AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Mar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Mar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» Postulation pour la béta
Ven 31 Aoû - 12:14 par Themis

» salle @
Lun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Lun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Dim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Sam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Sam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Ven 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Ven 26 Mar - 13:01 par Une alienette


 

 Rareté sur les pavés de LoneDonne

Message Auteur
MessageSujet: Rareté sur les pavés de LoneDonne   Mer 18 Fév - 16:40

C’était l’un de ces après-midi triste de la fin de l’hiver. Le printemps encore timide ne pointait pas vraiment le bout de son nez, mais le froid rigoureux de l’hiver n’était déjà plus là. Les rayons timides du pâle soleil perçaient de temps à autres les nuages gris, et réchauffait l’atmosphère. Assise à une table à l’intérieur d’un salon de thé, Llewella sirotait sa tasse tout en dévisageant les clients qui affluaient à cette heure. Elle n’attendait personne, mais on ne sait jamais…le hasard des rencontres peut être vraiment enrichissant.

Elle reposa délicatement sa tasse sur la soucoupe de porcelaine, puis porta à la commissure de ses lèvres carmin une serviette blanche. Elle repoussa une mèche de ses longs cheveux d’ébène derrière son oreille, tout en offrant un sourire à un jeune garçon qui la dévisageait depuis un petit moment, puis se leva pour prendre la direction de la sortie avec un simple signe de la tête au tenancier de l’établissement pour lui dire "au revoir". Il la reverrait prochainement, demain pour être précis ; car tous les jours, la sylpheline venait prendre un peu de repos, dans ce lieu où embaumaient les fragrances florales des différents thés et des bouquets fraîchement cueillis.

Elle referma la porte délicatement, puis sortit son ombrelle de dentelle rose, parfaitement assortie à la tenue rose pastel qu’elle portait aujourd’hui. Une longue robe, qui cachait ses bottes noires, et dont le bustier bordé de dentelle, et parfaitement échancré offrait à la vue de tous, la blancheur de l’épiderme de la jeune femme. Elle avait jeté négligemment sur ses épaules une capeline de velours pourpre, les pans retenus à la naissance de son cou par une fibule d’argent. L’air n’était pas froid, elle n’avait donc pas besoin de se couvrir à l’excès, ce qui lui permettait d’offrir à qui voulait le voir, un divin spectacle.

La jeune femme paradait, elle savait qu’elle était l’objet de convoitise et de jalousie…Elle aimait ça, elle ne demandait que ça…C’était un vrai délice de sentir les regards se retourner à sa vue, et la suivre quelques instants. Elle était un rayon de soleil dans la morne journée de bien des hommes, et elle s’en réjouissait.

De sa main gantée, elle salua une de ses connaissances, tout en souriant, cependant elle continua son chemin, son travail l’attendait. Encore quelques pas et elle serait de retour dans le repère du gang…encore quelques pas, et elle devrait se mettre à l’ouvrage, encore quelques pas…
Llewella

avatar

Féminin Age : 32
Gang : Varanasi
Race : sylpheline
Date d'inscription : 17/01/2009

Nombre de messages : 11


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rareté sur les pavés de LoneDonne   Mer 18 Fév - 18:45

Restée a l’ombre d’un arbre sur un banc de parc, La Nhess voit passé la Llewella qui se pavane
fièrement . Y’a pas à dire elle a beau etre miniscule celle-la, elle a du
panache. C’est vrai quoi , même pour une sylpheline , elle est petite. Ayant vérifier
toutes les bourses des passants, se gelant un peu les petons, se demande si le
pécule de la jolie est mieux. Déjà , aller au salon de thé tous les jours ,
faut du revenu hein! S’approche en doux bruissement d’ailes , ne voulant pas cacher sa venue. Elle s’ennuie
un brin , mieux vaut prendre le temps de parler une peu ..Ils le disent tous le
temps c’est de l’argent..alors..





Bonjour toi! Belle journée? Qu’est-ce
que tu fais de bon aujourd’hui, j’ai entendu dire que tu avais quitté le club?






