AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Rire d'enfant Icon_minitimeMar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Rire d'enfant Icon_minitimeMar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» Postulation pour la béta
Rire d'enfant Icon_minitimeVen 31 Aoû - 12:14 par Themis

» salle @
Rire d'enfant Icon_minitimeLun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Rire d'enfant Icon_minitimeLun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Rire d'enfant Icon_minitimeDim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Rire d'enfant Icon_minitimeSam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Rire d'enfant Icon_minitimeSam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Rire d'enfant Icon_minitimeVen 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Rire d'enfant Icon_minitimeVen 26 Mar - 13:01 par Une alienette


 

 Rire d'enfant

Message Auteur
MessageSujet: Rire d'enfant [Rp réservé]   Rire d'enfant Icon_minitimeMer 18 Fév - 18:26

Chut...

Il ne faut pas qu'ils me voient... S'il vous plait, le temps que je passe, regardez ailleurs... Vous pouvez même faire semblant de ne pas me voir, mais... Chut... Laissez moi au moins se plaisir là, penser que personne ne me voit.
Laissez moi sortir de ce lieu, il y a trop de bruit encore pour mes oreilles, trop d'odeur...

Mais vous n'écoutez pas, car vous ne savez qu'entendre ceux qui parlent à voix haute, les autres, ceux qui parlent avec les yeux, avec le corps, vous ne savez pas les écouter.

Je ne suis pas muette, je parle seulement lorsque je ne peux, ou ne veux, faire autrement. Lorsque je sais que les mots qui s'échapperont de mes lèvres seront compris, dans tous leurs sens.

Les mots sont beaux, plus encore lorsque nous savons les lier entre eux d'une manière bien particulière.

Et il y a les mots que l'on offre...

Comme les sourires, le rire, un baiser, une main... Il y a tant de choses si simples à offrir. Oui si simples, elles semblent si simples à tous ces gens, qu'ils n'en comprennent plus, bien souvent la beauté, beauté simple, qui parfois nous fait vibrer...


Et vous, vous qui vous tenez là, vous qui parlez fort, riez à gorge déployée, pourquoi ne pas m'offrir quelque chose, là, maintenant. Je ne demande rien, juste que vous fassiez semblant de ne pas me voir...

Mais vous ne comprenez pas, et, tandis que je m'avance sans faire le moins de bruit possible, l'un d'entre vous tourne la tête vers moi, et me dévisage.

Je m'empourpre, baisse les yeux, recule précipitamment. Je sens encore ces yeux sur moi tandis que mon dos rencontre une chaise. Je manque tomber, me rattrape et me détourne puis me mets à courir tout là-haut, le plus haut possible dans cette auberge, un endroit où il y a moins de monde...

J'ai l'impression que tous les regards sont sur moi, que certains me suivent. Alors je cours plus vite, je grimpe les marches, parfois à quatre pattes, quand j'en rate une. Ma respiration est hachée.

Enfin je me laisse tomber à terre, devant une cheminée. Il faut que je me calme, afin de réfléchir à un moyen de sortir...

Bientôt leurs regards ne me feront plus rien.


Dernière édition par Estendra le Jeu 28 Mai - 21:51, édité 1 fois
Estendra

Estendra

Féminin Age : 28
Gang : ...
Race : Fantôme de la Cour
Date d'inscription : 01/02/2009

Nombre de messages : 302


Feuille de personnage
Caractère:

Rire d'enfant Vide
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rire d'enfant   Rire d'enfant Icon_minitimeJeu 19 Fév - 22:28

Ma main est serrée sur la petite clé que j'ai reçu en échange de quelques biftons. Je me demande quelle porte elle peut bien ouvrir.
N'osant redescendre, affronter à nouveau ces regards parfois pleins de haine, de pitié, ces regards de haut, ou parfois ces simples regards, avec une petite flamme de douceur ; je reste là, devant cette cheminé, à observer la clé.

Je tourne entre mes doigts la petite clé, puis me lève.

