
Race : ... te r'garde pas.
Date d'inscription : 07/08/2008

Nombre de messages : 207


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme... (reservé à la Cour)   Lun 12 Jan - 14:41

LeKris voit s'approcher la belle Djaya. Un vieux souvenir lui fait porter la main au bras et le masser. La cicatrice a disparu avec le temps mais les souvenirs restent....Et bizarrement le font sourire. Elle avait eu beau se déguiser et modifier voix et attitude, LeKris avait pu apercevoir ses yeux. C'est ce qu'il regarde toujours LeKris. Les yeux! Le Miroir de l'Ame disait Freud! Et il n'oubliait jamais un regard. Vous pouvez tout modifier, mais jamais votre regard.

Elle s'approche. Les muscles tendu. Vigilante. Elle met en avant ses lames qu'il ne connaît que trop bien. Mais elle devrait savoir qu'il ne les craint pas. L'oeil s'éguise quand même. On ne sait jamais.

Un foulard noir.

Non! Ce n'est pas ça. Il n'y aura pas d'exécution sommaire maintenant. Il est des secrets qui doivent se garder toujours n'est ce pas? Mais si je me laisse faire un temps ma gentille trancheuse, ça ne veut pas dire que tu peux faire ce que tu veux comme tu le veux avec moi. Et tu vas vite t'en rendre compte.... mais à ma manière bien sûr.

LeKris s'approche de Djaya. Les yeux fixés dans les siens. Le reste va aller très vite. Une main glisse sous la cape. Sa vision périphérique lui indique que si Djaya n'a pas perçu le mouvement, trop occuper a jouer la fier en ne baissant pas le regard, il n'en est pas de même de ses collègues qui manifestement sont aguéries aussi.

Une machine bien huilée manifestement. Mais il est trop tard! Vous m'avez laissez trop de champ mes dames.

Vif comme l'éclair, le zumain attrape le foulard......et laisse dans la main qui le tenait une magnifique rose blanche.

Avant que les autre n'aient l'occasion de comprendre ce qui s'est passé, LeKris s'est déjà retourné et se passe lui-même le foulard sur les yeux.

Vous avez bien choisi. Il est assorti à ma tenue! hihihi
LeKris Teroy
ModoGame
avatar

Masculin Age : 47
Race : Zumain
Date d'inscription : 23/07/2008

Nombre de messages : 913


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme... (reservé à la Cour)   Mer 14 Jan - 1:58

Je grince des dents.
La rose entre les doigts comme si je tenais un scorpion par la queue, je le regarde se nouer le foulard autour du visage. Trop fier, Messire LeKris. Parfois le panache, ça se paie. Qui sait quel prix tu paieras pour ça, et quand ?... Car tu n'en seras pas quitte avec une simple rose.

Je me débarrasse du cadeau importun entre les mains de qui appréciera mieux que moi son parfum : je l'envoie entre les mains de Miss Anthrope. Ca lui plaira, et elle porte bien le blanc. Plus qu'à la fille aux yeux sombres en tout cas, quant à l'incendiaire Piping, mieux vaut éviter de lui filer quoi que ce soit comme combustible...

Alors que l'autre plaisante sur la couleur de l'étoffe, je lui saisis le haut du bras et je l'entraîne plus avant dans la ruelle. Je ne suis pas rude. Je ne suis pas douce non plus. Nous n'avons que trop traîné ici, il nous faut vider les lieux, la nuit s'avance...

Echange de regards avec les autres, que le convoi s'organise, qui ouvrira la route, qui guettera en arrière, qui saisira son autre bras pour compléter la symétrie ? Il faut faire vite, hâtons-nous, à travers les ruelles revêtues de pénombre et de murmures étranges, précédés par l'écho de nos pas et le fantôme de nos souffles. Au-delà du masque doré de la ville, dans les profondeurs sombres où plus aucune loi ne peut parvenir, où règne le chaos et la frénésie de vie, frénésie de mort, frénésie d'être, vite, avant que tout s'efface...
Djaya

avatar

Féminin Age : 33
Race : ... te r'garde pas.
Date d'inscription : 07/08/2008

Nombre de messages : 207


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme... (reservé à la Cour)   Mer 14 Jan - 2:22

Je sourit quand même. Cette rose blanche m'écœure. Elle n'est que trop parfaite, trop belle, trop tout. Je n'attends qu'une chose qu'il pose ce ruban sur ses yeux et qu'enfin le mirage s'estompe. Je veux que le creux de mes joues cesse de s'étirer, je veux que mes muscles se décrispent, je veux arrêter cette comédie sans consistance.

