AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Mar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Mar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» salle @
Lun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Lun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Dim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Sam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Sam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Ven 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Ven 26 Mar - 13:01 par Une alienette

» la salle sous la trappe
Ven 26 Mar - 12:49 par Une alienette


 

 L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre

Message Auteur
MessageSujet: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Mar 10 Fév - 23:39

Il arrive.
Son message délivré et sa récompense empochée, le ratling était parti comme il était arrivé, de sa démarche à la fois obséquieuse et dédaigneuse, comme fier de n'être qu'un misérable aigrefin tout juste sorti des égouts.

Je ne connaissais pas cette ville. Je n'y étais pas à l'aise.
Mais les circuits sont les mêmes partout.

Quelques mots à des aubergistes au regard torve dans des tavernes miteuses.
Une question murmurée aux mendiants au moment où l'obole tinte dans la sébile.
Une indication cachée au milieu de compliments en toc à destination des oiselles et de leur mac au sourire factice.
Quelques sucreries offertes aux gamins des rues à l'innocence souillée.

Et la nouvelle avait parcouru les bas fonds, glissé le long des murs lépreux, suinté hors des égouts, coulé le long des fontaines asséchées.
Un étranger.... Besoin d'un monte en l'air... Agile.... Bonne rémunération... Pas un boulot facile...Gars exigeant... Pas n'importe qui... Pas perdre son temps...

Ce matin, l'escroc minable au costume fripé et taché m'attendait dans la salle de l'hostellerie.
Il avait trouvé quelqu'un.
Il lui avait donné rendez vous le soir même, dans cette auberge située dans l'entrelacs de ruelles tapies derrière la cathédrale.

Alors, ce soir, j'attends, attablé dans l'ombre de l'escalier.
Ca sera le troisième que je rencontrerais. J'espère que ce sera le bon. Qu'on en finisse.
Le premier n'était que rapacité vicieuse, le second qu'hablerie orgueilleuse.

Et celui là ? Comment va-t-il se vendre ?


Dernière édition par Six le Sam 11 Avr - 11:19, édité 2 fois
Six

avatar

Masculin Age : 45
Gang : Les Danseurs d'Horizons
Race : Zumin
Date d'inscription : 24/01/2009

Nombre de messages : 309


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur http://desdichada.crazyfruits.net/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Mer 11 Fév - 23:57

Le coin d'ombre est bien calme et bien retiré.
Le gris de ma cape et de mon capuchon sont parfaitement adaptés.
Jamais de noir. Trop intense.
Seul les amateurs portent du noir.
Gris foncé, évidemment.

Le ratling s'est éloigné de sa table. Tant mieux. D'abord il me dégage la vue, ensuite, je hais les ratlings, donc ça m'arrange qu'il ne soit pas présent quand j'irai me rendre compte de plus près.

J'ai passé deux bonnes heures perchée sur l'angle d'un toit voisin, à guetter la rue. Les rues. Tout est suspect dans un quartier comme celui-ci, mais je n'ai rien vu de spécialement suspect, d'inhabituellement suspect... Pas de groupes qui traînent avec des regards trop vifs, pas d'isolé non plus se faisant les ongles d'un air dégagé. J'ai vu entrer le type dans la taverne, je le suivais des yeux depuis un temps, pas de regards entendus vers personne, pas de gestes pouvant être interprétés comme des signaux.

Je suis entrée en même temps que cinq autres personnes qui rigolaient entre elles, et j'ai gagné le coin d'ombre alors que leurs grosses voix sonnaient sous les poutres basses. Et depuis, je guette. J'ai regardé arriver le ratling, sa mine empressée, alors qu'il délivrait mon message envoyé confié trois heures plus tôt à un gamin qui attendra bientôt sa seconde piécette. Le message qui disait que je ne tarderais plus.

L'homme s'impatiente.
Il tambourine des doigts sur la table, peut-être sans s'en apercevoir.
Il scrute chaque personne qui entre dans la taverne comme si c'était son visiteur inconnu qui se présentait enfin.
Il est mur.

Je sors de mon coin d'ombre, commande à mi-voix un flacon de vin et deux coupes. Je me glisse le long du mur le plus éloigné, profitant que son regard est fixé sur la porte. Il ne me voit que quand je suis à deux pas de lui.

Le choc léger du flacon et des coupes sur le bois de la table. Je me glisse sur une chaise sans la déplacer, pas nécessaire. J'ai gardé ma cape fermée, mon capuchon tiré. D'un coup de pouce je déloge le bouchon déjà ôté puis renfoncé à sa place. Petit "pops" discret. Je verse le vin dans les deux coupes.
Je lui laisse choisir la sienne.
Je m'adosse calmement, j'attends.

Eh bien messire...
Il paraît que vous ne voulez pas perdre de temps...


Petit geste vers le vin, de ma main gantée de peau souple.
J'ai pris ma voix de comédie, la plus grave, celle qui permet le doute et peut me faire passer pour un adolescent. Ca et l'absence totale de féminité telle qu'on la définit dans les mouvement des femmes, chichis, coquetteries, grâces étudiées et minauderies sans intérêt.
Certains se répugnent à engager des femmes, et j'ai besoin de son argent.
Alors c'est un garçon qui se tient sur cette chaise, un garçon mince au visage caché, aux mouvements vifs et précis. Un garçon dont les yeux ne sont que reflets obscurs au fond du capuchon.
Djaya

avatar

Féminin Age : 32
Race : ... te r'garde pas.
Date d'inscription : 07/08/2008

Nombre de messages : 207


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Jeu 12 Fév - 11:01

Son arrivée m'a surpris.
Bon point pour lui, je suppose.
Je tique néanmoins sur la capuche relevée. Pas très discret dans une salle d'auberge. Mais vu le bouge, je suppose que la moitié de la salle cherche à camoufler quelque chose, alors...

Sans répondre, je soulève un verre, au hasard, sans y accorder d'importance, petite bravade pour lui montrer que je me moque de ce genre de précautions. Je n'ai pas d'ennemis ici. Pas encore. Et il est rare qu'on cherche à occire son employeur alors qu'on n' a pas encore été payé.