Oublié cet affolement pour de simples regards, quelque chose se répand étrangement en moi. Une sorte de force que j'aurais aimé avoir pour sortir d'ici par la porte...

Une petite musique trotte dans ma tête tandis que je me dirige vers la première porte à ma portée. J'essaie d'insérer la clé, n'y arrive pas et passe à la suivante.

Les portes se succèdent, aucune ne s'ouvre, et je continue. Peut-être cette clé n'ouvre-t-elle aucune de ces portes ?


Mes pensées s'envolent tandis que ma main guide maintenant automatiquement la clé vers chaque serrure. Qu'est-ce qu'une clé peut ouvrir à par une porte ?
Et que trouve-t-on derrière chaque porte ? Y a-t-il les même choses une fois ouverte ?

La clé rencontre une nouvelle serrure.

Et si une clé pouvait nous permettre d'ouvrir des royaumes plus beaux les uns des autres et auxquels nous n'aurions jamais pensé ?

Elle y rentre, ayant trouvé sa place, enfin.


Je respire un peu plus vite, un peu plus fort. Et j'imagine ce que je vais trouver là, lorsque j'aurais tourné la clé dans la serrure, et que j'aurais poussé la porte.

Mes paupières se ferment, ma main toujours sur la clé, je me laisse emporter.
Maintenant que je sais faire ça, que je sais rêver...

La clé tourne doucement.

Une plaine, l'herbe verte dansant sous la douce caresse du vent, une odeur de fleur m'entourant, venant voleter à mes narines...

Ou bien des pavés froids sous mes pieds, mais des sourires plein le cœur, la lune au dessus de moi, des bruits de pas, des rires, des chants...

Une petite poussée de la paume de la main et la porte s'ouvre.

Peut-être...
J'ouvre les paupières et une chose de saute aux yeux.
Une fenêtre, ouverte sur le monde.

Je ferme la porte derrière moi, ayant au préalable ôté la clé de la serrure. Je m'approche de la fenêtre, ouvre les rideaux puis la fenêtre. Le vent s'engouffre, fait voleter un instant mes cheveux.

Me tournant précipitamment vers la porte, je la ferme avec la clé, et laisse celle-ci dans la serrure. Je reviens ensuite près de la fenêtre, ne m'occupant pas du reste de la chambre.

Je passe la tête par l'ouverture, ferme les yeux, et respire longuement. Lorsque je les rouvre, j'observe attentivement ce qui m'entoure.

Des toits... La rue un peu plus loin. Le bruit de celle-ci, mais il semble différent d'ici...

Et un rire.
Estendra

Estendra

Féminin Age : 28
Gang : ...
Race : Fantôme de la Cour
Date d'inscription : 01/02/2009

Nombre de messages : 302


Feuille de personnage
Caractère:

Rire d'enfant Vide
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rire d'enfant   Rire d'enfant Icon_minitimeDim 22 Fév - 20:23

Un rire.
Clair.
Qui semble courir sur les toits alentours, m'envelopper,
me caresser, et s'éloigner de moi, comme s'il voulait que je le suive...

Un rire beau.

Un rire d'enfant...

Alors je regarde autour de moi avec une attention toute particulière.
Le rire revient à mes oreilles, et semble venir d'en haut.

Je lève la tête, regarde le ciel, comme si je m'attendais à y voir l'auteur de ce rire, mais ne trouve rien...

-C'est moi que vous cherchez ?

Sursaut.

Voix guillerette, encore et toujours au dessus de moi.
Mais où est-il ?

Je sens quelque chose sur mes cheveux, et je sursaute à nouveau.
Je porte ma main sur ma tête, et tombe sur une autre, une petite menotte, toute chaude qui s'échappe tandis qu'à nouveau s'élève dans les airs un rire clair.

-Venez ! Suivez moi !

Et le rire s'éloigne ainsi que des pas sur le toit.
Sans hésiter je grimpe sur le bord de la fenêtre, ne m'occupant pas le moins du monde de ce qu'il y a en bas. Où est-il ? Comment le rejoindre ?
Je grimpe, suis le rire.
Je ne m'occupe que de ça, retrouver le rire.

