AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Mar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Mar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» salle @
Lun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Lun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Dim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Sam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Sam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Ven 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Ven 26 Mar - 13:01 par Une alienette

» la salle sous la trappe
Ven 26 Mar - 12:49 par Une alienette


 

 La dure loi de Lonedonne.

Message Auteur
MessageSujet: La dure loi de Lonedonne.   Lun 28 Juil - 12:31

Paf, plof, boum, clang, bing, pomp!
Les quatre fers en l'air au milieu d'un immonde tas de rats puants et de poubelles débordantes! Qu'est-ce que c'est qu'ce pays de fous? Et pi, ça court de partout ces sales bestioles là! Aïeuh! Un satané gros tas fumant et puant qui vient de planter ces sales dents pas très très propre dans mon derrière! Maieuh, j'vous permet pas! C'est pas les dents qu'on met ici, c'est les mains, mais comme z'en avez pas aller donc voir ailleurs si j'y suis.
Et moi de lui assener un violent coup de poing sur le crâne, parce que malheureusement j'ai rien d'autres sous la main. Nouveau cri de douleur; c'est que ça a la caboche en béton ces bestioles là, pinaiseuh!

Pfiou. Enfin réussis à calmer ce truc sur pattes.
Bon, donc je suis où là. Lonedonne, c'est ça, cette ville à rats, et à poubelles éventrées? Ah...

Yahou! Mais c'est le pied, y a des gens partout! Des tartines moisies, des fesses à palper sans avoir l'air d'y toucher, de l'innocence à tous les coins de rues, des magasins de fringues super trop classeuh, et pi oh une gentille madame toute laide, toute boursouflée, toute maquillée, toute...

Ouh, des n'anges, des étoiles, l'Eden. Serais-je au paradis?
Piping

avatar

Féminin Age : 26
Race : Fantôme...
Date d'inscription : 28/07/2008

Nombre de messages : 456


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La dure loi de Lonedonne.   Lun 28 Juil - 12:32

Ah ben voui, Mado avait bien fait son travail. Un coup de sac à main bien placé, et paf, j'm'étais retrouvé au Paradis en moins d'deux, et pour redescendre sur Munuroë, hein, et ben, euh, et ben rien.
Mais Mado m'y a pas repris deux fois! Ah ça non, son sac à main elle ira l'assener sur d'autres têtes que la mienne. Maintenant quand je la vois (parce qu'on la voit de loin Mado quand même), je change de trottoir. Et qu'on me traite pas de froussarde ou je n'sais quoi. Mado, pour sûr, elle intéresse sans doute les hommes, mais pour moi qui n'connaît que son sac à main, forcément, z'en conviendrez, bouh, je fuis...

Bref, mais Lonnedone, c'est bien plus dangeureux qu'il n'y paraît, si, si.
Même que les poubelles ça fait mal aussi, elle vous jette des détritus dans la tronche. Y aurait presque que les tartines de gentilles quoi, si elle dégageait pas cette odeur immonde. M'enfin, on peut toujours se satisfaire d'une tartine qui pue, quand à côté on a des poubelles balançeuse de détritus, quoi.

Mais alors maintenant, un truc que je connais par coeur! C'est le Paradis, et au moins cet endroit à la classeuh. Moi j'l'adore, vive le Paradis!
Piping

avatar

Féminin Age : 26
Race : Fantôme...
Date d'inscription : 28/07/2008

Nombre de messages : 456


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La dure loi de Lonedonne.   Lun 28 Juil - 12:33

Pfiou, c'te genre de journée, c'est le genre que j'aime, vraiment, vraiment, vraiment beaucoup. Ben voui, le genre de journée pour lequel j'ai quitté ma campagne, ma ferme, mes vaches et mes poulets, la vie intrépide dans Lonnedone la Flamboyante. (Enfin, bon, j'avais ni vache, ni poulet, ni ferme avant, j'avais juste une chambre de bonne dans un trou paumé, où j'me faisais passé sur le corps par un paquet de fermiers qui n'trouvaient plus ce qu'ils cherchaient dans leur propre lit. Bandes de rustres! M'enfin ces rustres m'ont quand même offert grâce à leurs bourses bien remplies, cette vie-là! C'est pas rien non plus.)