Je sirote le vin en observant la silhouette grise.
Calme. Maitre de lui. Silencieux.
Pas d'avidité de chien bavant. Pas de fanfaronnade.
Peut être fera-il l'affaire...

La voix n'est pas très grave, la silhouette menue. Un adolescent ? Pourquoi pas, tant qu'il est agile, souple et efficace.

En effet. Même si je préfère le succès à la rapidité...

Un geste désinvolte pour l'inviter à prendre le verre restant.
Voilà la partie délicate de l'affaire. En apprendre le plus en en disant le moins possible. Abaisser ses défenses, soupeser chaque mot, remettre en cause la confiance accordée à chaque geste, à chaque soupir.
C'est moi qui ait besoin. C'est à moi de faire le premier pas.
Les deux autres étaient si mauvais que j'avais pu les congédier d'un geste, sans rien avoir à leur apprendre. Mais lui, il attend..

Il faut bien se lancer. Commençons par ce qu'il a déjà deviné.

Je ne suis pas d'ici...
Et j'ai besoin de récupérer un certain objet... égaré...


Ça suffit pour le moment. A toi de te dévoiler un peu, garçon....
Six

avatar

Masculin Age : 45
Gang : Les Danseurs d'Horizons
Race : Zumin
Date d'inscription : 24/01/2009

Nombre de messages : 309


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur http://desdichada.crazyfruits.net/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Sam 14 Fév - 0:09

Je tends la main et prends la coupe, d'un geste lent et neutre. Mon gant de peau est gris foncé, comme le reste de mes vêtements. Je n'aime pas travailler avec des gants. Mais j'ai les mains trop fines pour qu'on puisse les prendre pour des mains de jeune homme. Les gants font partie du personnage, comme la voix deux tons plus grave, et le visage encore masqué, comme les manières dépouillées de toute grâce qui pourrait passer pour féminine.

Je porte la coupe à mes lèvres, une gorgée, deux. Je m'en tiendrai là. Je veux garder les idées claires.


La rapidité n'exclut pas le succès...
Tout dépend de ce que vous savez du devenir de votre objet... égaré.
...


Et tout dépend également de la valeur que vous lui accordez, mais ça, nous en parlerons après.

Certains objets sont sages et se laissent facilement retrouver.
D'autres sont doués de malice et vont se cacher dans les endroits les plus... malencontreux.
A quelle espèce appartient le vôtre ?...


La prochaine question est : faudra-t-il tuer pour le reprendre.
Et là, mes prix décuplent.
Mais encore une fois, nous parlerons de cela plus tard... Peut-être.

Le visage toujours soigneusement dans l'ombre, je guette ses traits et les réactions qui s'y affichent.
Djaya

avatar

Féminin Age : 32
Race : ... te r'garde pas.
Date d'inscription : 07/08/2008

Nombre de messages : 207


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Sam 14 Fév - 12:56

Je repose le verre, encore à moitié plein.
Bon choix de flacon. Pas la piquette d'alcolo. Une certaine considération du client...

Je me recule, m'appuyant contre le dossier de bois mal poncé. Une observation rapide de la salle, plus par habitude que par réelle inquiétude. L'atmosphère classique d'une taverne. Quelques coups d'œil furtifs des habituels petits escrocs, joueurs de cartes et hôtesses, mais rien d'insistant.

Je reporte mon regard sur le visage d'ombre.
Intérieurement, je souris quant à ses précautions... Tôt ou tard, man gaillard, je verrai tes traits...

Cessons de tergiverser, autant aller à l'essentiel. Ca ne sert à rien de faire trainer cette conversation.

A la seconde, j'en ai peur, à la seconde.
Je ne sais pas où se trouve exactement cet objet..égaré... Ce qui explique que j'ai besoin d'aide...
Mais je sais chez qui il s'est perdu...


Pause. Nous y voilà.

Il s'est malheureusement égaré chez des gens puissants et généralement peu partageurs...
Les Gascogne.


Pourquoi ai-je lâché l'info tout de suite ?
Besoin d'en finir rapidement ? Envie de faire réagir cet inconnu maître de lui ?
Confiance instinctive ? Parfois, on "sent", on ressent les individus, sans raison, comme si on percevait une sorte d'aura autour d'eux.

En tout cas, j'étais maintenant à sa merci. S'il déclinait et s'en allait, je n'avais plus qu'à quitter rapidement Lonedonne avant qu'il n'aille vendre l'information aux cartels... Et adieu le miroir.
Je reste imperturbable, épiant le moindre signe, le moindre frémissement, ma moindre hésitation dans la voix ou dans le geste.
Six

avatar

Masculin Age : 45
Gang : Les Danseurs d'Horizons
Race : Zumin
Date d'inscription : 24/01/2009

Nombre de messages : 309


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur http://desdichada.crazyfruits.net/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Sam 14 Fév - 14:05

Rester immobile et détendue, ne rien trahir.
Les Cartels de Gascogne. Puissants et peu partageurs, oui, effectivement, je crois qu'on peut les qualifier de cette manière.
Je plisse les yeux depuis le fond de mon capuchon. Et il ne sait pas exactement où ça se trouve. Et il n'a pas encore dit de quoi il s'agit.
Bien.
On avance, mais il reste du chemin à faire.

Il fixe mon visage invisible et je ressens la tension chez lui... Inquiétude. Normal. Il vient de lâcher une info dangereuse pour lui. Je pourrais être membre des Cartels qu'il n'en saurait rien, il ne sait rien de moi.
Donc, d'abord le rassurer là-dessus.


Mmmmmh...
Particulièrement vicieux, votre objet égaré...
Voilà des gens fort peu accessibles, et peu enclins à se séparer des leurs possessions, ou de ce qu'ils considèrent comme tel.


Je m'avance légèrement. La maigre flamme de la bougie plantée dans une soucoupe pleine de cire au milieu de la table pourra accrocher un reflet à mes yeux, donner un soupçon de relief à ma mâchoire. Mais c'est tout. C'est suffisant pour le moment, une sorte de donnant-donnant. Il saura, tôt ou tard, mais le plus tard possible. A la limite mon visage, s'il n'est pas trop éclairé, peut encore faire illusion. Mais pas la longue tresse glissée sous ma cape... Aucun garçon, à ma connaissance, ne porte les cheveux aussi longs.