-Vous grimpez mieux que j'le pensais !

Sa petite menotte se tend vers moi.

-Moi c'est Dagan !
Estendra

Estendra

Féminin Age : 28
Gang : ...
Race : Fantôme de la Cour
Date d'inscription : 01/02/2009

Nombre de messages : 302


Feuille de personnage
Caractère:

Rire d'enfant Vide
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rire d'enfant   Rire d'enfant Icon_minitimeDim 22 Fév - 22:23

Dagan...

Son prénom semble trouver échos en moi.

Dagan, Dagan, Dagan, Dagan, Dagan...

Il semble crier en moi.
De plus en plus faiblement, pour ensuite devenir un murmure.

Dagan.
Un petit bout d'homme, plus petit que moi. Oh, pas de beaucoup, il m'arrive un peu plus bas que les épaules. Cheveux roux, en bataille sur sa tête. Une bouille de gamin, avec encore quelques rondeurs d'enfances, quelques taches de rousseurs, un grand sourire qui dévoile une fossette, deux grands yeux couleurs noisettes, et si brillants !
Un morceau de bois à la main, l'autre tendue vers moi, une chemise verte effilochée aux manches, un pantalon orange abimé, des godasses trouées.
Et deux grands yeux brillants.

Un joli p'tit gars.

Je pose mes yeux sur la main tendue, petite, potelée, un peu sale. J'y glisse la mienne et serre doucement.

Je murmure que je suis ravie de le rencontrer et ses yeux s'illuminent plus encore.

-Z'êtes qui vous ?

La question me prend au dépourvu, mais je ne me laisse pas le temps de réfléchir, les mots seront plus justes si je les laisse s'écouler de ma bouche, sans y penser.

-Je suis une jeune femme attirée sur les toits de la ville par un rire d'enfant. Je suis une jeune femme en quête d'un prénom.

Il réfléchit un moment à mes paroles, ses sourcils froncés et la langue pointant légèrement de sa bouche. Je trouvais sa mine marrante. Puis il retrouva un visage souriant.

-Vous allez avoir besoin d'un chevalier servant dans votre quête ! Dans toutes les histoires de quête que ma maman me raconte avant de m'endormir il y a un chevalier servant qui fait tout pour aider la jolie princesse !
Oh s'il-vous-plait s'il-vous-plait ! Laissez moi être vot' chevalier servant !


La mine interloquée, je regardais ce petit bonhomme. Mes yeux brillèrent et je passais ma main dans ses cheveux pour les ébouriffer.

-Bien, par les pouvoirs qui m'ont été donné, je vous nomme chevalier servant de moi-même, Sieur Dagan !


La grimace apparut sur son visage au moment où j'ébouriffais ses cheveux disparut subitement tandis qu'il prenait l'air le plus humble qu'il possédait.

-Je vous servirais jusqu'à la mort ! C'est ce qu'ils disent dans les livres !
Par quoi on commence dites ?

Je me mis à réfléchir à ses paroles. Oui, que faisons-nous maintenant ?

-Apprends moi à marcher sur les toits sans tomber, à me mouvoir telle une ombre, une plume...
Estendra

Estendra

Féminin Age : 28
Gang : ...
Race : Fantôme de la Cour
Date d'inscription : 01/02/2009

Nombre de messages : 302


Feuille de personnage
Caractère:

Rire d'enfant Vide
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rire d'enfant   Rire d'enfant Icon_minitimeLun 23 Fév - 21:18

Pas plus surpris que cela par ma demande, Dagan me fait signe de le suivre. Tout en marchant sur le toit il m'explique diverses choses qui lui semblent des plus importantes.

-Mais la pratique c'est mieux !