Banal , mais bon rien ne vaut le classisime parfois … Et
puis peut etre lui demander ou elle a pris sa tenue… Notre nhess aimes bien
rever de beaux vetements , de belle coiffure et de bijoux distingués. Mais bon
la réalité parfois, elle nous aide pas mal à rêver. Enroulée dans sa cape d’homme,
elle se sent un peu ridicule, a coté de l’incarnation de la féminité sylphe.
Nhess

avatar

Féminin Age : 108
Gang : Satimbanques
Race : Sylpheline
Date d'inscription : 17/12/2008

Nombre de messages : 396


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rareté sur les pavés de LoneDonne   Mer 18 Fév - 22:04

Je lève le nez de mon cadavre encore fumant. Il avait la bourse vide en plus de ça! Quel gâchis! Le bifton grillé, c'est une saveur raffinée! D'un goût... exquis.

Exquis oui. Pas comme cette... C'est quoi ce truc à fanfreluche qui vient de sortir du salon de thé d'à côté? Ca sent le thé... (Normal.) Mais l'ombrelle, la robe en dentelle, le décolleté de mijaurée?
Pour le coup, j'en reste bouche-bée. Elle salue, elle se pavane...
Si Odieu voyait ça! Une pichenette et je l'écrabouille cette donzelle en dentelles!

Tiens. Une autre, plus modeste qui se met à lui taper la causette.
C'est bizarre. On dirait qu'elles l'ont fait exprès... d'être le contraire l'une de l'autre. Sauf peut-être niveau taille. Mais bon. Le reste, c'est vraiment l'opposé. C'est comique d'ailleurs.
J'esquisse un sourire, et je m'approche.
Histoire de... Pour voir si ces greluches vont se mettre à causer jupons et dentelles ou si c'est juste un air qu'elles se donnent.

Un pas. Deux pas.
Déjà la tonne de parfum qu'elle a du mettre le matin même me saute à la gorge, m'agresse. Pourtant niveau odeur, on peut pas dire que je sois une petite nature. Se farcir du cadavre grillé toute la journée, ça vous endurcit l'odorat, mais là! C'est la grande classeuh! Enfin, quand je dis "grande", façon de parler hein.
Cette... (naine à ailes?) pue. Et ça, n'importe qui pourrait vous l'dire.

Dites...
Euh pardon mamz'elle, simple question à poser à votre... amie(?)


Regard goguenard vers l'autre.
Condescendant vers l'objet de mon questionnement.

Vous êtes tombée dans vot' flacon de parfum?!
Piping

avatar

Féminin Age : 26
Race : Fantôme...
Date d'inscription : 28/07/2008

Nombre de messages : 456


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rareté sur les pavés de LoneDonne   Jeu 19 Fév - 17:14

Elle sursauta quand elle entendit la voix de Nhess. Elle tourna vers la nouvelle venue, et d’un mouvement de la tête et aidé d’un sourire, la sylpheline la salua.

« Bonjour Nhess, comment vous portez-vous ? Oui, une ravissante journée, la venue du soleil réchauffe les cœurs engourdis par les frimas de l’hiver…encore quelques jours, et nous verrons la nature reprendre un peu de couleurs. »

Llewella lui sourit de nouveau, puis prit soin de répondre à la question de la sylpheline aventureuse.

« Oui…vos informateurs disent vrais…je ne fais plus parti du club. Depuis…. »

Elle porta sa main gantée vers son menton et leva les yeux vers le ciel pour se remémorer depuis combien de jours, elle avait annoncé à Mike son attention de refuser la signature du contrat, puis son regard revint sur son interlocutrice.


« Sept… oui, sept jours…Mais ne vous inquiétez pas de mon sort…je ne suis pas la plus à plaindre de ce monde. »

Elle eut un petit rire. L’idée qu’il y avait encore quelque temps, elle était prête à signer un contrat avec Mike, afin de gagner quelques biftons en s'exhibant puis sa bonne situation désormais l’amusait. Le Destin, ou les Dieux avaient été généreux avec elle, mais pour combien de temps ?

« Et vous Nhess ? Toujours en quête du grand Amour ? »

La jeune femme n’eut pas le temps de répondre qu’une autre demoiselle fit son apparition. Elle paraissait incommodé par quelque chose. Llewella la regarda d’un air surpris, quand l’objet de son embarras fut mis en lumière par ces paroles d’enfant des rues, à l’accent si particulier.
Ces mots résonnèrent longuement dans l’esprit de Llewella… « Tombée dans vot' flacon de parfum ». Elle dévisagea la jeune arrivante, certes elle se montrait très impolie, mais cette remarque que la jeune humaine avait proférée n’était pas des plus courtoises qui soit. Elle la quitta du regard, fixant un arbre dont les branches nues jouaient avec le vent qui s’était levé. Elle lui répondit sur un ton calme et posé, malgré la rage qui la faisait bouillir intérieurement d’apprendre les bonnes manières à cette enfant.