...(et aucune fille faisant mon boulot et ayant un grain de bon sens ne les aurais gardés aussi longs... Mais je ne peux pas. J'ai déjà essayé. Impossible)...
[:color]

S'ils étaient de mes amis j'aurais tenté de négocier le retour de cet objet volage, mais par malchance, ils n'en font pas partie...

Donc tu n'as pas à craindre que je te donne à eux.

Il faudra donc, je suppose, persuader cet objet de regagner vos poches, sans qu'ils en soient avertis...
J'ai tout bon ?[/b]


J'apprécie ce petit jeu de mots... Rien de plus décevant que de discuter affaires avec un gros lourdaud qui balance la sauce au tout premier abord.

Peut-on savoir de quel genre d'objets il s'agit ?
Pas un piano à queue, j'espère... Ils sont notoirement têtus...


Je m'amuse trop.
C'est dangereux.

Je recule légèrement, reprend une gorgée de vin.
A son tour...
Djaya

avatar

Féminin Age : 32
Race : ... te r'garde pas.
Date d'inscription : 07/08/2008

Nombre de messages : 207


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Sam 14 Fév - 20:49

Je relâche un peu la tension.
Je m'autorise même une gorgée de vin.
Il n'est pas parti prévenir les cartels.
Il sous entend même qu'il n'est pas de leurs amis.
En même temps, il le serait qu'il ne me le dirait pas...
Mais il faut prendre des risques.

J'ai brutalement envie de lui retirer sa capuche, comme pour nous mettre à égalité, mon information contre son visage.
Envie fugace aussi vite disparue qu'elle est née.
Je suis civilisé. La plupart du temps.
Le plus important a été dit. Je lui donne rapidement les détails.

Non, rien d'aussi volumineux. Un miroir en fait. A main. Tour en argent, assez vieux, rien de serti.

Je sens son étonnement. S'attaquer aux cartels pour un tel objet. Mais je n'ai que faire de sa curiosité. Je poursuis.
Cet objet est dans un petit coffre. Pas très grand. 80 sur 50 à peu près.
Je lui montre les dimensions d'un geste.

Cet coffret m'a été dérobé.
Difficile à croire, mais c'est la stricte vérité.
Il a transité de propriétaire en propriétaire avant d'atterrir, comme paiement d'une dette, chez les Gascogne. Mais je ne sais pas dans laquelle de leurs planques.
Ca, ça sera la première partie de ton boulot.

Dans ce coffret, en plus du miroir, il y a des pierres, des biftons et d'autres objets précieux. Mettez la main dessus et vous pouvez tout garder. Seul le miroir m'intéresse. Ce sera votre prime de réussite...
Mais si tu me doubles....

Voilà, j'ai glissé la conversation sur le tarif... Voyons voir ce qu'il propose, maintenant qu'il a les éléments en main.
J'espère que son prix me conviendra.
Je l'espère pour lui.
Je lui en ai bien trop dit pour qu'on ne puisse pas se mettre d'accord....

Le silence s'installe. Je le scrute l'ombre de la capuche dans le vain espoir de le mettre mal à l'aise...
Six

avatar

Masculin Age : 45
Gang : Les Danseurs d'Horizons
Race : Zumin
Date d'inscription : 24/01/2009

Nombre de messages : 309


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur http://desdichada.crazyfruits.net/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Dim 15 Fév - 13:17

Je réfléchis.
Un boulot complexe...
Les Gascons sont prudents et organisés, il sera difficile de localiser son coffret. J'espérais qu'il en savait un peu plus sur le lieu où il me faudrait chercher, LoneDonne est vaste... Ou au moins sur l'identité du Gascon qui détient son miroir.
Un miroir...
Sans doute une cachette pour autre chose, je ne sais pas...
Et puis ce ne sont pas mes affaires.


Bien...

La voix pensive, les doigts qui pianotent doucement au bord de la table.

Une tâche ardue, messire...
Il va me falloir plus d'informations, je le crains.


Coup d'oeil alentour, pour m'assurer que les autres clients sont assez loin pour ne pas être à portée de voix. Je me rapproche, m'accoude au bois raboteux de la table.

A moins que vous ne sachiez qui garde votre coffret, nous devrons en suivre le contenu à la trace. Peut-être ont-ils déjà vendu votre miroir. Dans ce cas, certains "commerçants particuliers" pourront me renseigner. Sinon, il faut espérer qu'il auront revendu l'une ou l'autre des valeurs contenues dans votre coffret.
J'ai besoin de tous les détails sur ces fameux objets précieux. De croquis, si possible.
Ensuite... il faudra compter sur la chance.


Je recule légèrement.

Si nous trouvons un de ces objets, nous trouverons le vendeur. Si nous trouvons le vendeur, peut-être trouverons-nous le lieu où est gardé le reste.
Il va falloir de l'or, messire.
Les receleurs ne sont pas des gens bavards...


Je me redresse, prête à me lever.

Réfléchissez-y, messire.
Ce sera long, et coûteux.
Je reviendrai ici demain, dans la soirée.
Si je vous y trouve, nous pourrons discuter de la suite à donner à tout cela...


Tout en me levant de la chaise, je me permets un sourire...

Cette fameuse liste me dira aussi si pour moi, le jeu en vaut la chandelle...

Bref signe de tête.

Bonne soirée, messire.
Djaya

avatar

Féminin Age : 32
Race : ... te r'garde pas.
Date d'inscription : 07/08/2008

Nombre de messages : 207


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Dim 15 Fév - 16:50

Attendez...

Même si je sais qu'il n'y a rien d'autre à ajouter, je ne peux m'empêcher de me méfier.