Bon, faut que j'vous raconte quand même, c'pas que c'soit très très palpitant pour vous, les Nobles de Munuroë, vous, les Dieux suprêmes (Respect, Ô Dieux... Surtout pas oublier d'être un minimum lèche-bottes, ils adorent ça), enfin bref, ça intéresse pas grand monde, mais tant pis. Moi j'adore parler, même que... Enfin non, ça on évitera, oui donc j'en étais où?
Namého, j'vais pas vous raconter toute ma vie nan plus, on reprend le fil de ma journée.

Donc, c'te nuit, j'ai dormi à l'auberge. Oh, tiens, ça m'fait penser que j'ai rencontré un 'tit bonhomme fort sympathique, un certain BigWiZzz, enfin je saurais même pas vous épeler le nom, c'd'un compliqué. Comme si y avait pas moyen de faire simple quoi. J'lui ai offert un verre, un de ces trucs jaunâtres qui traînait sur une table. On a vite sympathisé, lui, son odeur de poubelle, et moi, mon odeur de tartine moisie. Bref, que des banalités ici, j'ai l'impression.
Pi j'suis descendu dans les profondeurs de Munuroë, voui, je sais pas si c'était le seul moyen d'sortir enfin j'ai fait mon tour. (Quelques allers-retours au paradis aussi en passant.) Oh, j'ai croisé pleins d'rats, on est très amis d'ailleurs maint'nant eux et moi, on vit dans une espèce de paix impartiale: ils me touchent pas, moi non plus. T'façon, je sais bien que si j'commence à les tapper en moins de deux, je suis finie, et c'est pas drôle! Arrêtez de rire!
Parce que j'ai croisé des trucs bizarres aussi, genre des champignons gluants, ou des monstres des égoûts. Désolée pour les noms, c'pas exactement ça, mais j'ai fuit tellement vite que j'ai pas eu l'temps de m'en souvenir...

Bref, j'ai enfin retrouvé l'air libre. Et Mado aussi. Elle occupe tous les trottoirs, voui, incroyable, mais l'endroit, vraiment, le pire, c'est devant la cathédrâle, incroyable, on peut même pas poser un pied sans se cogner à une paire de seins "à air-comprimé", j'en ai des hématomes partout, vous pouvez même pas vous imaginer!
(Qu'est-ce qu'il a l'ot' là à ricasser comme une poule qu'a pondu son oeuf, y veut les voir mes hématomes?)
Bon, j'ai même taper des tartines sans bobo, me suffit plus que d'un coup d'poing sournois, et elle s'écrase devant ma super-puissance. Respect Piping qu'elles disent même. (Nan, bon d'accord, ça s'moi que j'l'ai inventé...)

Anh, ot' chose, j'ai bourriné des poubelles aussi, et pi des gluants bizarroïdes aussi. Même que eux aussi, ils ont d'la poigne, pour des machins liquides/visqueux. Mais bon, c'moi que j'les ai eu, et j'en suis pas peu fière! Nah!

Oh mais, du coup, un truc à remarquer de toute urgence: J'ai pas finit ma journée, au Paradis!
Piping

avatar

Féminin Age : 26
Race : Fantôme...
Date d'inscription : 28/07/2008

Nombre de messages : 456


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La dure loi de Lonedonne.   Lun 28 Juil - 12:37

THE journée.
Mon entraînement éreintant sur ses satanés tartines, et autres payent enfin ses fruits, mes progrès apparaissent enfin, quel soulagement, j'aurais presque cru que j'avais pris un abonnement, ou que j'venais de m'engager dans un cul d'sac, mais non. La délivrance, et mes frappes qui enfin parviennent à évincer d'un geste de la main, toutes ses michantes bestioles de rue. Mais ma bête noire reste fidèle à elle-même, et quand assailli de toutes parts, Mado vient me donner le coup de grâce, je rejoins avec entrain mon Paradis chéri! Quel bonheur, un peu de paix, et sentir mes articulations tendrement se délier pour retourner à l'assaut de ces rues Lonnedonienne sans merci.

Reste que les hommes ont les mains alertes, je ne compte même plus le nombre de fois, où on a "négligemment" palpé mes fesses. Mais ces gens de la ville restent plus délicats que mes précédents partenaires des campagnes. Et il est toujours agréable de rendre au centuple ce qu'on vous donne.
Oh, bref, certains préfère s'enorgueillir de l'intérêt (tout à fait relatif) que j'ai pu porter à eux (c'est pas ma faute, s'il ont des tronches de fesses), pi, moi, comme je suis une n'adorableuh jeune fille; je leur répond tout gentiment, que en gros, leur main à eux, ben, euh, enfin bon, j'me rappelle plus c'que j'leur ai dit. Satané cervelle! A force de me cogner partout, j'commence à avoir des grosses lacunes niveau neurones. Bon, heureusement, que y a pas besoin de neurones pour...
Oups, pardon, esprit fragile, je ne voudrais pas choquer les divinités supérieures!