« Excusez-moi….je ne pense pas être tombé dans un flacon de parfum, d'ailleurs je n'utilise pas ce genre d'artifices. Je ne fais pas partir de cette aristocratie qui se parfume à outrance pour dissimuler son manque d'hygiène; vous faites erreur sur ma personne. Il faut apprendre à regarder plus loin que le bout de son nez !
Mais ceci dit..avez-vous un problème d’odorat ? …Je le pense... ce doit être les effluves de plantes et de fleurs que je manipule pour en faire des décoctions qui indispose votre nez… Ce qui ne doit pas être si dérangeant puisque vous êtes la première à me faire la remarque… Faites-vous partie de ces "nez" dont la moindre note florale un peu forte dérange? Ces personnes qui sont capables de mémoriser et de recomposer les plus beaux parfums, qui s’adaptent à la personnalité mais surtout à la peau de chaque être ? »


Elle posa de nouveau son regard sur elle.

« Si c’est le cas, j’aimerais voir votre orgue…j’en ai entendu parler, cependant je n’en ai jamais eu l’occasion d’en voir…Et peut-être m’apprendriez-vous à composer comme une musicienne, sur les touches des différentes fragrances offertes à nous, dans ce monde ? »

Llewella croisa les bras, et dévisagea une nouvelle fois, l’impertinente humaine.

« Vous cachez bien votre jeu dans tous les cas….Qui pourrait croire que vous êtes un « nez » dans cet accoutrement ! Vraiment, LoneDonne regorge de surprise ! »
Llewella

avatar

Féminin Age : 32
Gang : Varanasi
Race : sylpheline
Date d'inscription : 17/01/2009

Nombre de messages : 11


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rareté sur les pavés de LoneDonne   Ven 20 Fév - 8:22

« Bonjour
Nhess, comment vous portez-vous ? Oui, une ravissante journée, la venue
du soleil réchauffe les cœurs engourdis par les frimas de
l’hiver…encore quelques jours, et nous verrons la nature reprendre un
peu de couleurs. »


han ..euh , quoi ? ah oui, fait beau!

Je regarde autour ,pas d'autre Nhess, c'bien à moi qu'elle parle... poétiquement.. dis donc...C'est sire Anno qui est contagieux ou le soleil qui chauffe les neurones? Je lui ai souvent parlé , a cette dame, mais je n'ai jamais remarqué ce verbillage fleuri avant...
Et elle pose en plus .. et bah! je suis pas aux sylphelines moi!!

Du grand... non....de l'amour vrai..si. en fait non. J'ai un compagnon qui m'aime malgré mes doutes et mes miseres , et il m'apprend lentement a l'aimer pour ce qu'il est...


la voila , elle ne m'ecoute plus, sa silhouette qui se tourne vers ..oh merde!

Et ben v'là la tueuse qui approche..ma tueuse en tout cas..mouvement de recul incontrolable..regard rapide me demandant si elle va viser a Llewela ou bien moi!

Dites...
Euh pardon mamz'elle, simple question à poser à votre... amie(?)



Et yes! pas moi. Plus, elle semble calme aujourd'hui, elle doit avoir eu son lot de cadavre...ellesent drôle , mais moi , je ne vais pas lui dire. OH que non! J'l'ui fais signe d'agréer...me cachant le bas du visage dans la chevelure vaguelante. Ca augure bien! Comme on dit chez les sylphes du nord-ouest! On va voir si même à sa taille elle, peut trouver agrément a avoir la sorciere, je cede d'insticnt du pavé
Nhess

avatar

Féminin Age : 108
Gang : Satimbanques
Race : Sylpheline
Date d'inscription : 17/12/2008

Nombre de messages : 396


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rareté sur les pavés de LoneDonne   

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

Rareté sur les pavés de LoneDonne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë ::  :: Bibliothèque :: Munuroë V1 :: Un pas après l’autre, une histoire s’écrit... - RP :: Sur les pavés de Lonedonne -