Enfin...

Mes épaules se couvrent à nouveau de la cape grise et terne qui cache mon corps. Le vautour est de retour. Mais cette fois-ci, exceptionnellement, j'ai décidé de ne pas rester derrière. Il y a déjà quelqu'un. Un simple hochement de tête, je lui fait comprendre que j'approuve son rôle. J'en sourirais presque. Si ce n'est que la sueur qui dégouline dans mon dos est glacé, non plus hypnotisante comme au départ. L'adrénaline est retombée, le sang a reprit ses droits.
Djaya se saisit du Sieur, je ne lui jette pas un regard. Elle sait ce qu'elle doit faire. Il y a déjà suffisamment de regards braqués sur lui. Je ne suis pas dupe de ses manières, de ses mimiques, de ce sourire planant, inconscient sur son visage. Il a confiance. Il ne devrait pas...

Le convoi se met en marche. Ou plutôt moi. Ce qui se passe derrière est déjà orchestré. Je n'ai plus qu'à écarter de potentiels intrus.
Un feu de poubelle réchauffe un instant mon profil, alors que ses occupants s'en échappe, je continue d'avancer. Celui-là de rat n'ira pas plus loin, il git sur la chaussée, écrasée par le talon de mes bottes. Le sang dessine une étoile à cinq branches...
Là, une ivrogne barre la route, je l'assome, l'écarte, hésite puis finalement range l'allumette, ça sera pour plus tard.

Un regard derrière moi, histoire de vérifier que tout va bien. Je fais confiance... Mais à lui, non. Mieux vaut trop de méfiance que pas assez.
Pourtant, je n'aurais pas du... me retourner.
Je sens le danger avant même qu'il ne fonde sur moi. Je ne décevrais pas. C'était à lui d'être plus discret.
La dague à ma ceinture a disparue. Normal, elle est planté dans la poitrine du... flic. Pauvre képi, abandonné tout seul, sans son maître. Sans réfléchir, je craque une allumette, et voilà le costume bleu nuit qui s'envole en fumée. La dague rougit a retrouvé sa place.
Le rôti de flic, ça pue!

Active! Ces bêtes-là vivent en meute. Tu en trouves un, dix autres suivent.
Piping

avatar

Féminin Age : 26
Race : Fantôme...
Date d'inscription : 28/07/2008

Nombre de messages : 456


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme... (reservé à la Cour)   Mer 14 Jan - 16:13

Tout est prévu
Tout est huilé.
Mais cette partie du spectacle requiert une minute, un doigté et une discrétion qui font cruellement défaut au Taurens.
Son temps viendra mais l'attente lui semble toujours longue.
Assis parmi les poubelles de la ruelle, il reste encore un peu visible. Mais sa dernière tonte étant récente il fait moins peur et reste (parmi les saletés de la rue) indétectable à l'odeur.
La curiosité le pousse à se relever et à jeter un coup d'oeil à la scène.
Du mouvement, la proie, bien accompagnée passe à quelques mètres de lui. Un gentilhomme, presque ravi de se faire enlever. Décidément les choix d'Arlequin sont toujours étranges.
Voila Piping avec son cortège de brasiers. Une chance qu'elle n'ait pas vu en ma fourrure un combustible potentiel.
Bam, un flic de moins, elle sait y faire la petite. Ah beurk décidément je me ferais jamais à l'odeur de la chair brûlée.
Au passage je l'attire dans la ruelle.

Bouge pas, à partir d'ici je prends le relais.

Le Taurens s'exposa aux yeux de tous. Sa forte carrure est un handicap quand on veut faire profil bas mais pour repousser des héros éventuels c'est l'arme idéale.
Quelques coups sur la poitrine pour affirmer son autorité, un mugissement pour ponctuer le tout.
Les flics ralentissent et se regardent, semblant chercher parmi eux un courageux candidat au suicide.
Leur sergent arrive.