Oh, tiens, en parlant d'ça. J'en ai une bien bonne, si, si, elle est vraiment drôle, enfin surtout pour moi. (Si vous partagez pas mon humour, forcément pour vous, ça s'ra pas drôle, mais après tout z'avez pas idée aussi d'avoir un humour de chiotte...)
Bref, j'me balade dans les avenues, une tartine par là, une poubelle, j'évite Mado, et là, pouf! Je "tombe" sur un type à l'air louche, un peu grassouillet, un peu bancal, (sur le coup j'ai cru que c'était un clochard, mais il était trop bien habillé pour ça), enfin bon le genre de type qu'on évite soigneusement quoi. Et l'ot' il me sort qu'il s'appelle Dieu. Alors là, bien sûr, vous imaginez ma tête, une loque vous dit qu'il est Dieu, forcément ça en choquerait plus d'un. En tout cas, moi, ça m'a choqué. (Les yeux ronds comme des billes, et les doigts qui m'démangent.)
Tout d'suite j'ai pas pu m'empêcher de me rappeler des vieilles légendes concernant Dieu que me racontait ma Grand-Mère au coin du feu, quand j'étais pitite. Elle disait qu'elle avait touché les fesses de Dieu, et que Dieu avait les fesses les plus musclés, les plus moelleuses qu'il puisse exister. Ca a fait "TILT" dans mon cerveau (enfin façon d'parler quoi): j'avais trouvé la solution de mon problème, à savoir "Est-il Dieu ou ne l'est-il pas?".

Ni une, ni deux, j'ai palpé...
...J'peux vous assurer que Dieu n'aurait jamais eu un cul aussi flasque!
Piping

avatar

Féminin Age : 26
Race : Fantôme...
Date d'inscription : 28/07/2008

Nombre de messages : 456


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La dure loi de Lonedonne.   Mar 5 Aoû - 14:41

Ouahou! Journée de fou, enfin de folle pour moi!
J'pourrais vous en mettre des tartines, hein, vous dire que j'ai fait connaissance avec un sieur fort sympathique dans ces rues toujours aussi peu accueillantes, que l'entraînement paye, que j'ai visité Robe InWood pas plus tard qu'hier, que j'suis rentré exténuée à l'auberge, que je déboite des ratardataires en un seul coup d'poing bien placé, que j'ai croisé quelques piranhas qui ont fini dans mon gosier, que j'ai explosé une sangsue, que j'ai pas encore osé touché à ce truc bizarre à tentacules, que les cerfayens ont de jolies cornes, que j'ai réussi à piquer un œuf à ce sale Gallinax qui se défend par ailleurs comme un vil poulet de basse-cour, que j'ai mal au pied à force de marcher, que j'passe toutes mes nuits à l'auberge au côté du Sieur évoquer un peu plus haut, qu'il y a de plus en plus de fesses à tâter dans les rues, que...
Enfin bref, ma vie est palpitante, il m'arrive de ces trucs de fou en c'moment!

Et alors, aujourd'hui! On a atteint un point d'excellence!
Faut que j'vous raconte, donc je sors de l'auberge, je trucide un ou deux rats, j'vais pour m'acheter des potions chez l'ot' timbrée. Et là, je croise Mado, oh, elle me fait plus trop rien depuis que j'ai grandit. Et là, tilt, une vieille idée qu'a jaillit! Je vais la dessouder la grosse dondon.
Et c'est ce que j'ai fait: trois coups d'poing, un sur le nez, un dans l'estomac, et un sur la paire de seins siliconés qu'elle arbore. Et toc, une p'tite culotte en main. Bon d'accord, j'ai du faire une retraite rapide pour me soigner. Parce que cette tigresse, c'est qu'elle griffe, hein!
Mais bon, moi je suis contente, j'ai la culotte c'est l'essentiel!
Nah!
Piping

avatar

Féminin Age : 26
Race : Fantôme...
Date d'inscription : 28/07/2008

Nombre de messages : 456


Feuille de personnage
Caractère:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La dure loi de Lonedonne.   

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

La dure loi de Lonedonne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë ::  :: Bibliothèque :: Munuroë V1 :: Un pas après l’autre, une histoire s’écrit... - RP :: Sur les pavés de Lonedonne -