Une dernière chose.
Je ne sais ni qui parmi les Gascogne a le coffret ni où il est entreposé. Mais je connais l'avant dernier propriétaire. Suint. Le ratling bookmaker de Ouaïte Chapelle. Il a payé son écot avec mon coffret. Vous pouvez peut être commencé par lui. Et je suis quasi sûr que le contenu du coffret n'a pas encore été dispersé... Trop tôt....


Je contemple la silhouette devant moi. Je n'ai pas bougé. Je partirai bien sûr, je ne suis pas fou, aucune raison de s'attarder. Mais j'attendrai qu'il ait quitté les lieux.

Vous aurez la liste et les croquis demain soir.
Voilà pour débuter.


Une bourse posée sur la table. Discrètement, pour éviter d'attirer l'attention et la convoitise des autres clients. Mais avec un geste savamment calculé d'indifférence saupoudrée de mépris.
La somme a l'intérieur est assez élevée pour commencer, mais pas suffisante pour un boulot de qualité. Si c'est un minable aigrefin, il se contentera de cette bourse et ne reviendra pas. Si c'est un professionnel, il prendra la bourse juste pour ce que c'est : un simple acompte.

Il est prêt à partir.
La situation me met mal à l'aise et je ne fais rien pour le dissimuler. Tout ce secret :intermédiaire, capuche, gants, œillades furtives, rendez vous... Je préfère les atmosphères plus franches, même si je ne crache pas sur quelques ruses de temps à autre. Mais ça..
Ça rendrait n'importe qui paranoïaque. Le climat lonedonnien, sans doute.

Un dernier mot.
Je serai là. Demain.
Je n'aimerais pas être... déçu....


Un dernier geste, avant qu'il ne parte.
Je lui tend la main.
Moins pour la symbolique de l'accord que pour un contact, un simple contact physique. Pour que cette première entrevue se termine par quelque chose de plus solide que des ombres et des murmures.
Six

avatar

Masculin Age : 45
Gang : Les Danseurs d'Horizons
Race : Zumin
Date d'inscription : 24/01/2009

Nombre de messages : 309


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur http://desdichada.crazyfruits.net/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Dim 15 Fév - 19:46

Je me suis arrêtée à côté de lui, je le regarde attentivement.
Il me donne à mi-voix les dernières informations dont il dispose.
Et puis le son discret de l'or dans la bourse... Il l'a posée tout près de ma main, cachée par mon corps au reste de la salle. Intelligent.

Il attend ma réaction.
Je ramasse la bourse et la soupèse dans le même geste.
Une seconde, puis je la dissimule sous les longs plis de la cape.
Le tout sans le quitter des yeux.
Il est tendu, méfiant, il me jauge.
Je lis un fond de malaise dans ses yeux très sombres.

Il me tend la main sur quelques derniers mots. Je n'hésite qu'une seconde avant de la serrer.


Vous ne serez pas déçu...
Si la chance est avec moi, Suint se sentira d'humeur loquace cette nuit...


Je me sens un petit sourire féroce. Je hais les ratlings et leurs manières mielleuses... Si l'or ne dénoue pas la langue de celui-là, j'essaierai d'autres méthodes...

Je lâche sa main après l'avoir serrée assez fermement, j'espère, pour faire oublier sa finesse suspecte.


A demain, messire.
Avec de premiers résultats, j'espère.


Et je m'éloigne entre les tables, choisissant sans en avoir l'air les zones les plus sombres, évitant les coins les plus animés. Quelques secondes plus tard, j'ai quitté la taverne.

Que le chasse commence.
Djaya

avatar

Féminin Age : 32
Race : ... te r'garde pas.
Date d'inscription : 07/08/2008

Nombre de messages : 207


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Dim 15 Fév - 21:23

Il a accepté ma main tendue.
Mais il a gardé son gant.
Même sans avoir joué à "je-serre-fort-pour-montrer-que j'ai-des-couilles", j'ai été surpris par sa finesse.
Mais je n'ai rien montré.
Mais peut être que cette capuche ne sert pas qu'à éviter une éventuelle future reconnaissance.

Je le salue silencieusement, d'un hochement de tête songeur.
Je ne sais même pas son nom. Il ne connait pas le mien.
Rencontre furtive, jeux d'ombres...

Il... s'éloigne rapidement. Démarche féline et louvoyante.
Quand on est marin, on est sensible aux démarches. A force de passer d'un pont tanguant à des acrobaties dans le gréement, sans doute...
On remarque le balancement des hanches, la façon d'avancer les pieds, de bouger les jambes... Une histoire d'anatomie du bassin...
Mais il prend soin de circuler dans les zones d'ombre...
Alors je reste avec mes doutes.
Pour l'instant.
Jusqu'à demain.
Six

avatar

Masculin Age : 45
Gang : Les Danseurs d'Horizons
Race : Zumin
Date d'inscription : 24/01/2009

Nombre de messages : 309


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur http://desdichada.crazyfruits.net/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Dim 15 Fév - 21:37

Toute la journée, j'ai réfléchi à la meilleure façon de procéder.
Aucune ne m'a plu.

Une fois mon interlocuteur disparu, j'avais rapidement quitté la taverne, me perdant à dessein dans la foule de ce quartier minable. M'avait-il observé ? Qu'importe...
J'avais choisi pour la nuit une autre auberge que celle où j'avais rencontré le ratling.
On peut prendre des risques sans être un imbécile.

Je me suis posé la question qui me taraude depuis la disparition du coffret. Est-ce que ce miroir est si important ? Le souvenir ne suffit-il pas ? Pourquoi avoir besoin de sa matérialisation ?
Parce que ce fut un gage de confiance absolue ?
Parce que le tenir entre mes mains et repenser aux conditions dont son acquisition me font sentir meilleur ? Plus humain ? Comme une réparation des crimes commis, un baume sur des blessures invisibles ?

Je ne voyais pas d'autres moyens.
Il fallait que je retourne dans cette auberge.
Impossible de guetter au dehors. Outre le fait que je ne connaissais pas le coin, il était complément illusoire de penser que je serai meilleur que lui à ce genre de jeu.

Et s'il était réglo, que penserait-il en me découvrant tapi à attendre sa venue ?
Non, il fallait que je retourne à l'auberge.
Mais si c'était un piège ? S'il m'avait vendu ? Si une troupe des cartels surgissait ?