Ainsi il me montre, commençant à courir sur les toits, ses pieds faisant le moins de bruit possible malgré ses godasses trouées et cloutées pour retenir la semelle. Je le suis, courant à mon tour, me faisant plus légère encore à chaque fois que je pose mon pied sur les tuiles.
Soudain je le vois s'envoler, pour atterrir par une pirouette sur un toit un peu plus loin. Il se redresse vivement, se tourne vers moi, ouvre les bras et s'incline, fier de lui et de son petit effet.

Pour ma part, je m'arrête brusquement au bord du toit sur lequel je me trouve, et observe le sol, en bas...

Vivement j'esquisse deux pas pour m'en éloigner tandis que Dagan éclate de rire. Il me dit alors qu'il valait mieux éviter de regarder en bas.

Hum... Il aurait tout de même pu me le préciser un peu plus tôt.

-Et comment je te rejoins ?

Son rire résonne plus fortement encore.

-Tu voles !

Et il s'éloigne, me regardant.
Je déglutis et recule encore.
Mes yeux se ferment tandis que j'inspire profondément. Ce ne devait pas être bien difficile allons !

Bien déterminée à y arriver, je recule encore, prend de l'élan, et m'élance dans les airs. La sensation est étrange, incroyable.
Un peu déroutante.
J'avais tellement pensé au saut qu'il ne m'était absolument pas venu à l'esprit qu'il y avait aussi un atterrissage...
L'autre toit se rapproche dangereusement, et je commence à paniquer. Mes yeux se ferment et je me prépare au choc tandis que Dagan cri je ne sais quoi.

J'arrive à plat ventre sur le sol.
Un gémissement de douleur s'échappe de mes lèvres. Pendant un moment je ne bouge plus puis, sentant la main de Dagan sur ma joue, je m'oblige à me tourner.

-Hum... Z'inquiètez pas, la prochaine fois vous vous en sortirez mieux !


Je lui jete un petit regard puis soupire.
Me relevant, j'observe mon corps meurtri en plusieurs endroit. Un peu de sang parfois, mais je n'allais pas mourir de ces éraflures.

Je me force à me relever.

-On recommence.


Un brin étonné que je veuille déjà repartir, sûrement pour m'étaler à nouveau... Dagan hoche la tête et m'entraine, un endroit moins dur qu'il dit... Plus près du sol aussi, au cas où je ne saute pas assez loin...

Encourageant, vraiment.

Et nous recommençons, nous sautons, nous courrons, nous grimpons.

"Une plume"

C'est ce qu'Il avait dit...
En ce moment même j'ai l'impression d'être tout sauf une plume. Mon corps me fait mal tant il est meurtris et fatigué après cette folle journée.

Je passe ma main sur mon visage et grimace. Du bout des doigts, je touche doucement ma pommette droite. Elle me fait mal, Dagan y porte son regard, fait une petite mine tout en observant le reste de mon corps.

-J'suis désolé m'dame...


Je lui propose de venir manger un morceau avec moi, mais encore il s'excuse.

-Ma mère m'dame... Faut qu'j'sois à l'heure aux repas, s'tout qu'elle veut..


Alors je le regarde partir, j'agite ma main tandis qu'il me promet qu'il reviendra me voir et, lorsqu'il disparait de ma vue, je me traine sur le bord d'un toit, m'assoie, me repose...
Estendra

Estendra

Féminin Age : 28
Gang : ...
Race : Fantôme de la Cour
Date d'inscription : 01/02/2009

Nombre de messages : 302


Feuille de personnage
Caractère:

Rire d'enfant Vide
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rire d'enfant   Rire d'enfant Icon_minitimeLun 9 Mar - 23:40

Et je suis là, sur ce toit, et j'attends. Je l'attends Lui. Lui, l'enfant fou, mon guide bossu, le poète funambule. Je l'attends Lui, alors que je me doute qu'il ne viendra pas. Comment peut-il venir me rejoindre ici, alors qu'il ne sait ni où je me trouve, ni que je l'attends...
Je balance mes jambes dans le vide, tout en me demandant si Dagan pourra revenir.