Dégagez le passage sinon nous chargeons.

Il accompagne sa tirade d'un tapotage de son gourdin.

Ah et c'est toi et tes copines qui vont faire ça ?

Guère plus rassuré que ses hommes, il recule légèrement. Puis tachant de faire bonne figure il dégaine son bout de bois et invective ses subalternes.

A mon commandement.
A l'assault !!!!

Le taurens, habitué à ce genre de manoeuvres, attrappe la plus proche poubelle et la jette de toutes ses forces sur le groupe fonçant sur lui.
Avant même que le projectile ne les touche, la formation est déjà dissoute.
Après tout la solde n'est pas assez grande pour ce genre de risques.

Y a des volontaires pour un petit face à face ?

Le reste de la troupe doit déjà être à l'abri. Sauf Piping qui observe la scène. Le feu brille dans ses yeux.
lucius

avatar

Masculin Age : 89
Race : Taurens
Date d'inscription : 02/01/2009

Nombre de messages : 14


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme... (reservé à la Cour)   Mer 14 Jan - 16:30

Une voix d'homme. Des représentants de l'ordre. Un bruit mat. Une odeur de chair brûlée. D'autres voix d'homme! Une voix plus grave. On me bouscule un peu. Les choses ne se passent pas comme prévu manifestement.

Je prend position! Je n'ai pas mes yeux mais je n'en ai pas besoin! Les entraînements dans les fonds baptismaux de l'église m'ont bien drillé. L'esprit aiguisé voit mieux que les yeux. Quelq'un passe a proximité de moi! Mouvement de toile, carrure d'homme. bruit de chaussures de série. Un policier. Je l'attrape par le cou. La pression est forte mais non mortelle. Ils font leur job. Je ne peux leur en vouloir. Mon autre main immobilise son bras armé. Un ippon et le voila à terre. Il ne doit pas comprendre.

Allez vous en! Vos intentions sont louables mais mal appropriées ici. Pour votre propre sécurité, laissez moi! Je ne suis pas en danger.... pour le moment. Mais vous pouvez m'y mettre. Fuyez!

Je lache la prise. Je l'entend qui se ramasse, dérappe, se rattrappe et cours pour s'éloigner.

Courageux mais pas téméraire

Un petit sourire sacrastique à son intention passe sur mes lèvres.
LeKris Teroy
ModoGame
avatar

Masculin Age : 47
Race : Zumain
Date d'inscription : 23/07/2008

Nombre de messages : 913


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme... (reservé à la Cour)   Mer 14 Jan - 21:17

L’Ordure n’est pas loin, d’ailleurs il n’est jamais très loin de ceux de la cour. A vrai dire, il ne sert pas à grand chose, en fait, il ne sert à rien, sauf piquer la bouffe des chiens et pisser sur les murs.
Personne ne fait attention à lui, c’est juste une raclure, une immondice abandonnée par Odieu et qui a trouvé refuge dans la cour des Miracles.

Il rampe le long du trottoir jusqu’à Miss, plaintif et maladroit, il boite et sa jambe atrophiée traîne derrière lui, écrasée sous le poids de son corps décharné.
Il se jette sur Krys et lui mord le mollet à pleines dents !!

Toi, victime trop souriante ! Tu dois pas sourire, tu dois implorer les maîtres !!!

Prenant un peu du recule, l’ordure lui balance un grand coup de pied dans la jambe, et court se réfugier sous la jupe de Miss.

L'Ordure

avatar

Masculin Age : 108
Gang : Cour de Miracles
Race : immondice assimilée gob
Date d'inscription : 25/08/2008

Nombre de messages : 86


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme... (reservé à la Cour)   Mer 14 Jan - 21:43

Ouaileuuu!!!!

La vache!!! Ca fait mal!


C'est quoi le teckel qui vient de me mordre là?

Et vlan! Me v'la à terre maintenant! Grrr

"Toi, victime trop souriante ! Tu dois pas sourire, tu dois implorer les maîtres !!!"

Tiens? Il cause le teckel?

Moi implorer? C'est pas gagné!

Punaise! C'est un truc à se chopper une septicémie ce truc!

Se redresse en se frottant le mollet.

Beeuurk en plus ça bave!