Non, je n'avais pas le choix...

Mais j'ai quand même pris quelques précautions.
J'ai payé grassement deux bandes différentes de gamins des rues avec pour mission de venir me prévenir en cas d'arrivée de bandes suspectes.
J'ai loué une chambre à l'étage, donnant sur les toits, dont j'ai laissé la porte non verrouillée.
Je me suis assis à côté de l'escalier, face à l'entrée.
Je suis prêt.
Je l'attends.
Pour la suite....
Six

avatar

Masculin Age : 45
Gang : Les Danseurs d'Horizons
Race : Zumin
Date d'inscription : 24/01/2009

Nombre de messages : 309


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur http://desdichada.crazyfruits.net/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Lun 16 Fév - 0:01

Un gamin à bonnet de laine crasseux entre dans la taverne. Il a une petite frimousse de fouine et des yeux glauques pétillants d'intelligence. Une incisive qui manque, l'autre trop grande pour sa petite bouche délicate d'angelot, sa seule beauté...

Il est entré en rasant le chambranle de la porte, s'est caché sous une table comme tout petit détrousseur de rues a appris à le faire dès son plus jeune âge. De table en table il s'est approché de celle de l'escalier. Il est sorti dans l'ombre, s'est approché de Six, en le regardant dans les yeux.

D'une petite voix aussi pointue que son museau, il annonce tout bas :


On m'a dit de vous dire de monter.

Hardi, il tend une main aux mitaines déchirées et crasseuses.

On m'a dit aussi que vous auriez un bifton pour moi.

Il décoche à Six un grand sourire crâneur, découvrant sa denture chaotique. Planté là, la main tendue, il ressemble à n'importe quel gamin des rues qui vient de porter n'importe quel message.
Absolument pas de quoi se méfier...
Djaya

avatar

Féminin Age : 32
Race : ... te r'garde pas.
Date d'inscription : 07/08/2008

Nombre de messages : 207


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Lun 16 Fév - 5:19

J'aime pas ça.
J'aime pas du tout ça.
Monter ?
Je tends un bifton au gamin crasseux tout en réfléchissant.
J'ai choisi cette chambre pour son accès facile aux toits.
Normalement, pour vite pouvoir sortir de ce trou...
Mais ça a pu se retourner contre moi...
Facile de sortir, facile d'y entrer...
Suffit qu'il soit 5 ou 6 à m'attendre.
Pas de témoin, espace fermé..
Mauvais, ça, très mauvais.
Et je me rends bien compte que je ne peux me fier à mes guetteurs, probablement corrompus.

Le plus sage est d'abandonner. De lâcher l'affaire, de partir vite d'ici.
C'est décidé.
Je paye la serveuse au regard fatigué.

Et je me retrouve à monter les marches.
C'est plus fort que moi, je dois en avoir le cœur net.
Je suis devant la chambre.
Prudemment, poignard dégainé dans la main droite, main gauche prête à frapper, je pousse doucement la porte.
Six

avatar

Masculin Age : 45
Gang : Les Danseurs d'Horizons
Race : Zumin
Date d'inscription : 24/01/2009

Nombre de messages : 309


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur http://desdichada.crazyfruits.net/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Lun 16 Fév - 16:15

La porte s’ouvre lentement. La première chose que je vois émerger est la lame d’un poignard. Je souris. Aussi méfiant que moi.

Je me suis assise dans un fauteuil, face à la porte, et j’ai allumé une petite lampe à huile dans un coin de la pièce. Les mains bien en évidence, j’attends qu’il entre et constate de lui-même qu’à part moi, la pièce est vide. Le seul mouvement est celui du rideau de voile grisâtre qui flotte paresseusement devant la fenêtre restée ouverte. La nuit est claire et tiède, la lune se glisse sur le plancher, lumière froide qui se bat avec l’or sombre de la lampe.

A présent qu’il se tient dans la pièce et qu’il a vu tout ce qu’il y avait à voir, à savoir rien de menaçant, je me lève doucement, et me dirige vers le flacon que j’ai apporté avec moi. Les longs plis de la cape retombent autour de moi. Une autre cape, sans capuchon cette fois. C’est un grand feutre informe qui ombre mes traits, cette fois. Facile à fourrer dans un sac. Jouer les chattes de gouttière avec une cape longue, c’est facile si on la rejette derrière les épaules, mais le chapeau, c’est gênant. Ceci dit je me souviens de son insistance à scruter la pénombre sous mon capuchon, et choisi de lui donner un arrondi de menton et le tracé d’une bouche pour le tranquilliser.

Je verse le vin, un excellent doré des côtes de Rivages. Je lui tends l’un des gobelets de grès, de ma main gantée.


Moins élégant que les coupes de l’aubergiste, mais moins fragile dans un sac de toile…

Il est sous la fenêtre le sac de toile. Tout plat, inoffensif. Ma dague est à ma ceinture.
Sans attendre sa réaction, j’enchaîne.


Suint manquait d’or, le vôtre a fait merveilles. Il a parlé pour la moitié de la somme.
Il a remis votre coffret à Sire Anno en personne.


Il n’y a qu’un fauteuil dans la pièce, aussi vais-je m’adosser au chambranle de la fenêtre, pour le lui laisser.

Y a-t-il une chance pour qu’il accepte de vous vendre votre miroir ? Cela peut vous coûter moins cher que mes humbles services… Au fait, je me suis permis de conserver le reste de l’or.
Djaya

avatar

Féminin Age : 32
Race : ... te r'garde pas.
Date d'inscription : 07/08/2008

Nombre de messages : 207


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Lun 16 Fév - 17:33

Il est seul.
Je rengaine le poignard, entre complètement et referme la porte.
A clé.
Depuis le début, il me promène un peu trop. Il est temps de reprendre la main.

Entre les humains, quand il n'y a ni sentiments, ni empathie, il n'y a que les rapports de force.
Et en terme de rapports de force, je m'y connais.
J'ai pu gouter à toute la palette... Du capitaine de navire ayant le droit de vie et de mort sur son équipage à celui d'esclave, chosifié par les désirs malsains de son propriétaire.
Alors, je décide assez vite de la marche à suivre.
Rééquilibrer.
La porte fermée à clé est une première étape.
Ca crée une tension.

