AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation

       

pagerank
Histoire d'une fin annoncée
Mar 16 Mar - 17:56 par JustMax
Beaucoup s'en doutent depuis un bon moment.
D'autres se le cachaient pour y croire encore.

On a tenté plusieurs manoeuvre de réanimation?
Massage cardiaque, insufflation, et autre tripotage peu courtois.

Rien n'y a fait.

On s'est fait beaucoup de mal ces derniers temps.
Beaucoup de mal a s'acharner.

Le concept de Munuroe avait un potentiel, mais nous, avions nous vraiment la compétence pour …

Commentaires: 0
La chronique du Dr CPJ - C'estPasJust, chronique informative et politiquement incorrect.
Mar 8 Déc - 21:18 par Dr CPJ
Je repensais à ce que quelqu'un nous a dit en claquant la porte. D'ailleurs, un écho s'est glissé par la fenêtre après son départ en haussant les épaules et en dandinant du cul : Nous sommes fragiles et vacillants comme la flamme d'une bougie, trop instables pour qu'on y consacre son énergie créatrice.
C'est difficile de répondre à un écho. ça vient de loin, c'est aussi franc qu'un âne qui …

Commentaires: 3
Derniers sujets
» salle @
Lun 29 Mar - 21:14 par pilote

» Couloirs et ascenceurs
Lun 29 Mar - 21:09 par un autre alien

» la cage
Dim 28 Mar - 22:21 par Diablotor

» salle#
Sam 27 Mar - 19:46 par Alianae

» Et le voyage se poursuit.....
Sam 27 Mar - 15:06 par JustMatie

» HRP de l'anim
Ven 26 Mar - 15:10 par Charlie Vicker

» Le bloc opératoire
Ven 26 Mar - 13:01 par Une alienette

» la salle sous la trappe
Ven 26 Mar - 12:49 par Une alienette


 

 Qu'est-ce qu'il fait, qu'est-ce qu'il a, qui c'est celui-là ? Toup doudou doudou da…

Message Auteur
MessageSujet: Qu'est-ce qu'il fait, qu'est-ce qu'il a, qui c'est celui-là ? Toup doudou doudou da…   Ven 25 Juil - 14:58

Dragow était, ce que l’on pourrait appelé, un fils de bonne famille.
Bonne famille issue de la petite bourgeoisie obtus et grippe sous. Mais pour ce jeune homme encore bien vert, le cocon familial ne semblait pas conduire à la métamorphose espérée. Se voyant mal gérer les affaires de papa plus tard, Dragow pris la poudre d’escampette dès qu’il fut en âge de la sniffer.

Sans les biftons de la famille et l’absolution du curé de la paroisse, il plongea avec allégresse et enthousiasme dans le tourisme résidentiel nocturne.
Il devint rapidement une référence en la matière. A tel point que régulièrement des fonctionnaires venaient le chercher afin qu’il vienne dispenser son enseignement au sein d’établissements regroupant professionnels et amateurs oeuvrant dans sa branche.
Ses périodes d’enseignement étaient proportionnellement croissantes à sa notoriété. Il en vint au moment où il n’eut presque plus un jour de liberté pour lui même.
Ne voulant rien sacrifier de son indépendance, il décida alors de changer de carrière et entreprit de descendre sur la côte.

Tout naturellement il s’orienta vers l’import export. Métier valorisant et instructif, s’il en est.
Et bien qu’il fréquenta de paisibles criques et de discrètes plages, il n’eut guère l’occasion de parfaire son bronzage car il s’agissait là aussi d’un travail nocturne.
Mais peu lui importait, il aimait décharger des caisses, sous les étoiles, les pieds dans l’eau…
N’étant pas ingrat à la tâche il gravit rapidement les échelons hiérarchiques. Et c’est avec fierté qu’il devint le premier assistant de son patron.
Tout se passait pour le mieux car l’affaire était florissante et le travail très gratifiant.

Hélas une nuit, après une transaction fructueuse sur un discret caboteur tous feux éteints. Alors qu’ils rejoignaient tous deux la côtes à la rame, à bord d’une barque, son patron tomba malencontreusement à l’eau. Dragow essayant de l’aider à remonter fit maladroitement choir un aviron sur le crane du malheureux dont le corps n’a, à ce jour, pas encore été retrouvé.
Au comble du désespoir, le jeune homme dû se résoudre à reprendre les affaires de son défunt patron afin de ne pas laisser des dizaines d’employés dans la détresse. Mais Dragow n’était la seule âme charitable de l’entreprise. Certains autres cadres lui proposèrent de le délester du fardeau que représentait la gestion d’une boite de cette importance. Très reconnaissant de cette proposition, Dragow ne goûta son répit que peu de temps car le soir même les dits cadres disparaissaient dans un tragique incendie aux origines mystérieuses.

Las, résigné mais malgré tout, déterminé à affronter ses responsabilités, le jeune homme repris les rênes de l’affaire et la fit fructifier.
Hélas son succès allait, encore une fois, le traîner sous les feux des projecteurs.
Lorsque, à nouveau, il apprit que le gouvernement cherchait à le contacter pour lui offrir une chaire à vie dans un établissement local, ce fut de trop.
Cette fois il préféra se dérober à ses obligations professorales.

Il quitta sa terre natale, dans la cale d’un vieux rafiot, assis sur une de ses caisses, à destination de Munuroë.
Dragow

avatar

Masculin Age : 50
Race : Zumin
Date d'inscription : 23/07/2008

Nombre de messages : 463


Voir le profil de l'utilisateur navigator84@hotmail.fr
Revenir en haut Aller en bas
 

Qu'est-ce qu'il fait, qu'est-ce qu'il a, qui c'est celui-là ? Toup doudou doudou da…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Munuroë ::  :: Bibliothèque :: Munuroë V1 :: Au commencement il y eut les dieux, et puis… - RP :: Autour des personnages... -