*commence tout doucement à s'énerver*

Bon! C'est pas tout ça mais on avance ou on continue à sortir Médor et jouer au gendarme et au voleur? Parce que si c'est juste pour assister à un spectacle de rue j'aurai plus facile sans le bandeau et j'aimerai autant rentrer chez moi!
LeKris Teroy
ModoGame
avatar

Masculin Age : 47
Race : Zumain
Date d'inscription : 23/07/2008

Nombre de messages : 913


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme... (reservé à la Cour)   Mer 14 Jan - 21:54

Le maitre crie.. les maitres ne savent que crier sur l'Ordure !
Les maitres sont des pieds de porcs !!!!

Fait ça, l'Ordure, fait ci, l'Ordure... ils ne savent que commander et crier sur l'Ordure !!

Tu ne perds rien pour attendre... Dans la cour le maitre te fera payer...
Et L'Ordure rongera tes os !!!!!


L'Ordure feule, un filet de bave aux lèvres et se recroqueville entre les jambes de Miss, comme un chien cherche la main qui caresse.

L'Ordure

avatar

Masculin Age : 108
Gang : Cour de Miracles
Race : immondice assimilée gob
Date d'inscription : 25/08/2008

Nombre de messages : 86


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme... (reservé à la Cour)   Jeu 15 Jan - 0:50

Bagarres, meurtres, couteau sous la gorge et poings serrés, ce soir la ville tremble et même les flics reculent et s’enfuient devant les miraculés.
Nous sommes les princes de la nuit, les rois pour un soir et pour cette fois.. la prochaine ? Les lendemains incertains sont au menu de la cour, matin, midi et soir, c’est notre épée de Damoclès, notre bagne.

J’observe, je les observe et chemin faisant, la proie est dans nos filets, prête à être emportée dans la Cour des Miracles.

L’heure du jugement approche…

J’entends déjà le glas au loin, pas si loin, quelques ruelles après la porte, sur la grand place au cœur de la cité des mendiants et des voleurs. Un glas décidé, sans appel, ce soir un homme va mourir.

Ce soir j’ai la haine et le sang glacé, je n’ai plus l’envie d’écouter, d’entendre les sermons intarissables et les leçons, les miraculés jugeront et du jugement, la sentence.

« Qu’on l’emmène, et bâillonnez-moi cet homme qui croit que la peur est une simple humeur. »

Arlequin

avatar

Masculin Age : 40
Gang : Les Paillard du désert
Race : Zumain
Date d'inscription : 17/07/2008

Nombre de messages : 1108


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme... (reservé à la Cour)   Jeu 15 Jan - 1:03

Le bâillonner quand il fait plus d'une tête en plus que moi ? Tu rêves...
Mais j'ai quelque chose d'efficace aussi.

Je profite qu'il se relève pour lui ployer un bras dans le dos. Le poignet et la main tordus, il ne peut se soustraire sans y laisser l'intégrité de ses os. Le seul moyen pour une fille un peu frêle de tenir un homme à sa merci. Pourtant je ne force pas, je ne veux pas lui faire mal, juste qu'il sente qu'il n'est plus temps de se la jouer digne et fier, captif mais indompté. Ce genre de jeu romantique est dépassé, nous n'avons plus de temps.

La dague vient m'assister, piquée contre ses côtes. Il suffit qu'il la sente. Il n'est pas idiot, il ne m'y obligera pas... n'est-ce pas ?

Je chuchote par-dessus son épaule.


En avant messire. Et en silence.
Ne me forcez pas à quelque désagréable extrémité...

Ce n'est pas un baillon.
Mais je n'ai pas assez de mains libres pour un baillon.
Alors tant pis.

Je le pousse en avant, rapidement, vers les ombres profondes entre les murs pourris, les tréfonds du dédale.
Le coeur de la cité.
La Cour des Miracles.
Djaya

avatar

Féminin Age : 33
Race : ... te r'garde pas.
Date d'inscription : 07/08/2008

Nombre de messages : 207


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme... (reservé à la Cour)   

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

Chasse à l'homme... (reservé à la Cour)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë ::  :: Bibliothèque :: Munuroë V1 :: Un pas après l’autre, une histoire s’écrit... - RP :: Sur les pavés de Lonedonne -