Je m'avance lentement vers lui.
Il a échangé la capuche contre un chapeau.
J'accepte le gobelet.
Frôlement des doigts à travers le tissu des gants.

Je l'écoute, immobile tandis qu'il me fait le compte rendu de sa mission. Sobre, sans fioritures.
Il n'y a pas à dire, il est bon. Il faut juste reprendre l'initiative.
Je ne m'assois pas sur le fauteuil qu'il m'a laissé.
Non, je m'approche, négligemment, de la fenêtre.
Près de lui.
Même pas un bras de distance.
Tension encore.

Regard insistant sur la bouche tandis que je lui répond.
Sire Anno ? Le caïd des Gascogne, c'est ça ?
Pas de chance.
En même temps, un caïd, c'est très occupé. Il n'a pas du avoir le temps de s'occuper de ce coffret.

Un adolescent ?
Vraiment ?
Un geste et je lui retire son chapeau.
Mais je juge l'acte trop agressif. Comme violant une invisible barrière.
Alors je m'abstiens.
Tu te dévoileras, qui que tu sois. Bientôt.

Voyez vous, jeune.... Homme....
Un sourire.
Même si cela me revenait moins cher, je répugnerai à acheter quelque chose qui, de fait, m'appartient... Je préfère dépenser plus pour vos... services.
L'or importe peu... Il ne sert qu'à satisfaire nos envies et nos désirs... Et peu de mes désirs se monnayent...


Odeur de pluie,
Odeur de cette poussière collante si particulière à Lonedonne.
Odeur d'ardoises et de tuiles, de sang et de sueur.
Odeur de savon aussi.
Étrange, pour un jeune monte en l'air... Coquet ?

Je me retourne, exposant mon dos.
Le temps de saisir le flacon pour nous resservir.

Il ne nous reste donc plus qu'à aller récupérer ce coffret.
J'ai bien accentué le Nous.
Sourire.
Rééquilibrer.
Six

avatar

Masculin Age : 45
Gang : Les Danseurs d'Horizons
Race : Zumin
Date d'inscription : 24/01/2009

Nombre de messages : 309


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur http://desdichada.crazyfruits.net/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Lun 16 Fév - 21:13

J'ai pas aimé le tour de clé, mais je me fais fort de filer par la fenêtre avant même qu'il ai eu le temps de faire un pas, si nécessaire. Quand bien même il choperait la cape, la fermeture est volontairement fragile, pour qu'on puisse s'en débarrasser rapidement.

J'ai encore moins aimé le fait qu'il vienne me rejoindre près de la fenêtre. La différence de taille est un peu trop flagrante. J'ai l'air assez grande de loin, je fais illusion avec mes vêtements amples et les talons de mes bottes. De près... De près tout est plus difficile.

Et là, son insistance à fixer ma bouche m'horripile. Je dois lever la tête pour lui parler et la lumière de la lune est trop forte. Même si la plus grande partie de mon visage reste cachée, c'est trop net que j'ai les joues trop lisses, la mâchoire trop fine. Alors je me détourne et fais mine de fixer, pensive, la rue en contrebas.

Le "voyez-vous jeune homme"...
Là il me fait peur.
J'ai besoin de toute ma volonté pour ne pas faire un mouvement, ignorer l'allusion.
Me concentrer sur ses mots...

J'opine quand il manifeste son intention de récupérer l'objet par le biais de mon intervention. Et j'ignore délibérément toute la suite de l'information concernant ses plaisirs et ce qu'ils lui coûtent. Pas mon affaire.

Très bien...
Le coffret, vous dites ?


Je me suis retournée vers l'intérieur de la pièce.

Je croyais que seul me miroir vous intéressait... Et s'il l'avait séparé du reste ?

Le nous était bien marqué. Je cherche à comprendre la signification de son inflexion manifestement intentionnelle. Nous ? Qu'est-ce qu'il veut dire par là ? Qu'il va me filer le train tout le temps ? Qu'il veut contrôler mon travail ? Qu'il essaie de me doubler ? Je travaille très souvent seule. Je n'ai à compter que sur moi-même. Que sais-je de sa fiabilité ?

Mais la chausse-trappe était trop évidente.
Je passe à côté.
Nous verrons plus tard à éclaircir ce "nous" suspect...
Djaya

avatar

Féminin Age : 32
Race : ... te r'garde pas.
Date d'inscription : 07/08/2008

Nombre de messages : 207


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Lun 16 Fév - 23:51

Bien.
Le malaise s'installe.
L'objectif est atteint. Il n'est pas nécessaire de poursuivre.
Je remplis son verre auquel il a à peine touché.

Bon choix de vin. En même temps, c'est avec mon argent...

Oui.. uniquement le miroir m'intéresse... Peu importe le coffret et le reste...
Je reviens à sa dernière question.
S'il l'a séparé ? Ce serait un problème... mais pourquoi l'aurait-il
fait ? Ce miroir ne paye pas de mine. Il n'a de valeur que pour moi...


Je m'installe dans le fauteuil. Je sens, à sa posture, au maintien de ses épaules, qu'il est soulagé...

Mouvement de menton vers le lit, et ultime remarque :
Vous pouvez vous assoir, si vous le souhaitez...
Et vous découvrir... Messire...
.

Je sais bien qu'il n'en fera rien. Ce genre d'individu n'est que méfiance, défiance...
J'essaye d'imaginer ce que peut être leur vie, au quotidien.
Être toujours sur ses gardes. Le corps comme un arc tendu, même dans le sommeil. Ne jamais faire confiance, ne jamais partager...
Et tout ça pour quoi ? L'argent ? Mais pour quel usage ?
Étrange vie, solitude extrême.