Et je suis là, sur ce toit, l'attendant Lui, balançant mes jambes dans le vide, et tandis que je rêve, mon corps se rappelle à moi. J'ai mal, mal partout, au visage, aux mains ( ensanglantées ), aux bras ( pas mieux ), au ventre ( peut-être pire ? ), aux jambes ( écorchées, beaucoup ), aux pieds ( en bien piètre état )...

Et je suis là, sur ce toit, l'attendant Lui, et me demandant comment j'ai bien pu oublier ainsi mon corps, à sauter ainsi de toit en toit, à tomber, beaucoup, énormément, trop, sans personne pour me rattraper. Je dois être bien plus mauvaise que je ne le pensais.

Et je suis là, sur ce toit, l'attendant Lui, et je ne serais jamais une plume.

Il se met à pleuvoir. Les gouttes de pluies se mêlent à mes larmes. Tout ça pour une plume ! Je peux bien être autre chose... Je me recule, me recroqueville sur moi-même, bras autour de mes genoux remontés contre ma poitrine. Je tremble un peu aussi.

Et je suis là... Sur ce toit... L'attendant Lui... Et je pleure...
Estendra

Estendra

Féminin Age : 28
Gang : ...
Race : Fantôme de la Cour
Date d'inscription : 01/02/2009

Nombre de messages : 302


Feuille de personnage
Caractère:

Rire d'enfant Vide
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rire d'enfant   Rire d'enfant Icon_minitimeLun 16 Mar - 21:20

Viens, prends ma main, ne pleure plus. On ne devrait pleurer que des larmes de joie. Viens, lève toi, oublie encore un peu ta douleur,
sèches tes larmes et souris moi. Tu vois comme ma main est chaude dans la tienne ?


Tu dois avoir faim. Alors viens, je te donnerais un peu de mon pain, et si tu veux, je pourrais même te prêter un coin de mon lit, pour un soir
ou plus, en attendant que tu trouves ton endroit à toi.


Viens, n'ai pas peur de tomber. Je sais que tu y arriveras, peu importe le temps qu'il te faudra, viens, je t'apprendrais à sauter de toit en toit. Aujourd'hui tu t'es faite mal, comme je me suis fait mal moi aussi, les premières fois. Mais regarde ! Regarde ! Je suis là, et je ne me fais presque plus mal. Tu verras, toi aussi tu n'auras presque plus mal.

Alors viens, je vais te montrer.


Dernière édition par Dagan le Lun 16 Mar - 23:39, édité 1 fois
Dagan

Dagan

Masculin Age : 28
Race : Zumain
Date d'inscription : 16/03/2009

Nombre de messages : 16


Rire d'enfant Vide
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rire d'enfant   Rire d'enfant Icon_minitimeLun 16 Mar - 23:11

Il est revenu finalement. Et il a raison, sa petite main est toute chaude dans la mienne. Je le suis sans mot dire, la fatigue tombe sur mes épaules. J'ai du mal à garder les yeux ouverts et pourtant il faudrait, ne suis-je pas sur un toit, le moindre faux pas ne peut-il pas me faire tomber ?

Je le laisse me guider. Il semble prendre des chemins plus facile, comme s'il savait ma fatigue.
Où qu'il m'emmène, je n'ai qu'une hâte, m'y trouver.

Il a une jolie voix Dagan, une voix apaisante.

Puis le silence, seulement interrompu par nos pas, puis par ma voix, faible, si faible, que je me demande s'il l'entend.


-J'ai sommeil...

On dirait une petite fille qui se plaint.
Estendra

Estendra

Féminin Age : 28
Gang : ...
Race : Fantôme de la Cour
Date d'inscription : 01/02/2009

Nombre de messages : 302


Feuille de personnage
Caractère:

Rire d'enfant Vide
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rire d'enfant   Rire d'enfant Icon_minitime

Contenu sponsorisé




Rire d'enfant Vide
Revenir en haut Aller en bas
 

Rire d'enfant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë ::  :: Bibliothèque :: Munuroë V1 :: Un pas après l’autre, une histoire s’écrit... - RP :: Sur les pavés de Lonedonne -