Je relève la tête, cherchant son regard.
Je m'appelle Six.
Une preuve de confiance. Qui va probablement le gêner. Qu'il va sans doute rejeter avec dédain.
Qu'importe. Ca me semblait important, à moi.
Je passe rapidement à autre chose, avant qu'il ne m'invente un nom bidon, juste en pensant satisfaire le client.
Que proposez vous ?
Six

avatar

Masculin Age : 45
Gang : Les Danseurs d'Horizons
Race : Zumin
Date d'inscription : 24/01/2009

Nombre de messages : 309


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur http://desdichada.crazyfruits.net/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Mar 17 Fév - 0:35

Je le suis ses yeux en restant soudée à mon encadrement de fenêtre. Il se promène calmement dans la pièce, verse le vin, s'installe... Un me propose d'ôter mon chapeau et il ne fait même pas l'effort de chercher à faire passer ça pour de la courtoisie. Il me donne son nom comme si ça m'importait.

Ca le dérange.
Tout ce mystère le dérange et il se venge en cherchant à me mettre mal à l'aise.
Bien entendu, je ne bouge pas de ma fenêtre, je ne touche pas à ce chapeau, et je ne donne pas mon nom. Ni le vrai, ni un faux. Je hoche simplement la tête à l'énoncé du sien. Un salut, en quelque sorte.

Je prends une gorgée de ce vin parfumé, le savoure tout en réfléchissant. Ne pas montrer que son attitude me crispe. Rester détendue, les fesses posées sur l'appui de fenêtre, les jambes allongées devant moi.


Je propose... ma foi, le schéma classique.
Le suivre, partout, tout le temps. Observer chaque seconde de son existence. Etre là à l'instant où il mettra la main sur le miroir, et attendre le moment propice pour le lui dérober...


Réfléchir, regrouper tout ce que je sais de ce Sire Anno...

...chercher la faille, et si elle existe, l'exploiter...

J'ai parlé pour moi, la voix pensive...

... il suffit de patience, de discrétion, de minutie...
...l'audace, ce sera pour la fin...


Légers mouvement de la main pour faire tournoyer le vin doré dans le gobelet de terre... Ce reflet jaune... Il me parle d'une longue chasse à venir, d'un gibier prestigieux, d'interminables nuits de veille, et de l'excitation de la poursuite... du moment culminant où l'objet saisi, commencera la fuite...

... pas de sang ...

J'ai parlé tout haut.
Merde.

Je me détache du reflet, avec peine.
Récupérer le coup.


Sauf si vous voulez le voir mort ?...
Mais je vous avertis, c'est un rude gibier...


Es-tu de cette race sanguinaire, messire Six ?
Djaya

avatar

Féminin Age : 32
Race : ... te r'garde pas.
Date d'inscription : 07/08/2008

Nombre de messages : 207


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Mar 17 Fév - 11:17

Son attitude m'apprend au moins quelque chose.
Tout ce comportement secret, la dissimulation, la distance... Ce n'est pas seulement des gestes professionnels, c'est un mode de vie. Refuser les contacts, dédaigner, détester même, peut être..
Drôle d'individu...
Je décide de laisser tomber, malgré le malaise, malgré la curiosité.
Rapports professionnels donc.

Sa proposition me parait logique. Disons que je n'en vois pas d'autre. A moins de le congédier et d'embaucher une armée pour aller attaquer le chef des cartels....

Je vais pour mettre fin à l'entretien, en livrant mes dernières conditions quand ...

... pas de sang ...

Déclaration riche d'informations. Déjà, si c'est vraiment un homme, il est jeune au point de muer encore...
Et depuis quand un employé expose ses exigences ?
Tout ça ne colle pas avec la panoplie de l'assassin urbain.

Merci de votre avertissement. Mais je n'ai aucune raison de vouloir occire Sire Anno. Ou un quelconque Gascogne.. Techniquement, ce ne sont pas eux qui m'ont dérobé l'objet.
Techniquement, celui qui me l'a dérobé est attaché à une ancre dans le port d'Amster.
Je cherchais un voleur...ou une voleuse.... pas un assassin...

Un soupir. Pourquoi m'acharner ?
Tout ça me convient. Mais avant de se mettre d'accord sur le coût de votre prestation, j'ai une ultime exigence. Je serai là pour récupérer l'objet. Peu importe comment vous vous débrouiller.
Si cela vous convient, nous pouvons discuter de vos tarifs. Sinon...

Mouvement de menton vers le rideau gris....
Six

avatar

Masculin Age : 45
Gang : Les Danseurs d'Horizons
Race : Zumin
Date d'inscription : 24/01/2009

Nombre de messages : 309


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur http://desdichada.crazyfruits.net/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Mar 17 Fév - 12:57

Je hoche à nouveau la tête à sa réponse. Pas de mort, très bien, ça me va. Je préfère. Je n’ai aucune animosité contre les Cartels de Gascogne, et pour autant que je sache, Sire Anno ne fait pas partie de ces ignobles vendeurs de viande humaine que je hais.

Par contre sa remarque suivante me fait hausser un sourcil. Pas un assassin ? Dans quel monde crois-tu être, messire Six ? Aucun voleur ne fait de vieux os qu'il se répugne à devenir assassin quand il le faut. Je le laisse poursuivre, néanmoins, et donner la suite de ses conditions. Un petit pincement de colère entre les côtes.


Très bien, messire.
Vous payez, vous décidez.


Voix neutre, maîtrisée, juste un peu trop douce. Toujours comme ça quand ça me gagne. Certains deviennent cassants, moi c’est le contraire. Mais bien stupide celui qui se laisserait abuser.

Nous verrons dans quelle mesure votre présence risque de compliquer les choses.
Je vous avertis simplement que mes tarifs évoluent en fonction de la difficulté du travail…


Je me décolle de la fenêtre, le dos raide comme une lame.

Tant mieux si vous ne vouliez pas des services d’un assassin. Ces prestations-là coûtent les yeux de la tête.

Le sarcasme est lourd, même si la voix reste très, trop veloutée…

Dans deux jours j’aurai une idée plus précise de ce que l’opération risque de vous coûter. La somme déjà versée suffira comme première avance.
Je vous contacterai pour fixer un lieu de rendez-vous et une heure. Nous conviendrons de la suite à ce moment…


Sourire froid.

… si cela vous agrée, bien entendu.

Un coup de menton vers la porte.

Pourriez-vous la rouvrir, je vous prie ?
Je ne tiens pas à repartir par où je suis venu.


Parce que ça m’obligerait à ôter le chapeau.
De plus, tu l’ignores, mais j’ai loué la chambre qui se trouve deux portes plus loin… Pour la crédibilité de ma présence.
Il faut toujours être prêt.
Djaya

avatar

Féminin Age : 32
Race : ... te r'garde pas.
Date d'inscription : 07/08/2008

Nombre de messages : 207


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Mar 17 Fév - 15:17

Je suis agacé, mais je n'en laisse rien paraitre.
Ce ton doucereux et condescendant.
Ces professionnels hautains, ceux qui louent leurs services alors qu'ils détestent se vendre, qui vous méprisent parce qu'ils ont l'impression de se prostituer... J'ai toujours détester ça.

Je ne peux m'empêcher.
D'un ton naïf, du ton que pourrait prendre un pauvre provincial qui a besoin des talents d'un vulgaire monte en l'air :
Ah oui ? J'ai toujours cru qu'un assassin ne coutait quasi rien... Après tout, il ne faut pas de talent particulier pour fracasser un crâne à coup d'os d'ogre... Mais c'est vous l'expert... Vous qui savez...

Et toujours ce dédain parce que je paye. La détestation du client...
Je suis sûr que vous savez évaluer vos capacités à leur juste valeur... Ainsi que les difficultés que provoqueraient la présence d'un lourdeau dans vos jambes...

Tu es en train de te vendre. M'en vouloir ne changera rien à cette situation...
En tout cas, j'espère que ses talents de pisteurs sont meilleurs que ses talents de camouflage...

Je me lève, et déverrouille la porte.
J'attends de vos nouvelles.
Je me place sur le côté, pour le laisser passer.
Mouvement de bras, semblant de révérence. Comme on salue un dame.
Je vous prie....
Il va falloir qu'il... ou elle... me frôle pour sortir.
Six

avatar

Masculin Age : 45
Gang : Les Danseurs d'Horizons
Race : Zumin
Date d'inscription : 24/01/2009

Nombre de messages : 309


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur http://desdichada.crazyfruits.net/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Mar 17 Fév - 16:36

Je fulmine, mais je n'en dirai rien.
J'ai posé le gobelet sur le rebord de la fenêtre, j'avais peur de le briser tellement j'avais envie de serrer les poings.
De quel droit est-ce qu'il se permet de me juger ?
Que sait-il de ce que je fais ?
Croit-il vraiment que le meurtre me soit coutumier ?
Croit-il vraiment que quand il m'arrive de le pratiquer, ce soit à coups de fémur d'ogre ?
Crétin.

Pas un mot de tout cela ne franchit mes lèvres. Mes dents restent serrées. Autant que mes poings.

Il m'ouvre la porte avec un grand geste théâtral. L'imbécile.
Si je sors maintenant, je peux filer tout droit le vendre aux Gascons, et il ne l'ignore pas, alors pourquoi cette attitude stupide ?
Moi qui l'avais pris pour un homme intelligent et mesuré...
Un fanfaron...
Comme les autres...

Je m'applique à contrôler soigneusement chacun de mes gestes, même ma respiration. Mais ce contrôle même induite une telle rigidité dans mes traits, dans toute ma posture, qu'il ne peut que voir... Tant pis. Qu'il voie. Je m'en fous. C'est son argent que je veux, son estime, j'en ai rien à foutre. De même que son respect.

Je ramasse la lanière du sac et la passe à mon épaule. Ce faisant j'avise la petite liasse de mauvais papier sur le coin de la table. Elle ne servira probablement pas mais on se sait jamais. Je me dirige vers elle, les traits durcis, y jette un coup d'oeil. C'est bien la liste. Je la prends.


Puis-je me permettre...

Exquise courtoisie pour exquise courtoisie, messire.

Merci d'avoir pris le temps de l'établir.

Comme si c'était pas pour toi en fin de compte.

A très bientôt messire.

Et je lui passe à ras des pieds, le regard braqué droit devant.
Une fois dans le couloir, je m'éloigne sans attendre.
Sans me retourner.

Djaya

avatar

Féminin Age : 32
Race : ... te r'garde pas.
Date d'inscription : 07/08/2008

Nombre de messages : 207


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   Mar 17 Fév - 19:04

Là, pour le coup, je l'ai braqué...
Tout son maintien traduit la rage froide.
Mais parfaitement contrôlée, il faut l'admettre.

Et ça ne me satisfait même pas...
Elle m'a énervé..ou Il... Peu importe.
J'ai répondu. Et à mon tour je l'ai blessé.
Et ? Quel gain dans tout ça ? Rien.
Gout amer soudainement dans la bouche... Rien n'est simple dans cette ville.

Je le laisse passer, sans un mot.
Avant de refermer la porte, alors qu'il a déjà parcouru la moitié du palier, la nuque raide et les épaules rigides, quand même, je ne peux m'empêcher :
Dîtes...
Mon intention première était de lui dire: Vous êtes une femme. Je le sais. Et ça ne me dérange pas.
Mais je crains de la braquer encore plus, de l'avoir percer ainsi à jour... Surtout que je ne suis pas sûr à 100%... Pas encore...

Alors, avant qu'il, qu'elle, ne se retourne, je lâche très vite :

Je vous ai froissé...
Veuillez m'excuser.
A bientôt.


Et je referme la porte.
Il va prendre ça pour de la faiblesse.
Rien à foutre.

Chapitre 2
Six

avatar

Masculin Age : 45
Gang : Les Danseurs d'Horizons
Race : Zumin
Date d'inscription : 24/01/2009

Nombre de messages : 309


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur http://desdichada.crazyfruits.net/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre   

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

L'eau et le feu /Chapitre 1 : La rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë ::  :: Bibliothèque :: Munuroë V1 :: Un pas après l’autre, une histoire s’écrit... - RP :: Sur les pavés de Lonedonne -